Aperçu : Premier avis sur Orc Must Die! Unchained

Orc Must Die! Unchained illustration avec les héros jouables

Orc Must Die! Unchained n’est pas un simple Orc Must Die!. Il s’agit d’un spin-off plus orienté Moba que Tower defense. Les pièges, les couloirs et les vagues de ce dernier genre se mélangent aux team fighting (5v5), aux héros emblématiques et les différentes « lane » (top, middle, bottom) des MOBA.

Le 5V5 (PVP)

orc must die

C’est sans aucun doute le mode de jeu le plus important de Orc Must Die! Unchained et les développeurs ne s’en cachent pas. On se retrouve avec une partie classique, qui puise ses références aux autres ténors du genre MOBA avec un système de Tower Defense.

De manière générale, on se retrouve avec 6 lanes, trois en attaque, trois en défense, où l’assaillant devra attaquer la lane adverse où se situe un défenseur et inversement. Ainsi, on retrouve deux types de héros : l’un axé sur l’offensive, l’autre axé sur la défensive.

Les premiers sont généralement spécialisés dans l’annihilation des minions (petites créatures) et l’éradication des héros. Ils devront suivre les vagues ennemies afin de percer une brèche dans leurs lignes et permettre ainsi aux orcs, trolls et autres créatures de détruire l’adversaire.

Les seconds, les héros défensifs, poseront principalement des pièges afin d’exterminer les créatures hostiles, utilisant des combos et autres techniques propres à la licence Orc Must Die!.
Evidemment, leur rôle sera contraire aux attaquants et ils devront empêcher les opposants de pénétrer dans leurs murs.

Chacun d’entre eux possède quatre capacités actives, une passive ainsi qu’un piège unique, permettant tout de même aux joueurs de jongler entre différentes capacités, sachant que chacune d’entre elle aura son propre Cooldown et ses propres attributs, malus ou bonus.

Cependant, gros point noir de ce mode dû à la beta fermé : Le nombre de joueurs étant relativement faible, il arrive régulièrement de se retrouver avec 4 bots alliés et 5 bots adversaires en mode online. Oui, ça c’est du multijoueur

Mode survie (PvE), une vague sans fin

orc must die

Tandis qu’en mode PvP les héros se complètent, dans celui-ci, l’écart d’égalité se creuse à grand pas. L’objectif de ce mode ? Survivre le plus longtemps possible. Pas de victoire, pas de temps prédéfini, juste une défaite que vous devez retarder.

L’intérêt étant de défendre sa forteresse, les héros offensifs perdent en efficacité, certain devenant même presque obsolètes ayant pour seule véritable capacité, celle de spammer l’attaque automatique.

Ceci dit, on se retrouve ici avec les véritables bases d’un Tower Defense. Et même si les références MOBA se perdent, quelques éléments de gameplay sont repris, sans pour autant apporter de la nouveauté. On combat, on pose sa stratégie, on survit. Et c’est tout. Seul l’univers Orc Must Die! vient vraiment nous combler et apporter le petit plus.

La personnalisation

orc must die1

Orc Must Die! Unchained – ou OMD!U de se p’tit nom, propose aux joueurs un joli panel de personnalisation. Avant chaque partie, vous serez amené à sélectionner un « deck » et un « build » que vous aurez construit au préalable.

Les decks reprennent un ensemble d’éléments jouables dans vos parties à savoir :

  • 7 cartes pièges : Feu, foudre, au sol ou sur les murs. A vous de créer vos meilleurs combos parmi la trentaine de cartes proposées.
  • 2 cartes Boss : Les boss ne sont disponibles que durant un certain temps, jusqu’à leur mort en fait mais n’attaqueront qu’une fois et non à chaque vague.
  • 2 cartes équipement : Les cartes équipement vous proposent des objets magiques vous conférant des bonus de « support » durant vos parties (potion de soins, de mana, désarmement de pièges, etc).
  • 8 cartes créatures : Maximiser vos combinaisons de créatures afin de créer des situations impensables pour vos adversaires.

Les builds sont quant à eux moins décisifs dans le déroulement des combats mais vous serez amené à faire des choix, vous apportant plus ou moins un certain avantage. De ce fait, en plus des capacités de vos héros, le build vous proposera 4 passifs sur la 20ène existante.

Vous devrez également dépenser des points de statistiques dans différentes caractéristiques telles que la puissance d’attaque, le gain de ressources ou la régénération passive des points de mana.

La boutique

La présente d’une boutique dans les jeux fait souvent peur aux joueurs, peur de voir les vieux démons des Pay-to-win. Et bien pas ici : même s’il est possible d’acheter les héros, utiliser votre carte bancaire ne vous rendra pas plus fort.

Il existe deux monnaies dans OMD!U, les pièces d’or (achetable uniquement par carte bancaire) et les crânes, récoltés en terminant vos parties. L’or vous permettra principalement d’acheter vos héros (également achetable avec des crânes), les skins de héros et des coffres de cartes aléatoires. Tous les autres achats tels que cartes équipement, Boss, passif, créatures etc. sont achetables avec des crânes uniquement.

Les deux monnaies ne sont pas interchangeables, c’est-à-dire que vous ne pouvez pas acheter de l’or avec des crânes et inversement. Robot Entertainment nous montre là un bel exemple du F2P.

Le jeu a un bon potentiel, il évolue de patch en patch et est améliorable sur bien des points. Gros bémol tout de même, c’est la différence d’utilité des héros en move endless (PVE) qui rend certain d’entre eux inutiles. Cependant, éloigné du mode principalement solo des autres volets, les joueurs allergiques aux team fighting façon MOBA seront certainement déçus.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.