Le Meuble à Jeux #135 : L’île de Pan

île de pan

Allons peupler l'île de Pan !

Après avoir bu quelques pintes, il est temps de se reposer et d’admirer la nature. Pourquoi pas la créer même ! Les bucherons de Lumberjacks sont de retour avec l’Île de Pan, un jeu où vous allez développer une île et la peupler d’animaux. Du côté des auteurs, on retrouve Florian Siriex, qui a officié sur l’excellent Imaginarium ainsi que Johan Benvenuto que l’on connaît pour Kokomots ou Mu.

Du côté des configurations, le jeu se joue pour deux à quatre joueurs. Le jeu a été clairement pensé pour l’ensemble des configurations car la seule différence réside dans le retrait de tuiles à poser, le principe étant que chaque joueur possède un total de 9 tours de jeu. Du côté du matériel, on retrouve d’ailleurs une édition très solide comme d’habitude du côté de Lumberjacks. On peut d’ailleurs voir la volonté de s’inscrire dans une démarche éco-responsable (difficile oui dans le secteur), avec du carton recyclé et des feuilles cartonnées assez fines. Et de plus, tout le matériel est utilisé, même la boîte !

Une île idyllique

Le Meuble à Jeux #135 : L'île de Pan 1

L’Île de Pan est un jeu de placement pour 2 à 4 joueurs. A votre tour, vous allez choisir une tuile parmi celle disponible. Pour la placer il suffit que trois côtés soient reliés, quel que soit le biome utilisé. une fois la tuile placée, vous allez obtenir les animaux correspondant aux biomes placés : créature de la terre, du sable ou de la montagne. Vous pourrez ensuite effectuer un déplacement jusqu’à trois cases puis décider entre deux actions : poser des animaux ou créer un lac merveilleux.

La pose d’animaux fonctionne de manière très simple, vous pouvez poser 1 à 3 animaux correspondant au biome sur lequel vous êtes. Pour chaque animal posé, vous monterez sur le curseur de l’escargot de points. Rien de plus simple vous me direz.

Concernant la pose du lac merveilleux, c’est là où les choses se compliquent un poil. Pour pouvoir poser une des trois tuiles que nous avons, il faut la poser liée à un biome eau, mais il faut aussi avoir au moins autour du plan d’eau une créature de chaque biome. Là où tout ce complique, c’est que cela vous octroie le droit de récupérer autant de points pour une créature que de cases entourant le plan d’eau doté d’une créature.

Il faut donc faire attention à les poser car vous en aurez que trois, et ils vous coûteront en fin de partie des points si vous n’avez pas fait attention.

Tout est une question de place et de placement

Le Meuble à Jeux #135 : L'île de Pan 2

Eh oui car, lorsque votre partie se termine, il faudra compter les points. Si nous pouvons sans trop de soucis voir le nombre de points évoluant sur les pistes des animaux, les autres points remportés lors de la partie sont un peu plus invisibles au premier abord.

Pour chaque lac non utilisé, vous pourrez obtenir le nombre de points correspondant au nombre d’hexagone de biome similaire rassemblé. Il est donc intelligent de bien choisir quel lac on utilise pour délaisser le scoring du biome, mais aussi quelle région nous allons développer en voyant que notre adversaire s’est séparé de telle tuile lac.

Cela ajoute pour le coup une dimension stratégique assez importante pour peu que l’on souhaite franchir le pas dans cette direction. Il sera également possible d’utiliser des téléporteurs pour vous transporter à l’autre bout du terrain et piquer le lac merveilleux que votre concurrent développe depuis quelques tours.

On peut ainsi voir que L’Île de Pan est un jeu qui est jouable, rejouable mais surtout à différents niveaux de complexité. On peut le jouer comme un simple jeu de pose de tuiles et d’animaux, où le score importe peu, comme chercher à développer une stratégie pour battre de façon assez violente l’adversaire avec des coups bas et/ou du développement de régions denses.  Un jeu en apparence simple, réservant une profondeur assez impressionnante par la suite.

Pour qui s’adresse l’Île de Pan ?

Le Meuble à Jeux #135 : L'île de Pan 3

Ce qui est encore une fois très fort avec ce jeu, c’est que sa simplicité cache une profondeur assez énorme. Si le jeu pourra rassembler toute la famille avec son look incroyable que l’on doit à Camille Chaussy, et ses règles simples d’accès ; il réussira à combler également les joueurs plus aguerris en recherche d’un nouveau jeu pouvant être sorti très rapidement et être joué quasiment immédiatement. Cela tombe bien, c’est ce que fait l’Île de Pan.

Pour ceux qui sont impatients d’essayer le jeu, le rendez-vous est donné à Essen (une partie de l’équipe y sera d’ailleurs présente pour couvrir l’événement), ou dès le 25 octobre dans votre boutique ludique préférée.

Acheter L'Île de Pan sur Philibert

L’Île de Pan, c’est encore une fois un quasi sans faute du côté de Lumberjacks. Un matériel sublimé par les illustrations de Camille Chaussy, un principe aussi simple que profond signé Florian Siriex et Johan Benvenuto, tous les astres sont réunis. Au final, c’est un quasi sans faute pour un jeu que l’on prendra plaisir à sortir pendant de longues semaines !

Le Meuble à Jeux #135 : L'île de Pan 4

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
80 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp