Test Orcs Must Die! Unchained : Notre avis sur la version PS4

Test Orcs Must Die! Unchained : Notre avis sur la version PS4 1

Après une phase d’accès anticipé puis une sortie définitive sur PC en avril dernier, Orcs Must Die! Unchained sort sur PlayStation 4 ce 18 juillet. Un portage console qui lui permet de toucher plus de joueurs et de profiter de mécaniques de gameplay repensées pour la manette. Mais cette mouture PS4 est-elle aussi fun que sur PC ?

Un point sur le jeu

omdu

Au vu de son modèle free-to-play, Orcs Must Die! Unchained est disponible au téléchargement gratuitement, un bon moyen d’essayer le jeu et se faire un avis facilement. Reprenant les bonnes vieilles mécaniques qu’ont fait le succès de la licence Orcs Must Die!, cet épisode Unchained sort un peu des sentiers battus en proposant de nombreux éléments de MOBA.

Le topo est simple, vous vous retrouverez sur différentes arènes où il faudra défendre votre base, une faille, qui dispose d’un montant de 25 points de vie. En contrôlant un héros unique, il faudra alors survivre à un certain nombre de vagues ennemis en tirant profit des compétences de votre personnage. Combattant au corps à corps, magicienne, voleuse, orque sanguinaire, le casting est assez riche et diversifié pour vous donner de nombreuses idées de composition.

Chaque héros disposera alors de quatre compétences et attaques au minimum (coup de base, coup secondaire, attaque spéciale…) en plus de talents qu’il gagnera tous les deux niveaux en jeu, à la manière d’un MOBA classique. Ce sera à vous de l’augmenter mais les possibilités ne se limitent pas qu’à ça puisque l’un des éléments les plus importants, ce sont les fameux pièges. Ralentisseur, foudroyeur, pieux, c’est principalement là le centre du gameplay. Il faudra réfléchir intelligemment pour les mettre où il faut, sous peine de défaite assuré.

Il n’est pas rare lors de votre première partie de ne pas les mettre où il faut, laisser une brèche importante aux vagues ennemis. Le mieux que vous ayez à faire, c’est de bien comprendre la stratégie et de réfléchir aux différents chemins que peuvent prendre les assaillants en regardant de fond en comble votre map. Qu’à cela ne tienne, les premières parties multijoueurs risquent de vous donner des cheveux gris si vous êtes un érudits de la version PC, on retrouve généralement de nouveaux joueurs qui placent leurs pièges à des endroits inutiles, vous conduisant généralement à un game over.

Qu’apporte vraiment cette version PlayStation 4 ?

omdu2

Mais tout ces éléments de base, vous pouvez les retrouver à travers notre test complet de Orcs Must Die! Unchained. Focalisons-nous plutôt sur ce qu’il y à savoir sur cette version PlayStation 4. Les p’tits gars derrière le développement ont évidemment revu les mécaniques de jeu à la manette, ce qui permet d’avoir une optimisation parfaite pour les sessions dans le canapé.

Force est de constater que le tout se joue vraiment bien. On peut aisément contrôler son personnage comme certains autres jeux du genre ou des TPS classiques et il est assez facile de s’y retrouver dans les compétences. On utilisera alors les touches R1/L1 pour jongler entre les pièges et R2/L2 pour les compétences de base, puis Carré et Triangle pour les attaques un peu plus rares. Le déchaînement se fera quant à lui à l’aide de la pression simultanée des touches R1 et L1.

Le bât qui blesse réside néanmoins dans la disposition des pièges. Sur PC, il suffisait de déplacer la souris et cibler précisément là où on souhaite le poser. Ici, on jongle avec le Joystick et la caméra pour le positionner et on ne va pas se mentir, ce n’est pas toujours évident, particulièrement si vous souhaitez en mettre en pleine attaque ennemie. D’un autre côté, les développeurs ne peuvent pas y faire grand chose, le problème étant inhérent à l’ergonomie d’une manette de consoles de salon. On ne peut que conseiller le combo clavier/souris.

D’ailleurs et ce n’est pas bête de le préciser, les joueurs PC et PlayStation 4 ne peuvent pas se retrouver. Il est par ailleurs impossible de retrouver sa progression initiale et ce n’est pas plus mal ainsi. Avouons-le, si la mouture PlayStation 4 n’a pas à rougir, il est plus délicat de perfectionner son jeu et la différence entre les joueurs consoles et PC aurait été notable. De plus, et c’est assez logique, l’interface a connu un léger lifting.

Le menu de navigation est alors pensé pour la manette et l’on appuiera sur Triangle pour avoir un menu de sélection parmi les fonctionnalités Jouer/Atelier, etc.. puis on jongle avec les gâchettes arrière pour naviguer. En jeu, c’est assez lisible bien qu’il faut avouer que si vous ne disposez pas d’un grand écran, c’est assez difficile de voir certaines informations. Quelques problèmes d’affichage apparaissent aussi avec des phrases et mots manquants, ce qui reste dommage.

Côté contenu, la mouture PlayStation 4 est clairement en retrait. Elle ne dispose que de ce qui était proposé au lancement de la mouture PC et encore, pas tout. Certains héros ne sont pas encore présents au casting comme notamment Oziel, et toutes les maps ne sont pas encore présentes. Si ce n’est pas encore trop grave dans le sens où les développeurs mettent régulièrement à jour leur jeu et que de toute manière, il faut bien recommencer sa progression en attendant, on regrette clairement le mode Chaos dernièrement arrivé puisque celui-ci était vraiment sympathique à faire. Le mode Sabotage est cependant bien de la partie et bien que parfois déséquilibré, il reste plutôt cool à jouer.

Enfin, techniquement et ce n’est pas rien de le dire, c’est assez décevant. Les quelques ralentissements connus sur PC lorsqu’il y a foule sont présents mais pour des parties plus petites avec moins d’affluence. Les graphismes ne sont pas à la hauteur de la mouture Steam comme on pouvait s’y attendre et Orcs Must Die! Unchained est globalement en retrait sur son aspect technique sur PlayStation 4. Certaines options sont aussi absentes comme la possibilité d’afficher le temps de la partie et le temps restant avant de louper les 5 étoiles. Particulièrement dommage.

On précisera tout de même que les packs d’achat, à prendre sur le PlayStation Store, sont un peu différents que sur PC. On disposera notamment d’un bonus pour les abonnés PlayStation Plus avec un pack spécial au lancement et ce qui est proposé en boutique est un tantinet différent.

Toujours aussi fun, toujours aussi barré, Orcs Must Die! Unchained est un bon défouloir à faire dans son canapé. Bien qu’addictif seul, il devient particulièrement sympathique avec sa guilde ou ses amis. Ce portage PlayStation 4 permet d’apporter un titre de plus à la console de Sony mais n’en reste pas moins bien en dessous de la mouture Steam. Alors si vous disposez d’un PC qui peut le faire tourner, on ne peut que vous conseiller d’opter pour cette version, qui est bien mieux aboutie, plus conséquente et qui dispose d’une meilleure communauté. 

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des