Nos ressentis sur l’année 2017 : L’avis de Haseo

Ressenti Quentin

L’année 2017 est terminée et il faut dire que ce fût 365 jours de folie en termes de sorties vidéoludiques.

Nous avons eu droit à énormément de bons titres, peut-être même trop et beaucoup de bons petits poissons ont été mangés par les gros. Parce qu’il n’y a pas que Zelda, Assassin’s Creed, et Nier Automata, voici mes impressions sur cette période très riche.

Un mea culpa pour la Nintendo Switch

bundle-switch-super-mario-odyssey-4

J’étais très sceptique concernant la nouvelle console de salon de Nintendo, et je dois avouer que je me suis bien trompé. J’imaginais devoir attendre une année ou deux pour qu’elle soit un minimum intéressante avec un catalogue de jeux convenable. Et pourtant, son succès fulgurant est largement mérité selon moi. Contrairement à la Wii U, on peut voir loin avec des annonces sur le long terme (Pokémon, Metroid Prime, Bayonetta 3…) et le moyen long terme (Kirby, Shin Megami Tensei, Octopath Travelers…). Tout ça grâce à un lancement sur les chapeaux de roues avec l’excellent Zelda mais c’est surtout le soutien sur la durée qui a fait la différence avec énormément d’exclusivités bonnes et moyennement bonnes (Mario Odyssey, Splatoon 2, Xenoblade, Fire Emblem, Mario Kart 8…).

Le mode portable est, à ma grande surprise, d’un confort exceptionnel, idéal pour jouer avec des petits jeux comme Stardew Valley ou Lost Sphear qui arrivera sous peu. Seul les party games, et les portages de titres AAA sont décevants, c’est donc un excellent complément si l’on possède déjà une PS4, une Xbox One ou un bon PC. Selon moi, Nintendo a parfaitement compris les erreurs du passé et ils ont déclenché un engouement massif pour la machine qui devrait rameuter encore plus d’éditeurs tiers à l’avenir.

Les jeux marquants selon bibi

Persona-5

Pas vraiment de déceptions cette année étant donné qu’elles ne me font ni chaud ni froid mis à part peut-être Star Wars Battlefront 2 qui, j’espère, va refroidir les ardeurs des éditeurs voulant trop alléger le porte-monnaie des joueurs plus que de raison. A titre personnel, j’ai également été un peu déçu par Xenoblade Chronicles 2 qui reste un excellent J-RPG mais qui n’atteint pas le niveau qu’avait le premier et prend la direction de nombreux jeux de rôle à la sauce manga shonen.

Nous avons eu droit à une avalanche de bons jeux cette année et beaucoup m’ont particulièrement marqué à commencer par Persona 5 qui reste selon moi la grosse claque de 2017 (oui même devant Zelda). Un titre qui respire la classe et le bon goût dans tous les coins, un excellent RPG abordant énormément de thèmes parfois durs mais sans non plus être trop terre à terre. On l’aura attendu longtemps après Persona 4 mais ça valait clairement le coup. Le succès critique et commercial a été au rendez-vous et des spin-off pointent déjà le bout de leur nez pour 2018. J’en profite également pour mettre en avant le super livre de Third Edition sur la série qui donne énormément de clefs et anecdotes. D’ailleurs on attend le deuxième volet pour 2018 avec un ouvrage consacré uniquement à Persona 5.

Je tire également mon chapeau aux français de Amplitude Studio qui nous ont livré un 4X absolument splendide. Voulant changer de décors après avoir bien tâter de Civilization V à l’époque, j’ai trouvé mon bonheur dans Endless Space 2 avec un univers space opéra incroyable. On ne voit clairement pas le temps passer quand on y joue.

En parlant de temps qui file justement, je peux citer également le très bon Divinity Original Sin 2 de Larian Studio qui est sans aucun doute un des meilleurs RPG à l’occidental à ce jour. La liberté offerte, les surprises à chaque coin de map et à chaque dialogue ne manquent pas. Même si la quête principale n’est pas vraiment époustouflante, tout ce qui est annexe est en revanche impeccable. Le niveau d’écriture est monstrueux et toutes les lignes de texte du jeu sont doublés pour une immersion maximale. D’ailleurs, le titre a dépassé le million de ventes récemment, une bonne nouvelle quand on sait qu’il a un peu moins baigné dans la lumière par rapport à d’autres grosses productions. Je pourrais citer encore bien d’autres bonnes surprises qui m’ont tapé dans l’œil comme Cuphead ou le dernier Danganronpa mais la liste serait trop longue.

2018 nous voilà

Monster Hunter World

Je sais que pratiquement toutes têtes ne voient que Dragon Ball FighterZ, moi le premier, mais je vais devoir me contenir un peu pour un titre qui sort le même jour, et que je place aussi dans mon top, à savoir Monster Hunter World. J’en attends beaucoup et je pense qu’il devrait répondre à mes attentes de chasseur de longue date. Et surtout, j’espère un multi bien plus confortable que sur 3DS d’autant que ce Monster Hunter sur consoles de salon devrait appâter pas mal de nouveaux arrivants. Dernière attente de mon top qui est là depuis un paquet d’années maintenant, c’est Kingdom Hearts 3 prévu pour 2018 même si nous ne sommes pas à l’abri d’un report. Sinon, j’ai également hâte de mettre la main sur Call of Chtulhu et Ni no Kuni 2 entre autres.

Pour conclure, je dirais que nous avons eu une belle année et il sera difficile de faire mieux au niveau de la quantité mais pas de la qualité si l’on en croit 2018. J’ai également été très heureux de participer à ma première gamescom avec l’équipe d’ActuGaming et j’espère renouveler l’expérience. J’attends d’être convaincu par les nouvelles expériences comme la réalité virtuelle ou le Hololens de Microsoft qui me turlupine. Je suis curieux aussi de voir jusqu’où peut aller la démocratisation de l’eSport.  

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp