Aperçu : My Memory of Us, un jeu de plateforme et de puzzle saisissant

Au rayon des très grosses surprises indépendantes que nous avons pu voir à la Poznan Game Arena, c'était également My Memory of Us, un jeu avec une ambiance artistique de dingue !

Dans ces genres de conventions comme la Poznan Game Arena en général, on essaie toujours de tomber sur des petites perles vidéoludiques, et il faut dire que ce fût finalement le cas. Le stand où il y avait le titre de Juggler Games, My Memory of Us, nous a attiré dès le premier coup d’œil, et on ne ressort pas déçu après y avoir joué !

Deux gamins qui se lient d’amitié

My-Memory-of-Us-preview-1

Bien avant d’entamer la démo d’une petite dizaine de minutes, nous avons pu parler un peu avec notamment le level designer de My Memory of Us, à savoir Radoslaw Smyk. Le bonhomme nous a tout d’abord indiqué que le soft se déroulerait dans un univers typé steampunk, où un garçon et une fille, venant de deux mondes différents, vont se lier d’amitié dans un background où la guerre va faire malheureusement rage. Effectivement, un roi maléfique va envoyer ses divers soldats robots terroriser le monde entier.

Le jeu sera très certainement basé sur cette relation forte entre le garçon et la fille, et où ces derniers vont devoir s’échapper des griffes de ce roi tyrannique et maléfique. Au passage, les développeurs se sont globalement grandement inspirés de la Seconde Guerre Mondiale pour commencer le développement de ce titre, doté de visuels pour le moins charmeurs c’est un fait.

D’ailleurs, le jeu n’aura pas forcément de phases où vous utiliserez des armes ou quoi que ce soit, ce sera beaucoup plus une aventure narrative à vivre qu’autre chose, et la durée de vie devrait de toute façon être suffisamment conséquente. Concernant sa date de sortie, cela devrait sûrement être annoncé prochainement, et le jeu arrivera dans un premier temps sur PC, et sûrement un peu plus tard sur PS4 et Xbox One.

Un style graphique qui en jette !

My-Memory-of-Us-preview-2

Pour le reste, revenons-en à cette fameuse démo courte certes, mais terriblement prenante de bout en bout. Première chose que l’on peut faire, c’est faire en sorte que nos deux protagonistes se tiennent la main via la touche Y de la manette, afin qu’ils puissent avancer ensemble. D’ailleurs, le titre semble incontestablement coopératif sur certaines phases de jeu que nous avons pu faire. En effet, il faut savoir que la fille et le garçon auront chacun leur spécificité. L’un pourra se faufiler dans des endroits assez étroits, tandis que la petite fille pourra courir un peu plus vite.

Le soft est d’ailleurs doté de passages orientés puzzle, où vous deviez en l’occurrence dans la démo éviter des robots aériens afin de récupérer une clé, et il fallait activer tout un mécanisme pour les éloigner de vous pour progresser, et récolter votre précieux sésame. Vos neurones seront donc mis à rude épreuve, comme certains passages où il fallait également éviter de méchants robots sans se faire voir par ces derniers, sous peine de game over et de devoir recommencer la phase de jeu orientée en quelque sorte infiltration dans ces environnements en 2.5D.

My Memory of Us pourrait bien s’imposer à sa sortie comme une claque artistique !

Le jeu se laissait en tout cas jouer, et les phases de puzzles comme de plateformes se mariaient plutôt bien dans ladite démo, et force est de constater que le fait de mourir encore et encore sur une phase en particulier ne devrait pas rebuter les casuals gamers. Au contraire, cela pourrait bien les forcer à les pousser dans leurs derniers retranchements, et se surpasser pour franchir un endroit en particulier, comme la dernière phase de la démo. Effectivement, après quelques étapes où il fallait éviter les ennemis, puis récupérer une clé dans une sorte de séquence puzzle, vous deviez vous enfuir à bord d’une voiture, dans une bande-son relativement sublime. Pour ce faire, vous aviez à disposition un canon à l’arrière du véhicule, et il fallait doser votre tir pour mettre hors d’état de nuit les méchants robots aériens.

Concrètement, les phases de jeu étaient d’ores et déjà variées rien que dans la démo, et il y a fort à parier que le jeu final devrait l’être tout autant, et ne jamais ennuyer le joueur qui plus est. Très franchement cette démo, même si quelques imprécisions au niveau des déplacements étaient à noter, celle-ci était quand même plus que plaisante, définitivement. D’ailleurs, pour conclure, le style graphique en noir et blanc avec des couleurs rougeâtres pourrait bien être l’un des points forts du jeu, car le tout est franchement charmeur de bout en bout, et se dote d’une identité pour le moins forte. En bref, on voulait en voir tellement plus, et il s’agit là d’un autre coup de cœur en sus de 60 Parsecs!.

Un coup de coeur, tout simplement !

Après une démo de 10-15 minutes, que dire si ce n'est que l'on en ressort avec un grand sourire tant le titre s'annonce tout simplement comme une majestueuse perle vidéoludique. Même si l'histoire ne nous a pas vraiment semblé originale à première vue - on verra bien à sa sortie comme on dit -, le reste est une parfaite claque, et est clairement l'un de nos coups de cœur de cette Poznan Game Arena. Le style graphique est plus qu'accrocheur, et le soft semble avoir de la variété dans ses phases de jeu, et cela ne nous a pas ennuyé une seule seconde. Bien au contraire, on a juste été envoûté dans cette courte démo, et on se demanderait même si le titre final ne devrait pas nous scotcher littéralement devant notre écran. Mais pour en avoir cette réponse, il faudra attendre malheureusement une date de sortie sur PC afin de pouvoir l'attendre encore plus comme des p'tits fous, même si c'est déjà le cas. En clair, très bonne impression sur ce My Memory of Us, et on a hâte d'en voir encore plus.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp