From Software (Elden Ring) : Entre crunch et heures supplémentaires sous-payées, des employés prennent la parole

Elden ring 2021 06 10 21 012 1

Le succès d’Elden Ring n’aura échappé à personne, et il est mérité. Mais pour obtenir un jeu d’un tel calibre, on peut imaginer les membres de From Software ont travaillé d’arrache-pied, parfois plus que de raison. On avait déjà eu vent de quelques échos concernant du crunch au sein des équipes, qui trouvent aujourd’hui une résonance via une nouvelle enquête de GamesIndustry.biz, qui a pu s’entretenir avec plusieurs anciens et actuels membres du studio derrière le jeu phénomène de cette année.

Quand le « Git Gud » va trop loin

N’allez pas croire que le crunch est quelque chose de typiquement occidental. Si on entend bien souvent ces histoires en provenance de studios et éditeurs américains ou européens, le Japon n’est pas étranger à cette pratique, même si on en entend moins parler. Les langues commencent cependant à se délier du côté de From Software, qui ont été contraints de travailler excessivement sans que le salaire ne suive.

Si dans un premier temps, un témoignage indique que le studio n’a pas institutionnalisé la pratique du crunch (From Software semble respecter les lois du travail japonaises), certains départements souffrent plus que d’autres d’une surcharge de travail.

Cela arrivait dans une période comprise entre deux à trois mois avant la sortie du titre, avec des employés forcés de rester au studio pour faire des heures supplémentaires. Et bien que plusieurs personnes interviewées déclarent que travailler au sein de From Software est souvent plaisant, même durant ces périodes, des problèmes subsistent.

Des employés Souls-payés

Ce qui est le plus étonnant dans cette histoire, c’est que ces heures supplémentaires étaient sous-payées. Les témoignages indiquent que les horaires de nuit étaient payées à seulement 50% du salaire normal, alors qu’en temps normal, elles devraient être payées bien plus que la salaire de base. Il existe la possibilité que le site se soit trompé ici (parce qu’il faut avouer que tout a l’air drôlement illégal), et que les 50% en moins sont plutôt déduits du salaire de nuit normal au Japon, ce qui veut dire que les employés seraient plus payés qu’en journée (encore heureux ?), mais moins que dans les autres entreprises. Tout ça reste à éclaircir.

GamesIndustry.biz révèle en tout cas que les employés peuvent gagner environ 25 000 $ par an en travaillant chez From Software, ce qui est bien inférieur à des entreprises de taille similaire, comme Atlus, où le salaire moyen tourne davantage autour des 38 000 $ par an.

Le salaire de départ d’un employé chez From Software serait ainsi en dessous du minimum que l’on peut retrouver dans d’autres studios. Beaucoup pointent du doigt le fait que le studio sous-paye ses employés, notamment par rapport au coût de la vie à Tokyo qui est très élevé. Depuis la sortie d’Elden Ring, les salaires auraient été augmentés, mais pas de manière si significative par rapport aux besoins des employés. Par ailleurs, le salaire de départ des nouveaux arrivants n’a quant à lui pas bougé.

Espérons donc que cette mise en lumière de la situation fasse un peu bouger les lignes au sein du studio, surtout après le succès colossal de son dernier jeu.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.