Halo : 343 Industries dément la rumeur et confirme que le studio continuera à travailler sur la série

Halo infinite gold 11 19 21 1

Il ne vous aura pas échappé que la vague de licenciements qui a touché Microsoft la semaine dernière a aussi touché le pôle jeu vidéo de l’entreprise, avec 343 Industries en première ligne. Le studio derrière Halo Infinite est au cœur de toutes les discussions en ce moment avec d’anciens membres de ce dernier qui pointent du doigt le management, tandis que des rumeurs ont commencé à circuler sur le fait que la série Halo allait changer de crémerie pour les prochains épisodes. Ce que 343 Industries n’a pas manqué de réfuter sans détour.

343 Industries toujours aux manettes, jusqu’à nouvel ordre

Ces derniers jours, plusieurs soi-disant insiders ont fait remarqué que la situation au sein de 343 Industries allait changer beaucoup de choses concernant l’avenir de la licence Halo, qui serait confiée à un autre studio pour le prochain épisode. Une rumeur qui avait vite été démentie par le journaliste Jason Schreier sur Reddit, mais qui a tout de même obligé Pierre Hintze, le dirigeant du studio à prendre la parole dans un très court communiqué :

« Halo et le Master Chief sont là pour rester. 343 Industries va continuer de développer Halo que ce soit dans le présent ou dans le futur, avec des histoires épiques, du multijoueur et tout ce qui rend Halo génial. »

Pour le moment, la licence ne va donc pas changer de maison, mais rien ne dit que cela ne changera pas à l’avenir. La vague de licenciements qui impacte le studio peut faire bouger énormément de ligne, tout comme les prochains mois de Halo Infinite qui vont sans doute être décisifs.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.