Des précisions sur le développement du RPG Harry Potter et sur la controverse J.K. Rowling

harry potter rpg

Le RPG Harry Potter est sans doute l’un des jeux encore non annoncé que le public demande le plus lors de chaque conférence. Tandis que les rumeurs s’amplifient au cours des semaines, Jason Schreier de Bloomberg a fait le point sur le développement du projet grâce à ses sources, et revient sur la polémique née sur Twitter suite aux propos de J.K. Rowling.

Un point sur les rumeurs

Il affirme dans un premier temps que le jeu, prévu notamment sur PS5 et Xbox Series X, est toujours en développement chez Avalanche Software et que tout se passe comme prévu. La pandémie n’a pas affecté tant que ça le développement, ni le potentiel rachat de Warner Bros Interactive (qui est loin d’être acté) et le jeu devrait être annoncé plus tard dans l’année, pour une sortie en 2021.

Selon ses sources, il devrait être dévoilé après le jeu Batman, qui sera logiquement présenté lors du DC FanDome le 22 août prochain. Il ne faut donc pas espérer une annonce pour ce RPG Harry Potter avant cet événement.

Une des personnes travaillant au sein du studio déclare également que la plupart des rumeurs autour du jeu seraient fausses, mais que la vidéo qui a fuité il y a quelques années était bien véridique.

J.K. Rowling contre les fans

Cependant, ce sont les propos de J.K. Rowling qui ont provoqué le plus de remous au sein du studio. Le mois dernier, l’auteure avait déclenché une polémique suite à ses propos transphobes en relayant la publication d’un article. Ce dernier évoquait les « personnes ayant des menstruations », ce qui n’a pas plus à J.K. Rowling qui a voulu rectifier l’article en affirmant qu’il n’était nullement besoin de parler de « personnes », mais de « femmes ».

Une déclaration qui a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux, puisque cela était perçu comme une attaque transphobe, ce qui n’est pas une première pour J.K. Rowling car cette dernière avait affiché son soutien à quelques personnes accusées de la même chose dans d’autres tweets.

Cela a forcément été la cause de nombreuses discussions au sein d’Avalanche Software, puisque J.K. Rowling est directement impliquée dans n’importe quelle création autour de la licence Harry Potter. C’est la réception du jeu qui est ici mise en danger par l’auteure, car de nombreux fans souhaitent boycotter la série dans son ensemble, ce jeu compris, afin de ne pas soutenir J.K. Rowling qui continue à s’enrichir grâce à ces nouvelles créations.

C’est en tout cas ce que constate Felicia Grady, qui gère MuggleNet (un fansite très populaire), qui répond dans le cadre de l’enquête de Jason Schreier :

« Basé sur ce que j’ai pu voir des fans, je pense que les propos de Rowling ont causé quelques effets négatifs concernant le niveau d’excitation autour du RPG Harry Potter et des autres œuvres à venir. »

Bien entendu, cela ne remettra pas en cause l’intégralité du développement du jeu, qui continue comme prévu. Reste maintenant à voir si Avalanche Software réagira de manière créative à cette polémique. On pourrait imaginer, par exemple, que la création du personnage laisse ainsi le choix du genre en plus du sexe, à l’instar de Cyberpunk 2077. Cela serait ainsi l’occasion de faire un joli pied-de-nez à ces propos, mais encore faut-il que J.K. Rowling n’ait pas de droit de regard là-dessus.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments