E3 2018 : Le Top 3 des conférences selon la rédaction

E3 2018 : Le Top 3 des conférences selon la rédaction
Les conférences viennent tout juste de prendre fin, l'occasion pour nos pandas de vous livrer leur ressenti sur cette édition 2018.

Les conférences des éditeurs majeurs viennent de se terminer. En effet, Nintendo vient de fermer la marche de ce marathon du jeu vidéo. Nos pandas ont travaillé dur afin de vous relayer un maximum d’informations. Il est temps pour nous de faire le point sur ces conférences de l’E3 2018.

Battle conférence !

Cette édition 2018 du salon de l’E3 aura commencé par de nombreuses fuites, heureusement pour nous que les éditeurs gardaient quelques cartes dans leurs manches. Certains éditeurs auront su nous surprendre et faire le show lors de leur passage sur la scène. Tandis que d’autres nous ont forcément déçus notamment à cause de manque de surprises ou de conférences bien trop monotones. Dans son ensemble, ce salon reste un très bon cru et nos pandas sont encore sous le coup de la hype attitude.

Cependant, le salon est loin d’être terminé car de nombreuses informations risquent encore de tomber durant ces prochains jours. Même si les conférences viennent de prendre fin, n’oubliez pas que le salon de l’E3 a ensuite ouvert pour le grand public et a fermé ses portes le 14 juin, d’autres informations devraient arriver. Alors restez connectés !

Alors laquelle de ces présentations aura le plus impressionné notre équipe de rédacteurs ? C’est le moment de découvrir notre classement et de se remémorer les meilleurs moments de cet événement tant attendu chaque année. Avant de commencer, voici un cours rappel des conférences qui ont eu lieu cette année :

Sans plus tarder, voici un rapide avis suivi du podium selon chaque rédacteur. Chaque avis présent ci-dessous reste personnel et permet de découvrir les préférences de chacun.

Twitter DubZ

Chaque année, j’attends avec impatience cet événement mais je dois dire que je suis content qu’il se termine car c’est exténuant. Nous avons été gâtés lors de cette édition 2018, j’en garderais forcément de bon souvenir dans son ensemble. Cependant, grosse déception pour ma part sur le passage de Devolver car leur présentation m’a paru si longue et inutile, je n’en retiendrais que le titre My Friend Pedro qui me semble vraiment fun pour le coup.

Pour le reste j’ai vraiment apprécié le catalogue de jeu proposé par Ubisoft, malgré qu’un petit Splinter Cell n’aurait pas été de trop, je pense m’arrêter sur de nombreux titres annoncés par cet éditeur. Je retiendrais aussi la mise en scène de Bethesda que ce soit sur le concert en début de conférence ou bien même le troll autour de The Elder Scrolls, c’était épique. La grosse surprise selon moi vient du géant américain Microsoft, je suis complètement convaincu que la marque se dirige vers un avenir meilleur et que de nombreuses exclusivités vont venir chambouler notre temps libre.

Voici mon podium des conférences : 1-Microsoft / 2-Ubisoft / 3-Bethesda.

Twitter Matheus

Dur dur de donner un avis court, mais je vais faire de mon mieux. Dans l’ensemble, c’était un E3 assez fabuleux avec un paquet d’annonces, et une fin d’année 2018 ainsi qu’un début d’année 2019 tout bonnement excitant. Ça va être dur de suivre le rythme et côté conférences, j’ai pris étonnamment mon pied sur trois conférences en particulier à savoir Microsoft, Bethesda, et Sony. Pourquoi ? Parce qu’entre Square Enix, Electronic Arts, ou encore Ubisoft, il manquait quelque chose. Et ce n’est sûrement pas Beyond Good & Evil 2 – même si la cinématique en CGI envoyait du lourd – qui me fera changer d’avis.

Le problème de ces trois conférences, c’est qu’il manquait du contenu rafraîchissant – surtout EA et Square Enix – du rythme, et au moins une ou deux annonces surprises pour nous satisfaire pleinement. Des nouvelles licences n’auraient pas été de trop en somme. Par contre, Microsoft m’a étonnamment surpris dans sa conférence et montre toute sa bonne volonté.

En effet, ils ont eu le mérite de montrer un maximum de titres – même si les trois quart seront multi-plateformes ne soyons pas naïfs… – et essayent de créer de nouvelles licences exclusives. Effectivement, en rachetant pas moins de cinq studios dont Ninja Theory, ils semblent sur la bonne voie, et c’est encourageant. Après une conférence Bethesda riche en annonces et quelques surprises attendues qui ont fait leur effet – The Elder Scrolls VI notamment – il y a eu Sony.

Le constructeur nippon commence fort avec du The Last of Us Part II tout bonnement impressionnant techniquement comme dans son gameplay. Et après un gros passage à vide incompréhensible, la conférence Sony trouva un bon rythme, tout en balançant à tour de bras l’impressionnant Ghost of Tsushima, Death Stranding, le remake de Resident Evil 2, ou encore l’annonce de Ni-Oh 2 et un peu de Spider-Man. Dans l’ensemble la conférence était sympa, mais péchait énormément dans son intro et sa conclusion à cause de son changement de formule, plutôt mauvaise finalement.

De plus, on attend toujours des dates de sortie concrètes, ce qui a aussi été le problème de Microsoft dans sa conférence. Je n’ai pas parlé du Nintendo Direct mais qu’on se le dise, mis à part Overcooked 2 qui était d’ailleurs pressenti, je n’ai pas trouvé mon compte. Surtout que personnellement, Super Smash Bros. ne m’intéresse pas, et j’aurais aimé avoir des nouvelles de ce bon vieux Metroid Prime 4, qui n’était visiblement pas prêt pour l’E3…

Bref, concernant mon top 3 des conférence ce sera : 1-Microsoft/ 2-Sony/ 3-Bethesda

Twitter AntoineRp

Cette année était pour le coup un peu spéciale pour moi car je fêtais le dixième E3 où je suivais les conférences. Plein de choses se sont passées et ont évolué en plusieurs générations. Mais nous sommes en 2018, et nous avons été plutôt bien servis !

Après un début en douceur avec EA, Microsoft a placé la barre très haute dès le départ. Une véritable razzia de jeux provenant d’éditeurs tiers et des annonces vraiment intéressantes et alléchantes comme DMC 5, Cyberpunk 2077 ou encore Seikiro.

Bethesda a par la suite mis véritablement le feu avec ses annonces : Doom Eternal, Fallout 76, trois nouveaux titres Wolfenstein ou encore The Elder Scrolls 6. C’est clairement pour ce genre d’annonces que l’on aime assister à l’E3 ! Le reste des conférences nous a semblé par la suite plutôt classique, avec un déroulement classique. Même Sony qui avait une carte à jouer n’a rempli enfin de compte qu’une petite partie du contrat. Tandis que Nintendo lui, propose son petit package de nouveautés bien tranquillement, laissant la machine et la boîte tourner.

Mon top 3 des conférences : 1-Microsoft / 2-Bethesda/ 3-Nintendo

Twitter Jeanne

Cet E3 2018 nous a donné des étoiles plein les yeux ! Entre les gameplays plus que bluffants de la part de Sony avec The Last Of Us II ou encore Death Stranding, le déluge de jeux chez Microsoft avec Dying Light 2 et Cyberpunk 2077 que je retiendrais et leur investissement financier dans les studios, les pépites que Bethesda nous a dévoilées avec un gros coup de cœur pour Doom Eternal, Wolfeinstein et les grosses claques de la part d’Ubisoft avec Beyong Good & Evil 2, The Division 2 et Assassin’s Creed Odyssey entre autres, le choix est assez difficile.

Mais je vais répondre objectivement et en tout honnêteté. Même si mon cœur est chez Sony depuis des années, je trouve que la conférence de Microsoft a clairement envoyé du lourd. Le plateau était magnifique, la conférence était rythmée, plein d’annonces de jeux (même si la plupart seront sur les autres plateformes), quelques mini gameplays, et ils ont su teaser comme il se doit leurs annonces et le suspens était à son comble. Ils m’ont totalement conquise.

Concernant Sony je m’attendais à mieux. Malgré un écran géant étoilé, de grosses exclues chez eux, et mon gros coup de cœur pour Death Stranding, je m’attendais tout de même à quelques interventions, comme celle d’Hideo Kojima. Et le fait de faire déplacer les invités a cassé le rythme de celle-ci, nous donnant parfois des scènes un peu burlesques. Mais j’ai quand même énormément apprécié leur conférence même si j’avais en tête celle de Microsoft…

Mon top 3 des conférences : 1. Microsoft / 2. Sony / 3. Bethesda

Twitter Doodz

On avait eu la tendance pré-E3 du leak, on aura la tendance des conférences nébuleuses et mal-rythmées. En dehors de Microsoft qui a juste eu à faire une bonne présentation classique, ce sont surtout les autres qui n’ont pas été à la hauteur. Il faut signaler que le PC Gaming Show a réussi à faire bonne figure en relevant à peine son niveau habituel. Les jeux font globalement envie mais même en oubliant les fuites, rien n’est jamais réellement venu me surprendre.

Le Projet Avengers est toujours porté disparu (à croire qu’il ne se sent pas très bien). Rocksteady et Borderlands 3 nous font toujours poireauter. Et même les beaux projets comme Elder Scrolls VI, Ghost of Tsushima et Cyberpunk 2077 ont une tête à ne pas sortir avant 3-4 ans. Au passage, on peut ranger The Last of Us 2 et Beyond Good & Evil 2 dans cette même catégorie.

Avec Red Dead Redemption 2 qui a poussé tout le monde vers février, je me demande bien à quoi je pourrais jouer entre mars 2019 et mars 2021. Fan obsessionnel de Smash, ce Smash Bros. Direct a été mon meilleur moment de l’E3 mais il n’est absolument pas à mettre au crédit de Nintendo. Je le mets donc en tête de mon top en comprenant totalement son absence chez les autres (malgré le Fire Emblem qui me fait de l’œil). Le panel de jeux PlayStation m’inspire beaucoup plus que celui d’Xbox (même le jeu Jump a du mal à me hype). Mais entre ce rythme et cette absence de date, je me dois de reconnaître que Microsoft était plus solide cette année. Et si l’effet de surprise était moins fort cette année, j’ai tout de même bien aimé cette volonté de continuer dans cette direction (et les running gags repris).

Mon top 3 pas vraiment objectif des conférences : 1. Nintendo qui mérite pas vraiment / 2. Microsoft / 3. Devolver mon petit chouchou

Twitter Haseo

Dans les grandes lignes, cet E3 2018 était dynamique et riche en images de gameplay des différents jeux que j’attendais même si les regards étaient un peu trop portés vers la prochaine génération alors que l’actuelle a encore beaucoup à offrir. Autant dans le contenu que dans la forme, c’est Microsoft qui s’est démarqué selon moi.

Du bon gros AAA que j’attendais avec DMC 5, Kingdom Hearts 3, et Cyberpunk : 2077, mais aussi des jeux plus petits qui m’ont ravi comme le DLC de Cuphead, Ori and the Will of the Wisp et Session étant donné que EA n’a pas profité de sa conférence pour dévoiler le seul jeu qui m’intéressait le plus chez eux, Skate 4. C’est surtout le rachat des 5 studios et cette volonté de revenir dans la course qui m’a plu chez Microsoft. Ubisoft avait fait la meilleure conférence l’année dernière, il est donc normal qu’ils soient à court de grosses cartouches cette année même si j’attendais vivement un Splinter Cell.

Square Enix m’a clairement déçu pour des raisons évidentes (on voit que ça garde tout pour le TGS). PC Gaming Show = ZZZ. Devolver était très drôle et incisif l’année dernière, mais la redite du spectacle de cette année m’a un peu agacé, nous sommes tout de même à l’E3 pour voir des jeux à un moment. Beaucoup acclament Bethesda, mais je n’ai rien vu de concret. Doom Eternal, Starfield, et surtout TESO VI sont d’énormes annonces mais nous n’avons pour ainsi dire rien vu de ces trois titres. Pour Sony, on savait à quoi s’attendre mais quelle claque pour TLOU 2 et Ghost of Tsushima qui font furieusement envie. Nintendo a été bon aussi comme à son habitude avec des Nintendo Direct simples et efficaces. Je retiens : Mario Party, Fire Emblem, et Smash Bros.

Mon top 3 des conférences : 1. Microsoft / 2. Sony / 3. Nintendo.

TwitterJordan

Cet E3 2018 me laisse un goût d’inachevé. Après une conférence Microsoft de haute volée, riche en annonces, je voyais déjà cet E3 comme l’un des meilleurs, toutes éditions confondues. Malheureusement, la suite n’a été que déception sur déception, à l’image de la conférence Square Enix, qui ne justifiait certainement pas leur retour après cinq ans d’absence. Je ne parlerais pas non plus du PC Gaming Show, absolument soporifique tout comme EA, qui a réussi à refroidir mes attentes concernant Anthem et à me frustrer de n’avoir vu aucun Star Wars.

Contrairement à beaucoup de mes collègues, je ne retiendrais pas non plus la conférence Bethesda. Tout le monde semble oublier qu’il y avait bien une conférence soporifique derrière l’annonce de The Elder Scrolls VI, qui n’était d’ailleurs qu’une promesse pour un lointain avenir. Mais je vais arrêter de faire le difficile puisqu’il y avait tout de même de très belles choses à retenir cette année, du moins assez pour faire de cette édition un cru de très bonne qualité.

Comme je l’ai dit auparavant, je retiendrais surtout Microsoft qui m’a vendu une excellente conférence, avec un lineup solide (même si fourni en exclusivités). Entre DMC 5, Cyberpunk 2077, Tales of Vesperia, le nouvel Ori et mon chouchou Kingdom Hearts 3, j’ai été comblé. Je retiendrais aussi la conférence Ubisoft, qui manquait de surprises (merci les leaks) mais qui restait solide sur le fond. BGE 2 m’a charmé, Starlink : Battle for Atlas m’a intrigué et Assassin’s Creed Odyssey pique ma curiosité, malgré ses trop grandes ressemblances avec Origins.

J’ai eu du mal à choisir le dernier mais mon choix va se porter sur Sony, car Nintendo n’a pas su me séduire en dehors du Fire Emblem et de Super Smash Bros. Ultimate, en plus d’un Nintendo Direct bien trop court et pauvre en annonces. Sony a su quant à lui assurer une conférence tout à fait bordélique, mais terriblement captivante lorsque les différents jeux étaient présentés. Entre Ghost of Tsushima, Spider-Man et TLOU 2, je peux facilement me dire que ma PS4 va connaître une très belle fin de génération. Mon top 3 des conférences :

1. Microsoft / 2. Ubisoft / 3. Sony.

Twitter Omega

L’E3 est le temps et l’endroit de toutes les fantaisies, même les plus folles. Par conséquent, nombreuses sont les surprises… sans être toujours bonnes. Nintendo s’est focalisé sur du concret, et uniquement cela. Si l’on peut respecter la démarche, et notamment la présentation particulièrement détaillée de la prochaine bombe Super Smash Bros. Ultimate, on peut largement déplorer l’absence de Metroid Prime 4 pourtant teasé un an avant.

De même, le fameux projet secret sur lequel plancherait Retro Studios demeure toujours inconnu… En somme, des annonces sans grande prise de risque, ainsi que de nouveaux portages Switch (bonjour Fortnite). Big N ne se reposerait-il pas sur ses lauriers ?

En revanche, Microsoft semble avoir écouté sa communauté. Conscient du manque de jeux et d’exclusivités sur Xbox One, la marque a parfaitement réagi en annonçant cinquante jeux lors de la conférence et ce, sans blabla. Phil Spencer continue par ailleurs de mettre l’accent sur les services tels que le Game Pass. Et si les services de streaming continuerons de s’étendre dans l’industrie vidéoludique, le big boss de la croix verte n’en est pas au point de se passer de consoles ou de sorties physiques, selon ses derniers dires. Encore heureux, laissez-moi donc collectionner mes boîtes !

Quant à Sony, s’ils ont préféré se concentrer sur une poignée de nouveautés plutôt que de mitrailler les trailers, on peut leur reprocher un manque de variété voire de clarté dans leurs différents projets. À titre d’exemple, Death Stranding demeure toujours aussi mystérieux… Je conclurai sur Ubisoft dont la communication était particulièrement solide, mais il convient de séparer la qualité des softs présentés et le marketing. Peu de surprises, mais des trailers convaincants, permettant de se représenter l’ambiance des titres et de comprendre une part du gameplay. Chose qui manquait à Sony.

Mon top 3 des conférences : 1. Microsoft / 2. Ubisoft / 3. Nintendo

Twitter Toothpick

Tous les ans on nous le rabâche « l’E3 est mort », les leaks sont de plus en plus nombreux et on perd l’effet de surprise qui a fait le sel du salon pendant tant d’année. Et pourtant, tous les ans c’est difficile de ressortir de cet événement profondément déçu. Oui, ça manquait de surprises, notamment chez Ubisoft qui l’a joué vraiment trop safe ou chez EA dont le line-up ne semble pas évoluer année après année.

Reste que la grande majorité des jeux présentés est au pire convaincant, au mieux excitant. Forcément Sony fait rêver avec son trio Tsushima-Death Stranding-TLOU II ainsi qu’avec l’annonce d’un Nioh 2 qui sont tous des day one en puissance. Le souci c’est que ce day one, on n’a aucune idée de quand il va arriver, et 2020 paraît être un scénario optimiste pour les trois titres. De plus la conférence et son format n’ont pas su convaincre et elle n’est sauvée que par la qualité des jeux présentés. Je passe rapidement sur Nintendo qui m’a beaucoup déçu avec un direct uniquement axé sur Smash (même si bien sûr que Smash j’achète) qui paraît bien seul en cette fin d’année sur Switch.

Je suis le premier étonné (et heureux) quand je me dis que la conférence que j’ai très largement préféré c’était Microsoft. Pléthore d’annonces de jeux tiers qui font rêver (DMC 5, Sekiro !!!), quelques exclues qui font envie avec notamment un Gears 5 foutrement excitant à des années-lumière de la non hype du 4ème et surtout le combo Ori 2 + DLC pour Cuphead. Ils peuvent aussi compter sur de nombreuses annonces en rapport aux services et l’acquisition de studios de qualité qui promettent un avenir radieux à la future Xbox. De loin la conférence la mieux rythmée de cette année.

Enfin je compléterais ce podium par Bethesda qui prend cette troisième marche un peu par défaut qui aurait pu être récupérée par Ubisoft si Sam Fischer avait fait son retour comme attendu et si Assassin’s Creed avait le bon goût de ne pas commencer sa présentation par une « trailing mission » que je déteste. Malgré les annonces types « Doom 2, ES6 et Starfleet existent.jpeg », Rage 2 me fait beaucoup plus envie que tout ce que j’ai vu chez l’éditeur français et la conférence en elle-même était plus agréable à suivre. Bisous à Devolver qui m’a fait sacrément rire encore une fois cette année. L’an prochain on se fait ça en personne cher E3.

Mon top 3 des conférences : 1. Microsoft / 2. Sony / 3. Bethesda

Twitter Albert

Qui a besoin de l’objectivité quand Nintendo nous offre le Smash Bros. que j’attendais depuis si longtemps. Il est clair que le Nintendo Direct n’était pas à la hauteur des attentes des fans, trop pauvre en annonces, mais 30 minutes sur le futur épisode d’un Smash Bros qui s’annonce absolument dingue me suffisent. Fan absolu du redesign des personnages (Zelda en tête), le jeu à l’air magnifique et promet du 60 fps stable, c’est forcément ma conférence du salon.

Juste derrière je mettrais Microsoft qui est objectivement la meilleure conférence. Forza Horizon 4 fait rêver et je ne parle même pas de Cyberpunk 2077. Et puis je rejoins le Toothpick (mon héros), le plus important c’est Ori 2 + Cuphead DLC. Pour compléter le podium c’est forcément Sony qui nous a offert la plus grosse tarte du salon avec Ghost of Tsushima. Son ambiance folle, ses graphismes époustouflants et la puissance des chorégraphies et de l’impact des coups sont épatants. Je reste néanmoins déçu et très sceptique sur Spider-Man qui manque de verticalité (tout du moins dans les extraits présentés). Un bel E3, plein de promesses pour l’avenir et avec un GOTY annoncé pour début décembre.

Mon top 3 des conférences : 1. Nintendo / 2. Microsoft / 3. Sony

Twitter Julien

Chaque année,  l’E3 perd de sa superbe. Et entre les nombreuses fuites et la préparation à la prochaine génération de consoles, on a vraiment eu une édition pauvre sur bien des aspects. Ceci dit, j’en retiens surtout une conférence Microsoft de l’espoir. Une conférence jonchée d’annonces, de présentations et de surprises. Si une bonne partie du catalogue vient des éditeurs tiers, il n’empêche qu’elle a été la plus rythmée de cet E3 2018.

Le constructeur a su tenir une conférence de quasiment deux heures sans temps mort tout en rassurant les joueurs. L’annonce de plusieurs productions internes et le rachat de 5 studios jouent énormément dans la balance et finir sur une présentation de Cyberpunk 2077 – que l’on achètera sans doute sur PC, suffit amplement pour en ressortir de là tout excité. Même constat pour Bethesda puisque même si le rythme était plus calme, on finit sur un The Elder Scroll 6 et ça, ça claque.

J’ai finalement eu du mal à trouver mon compte dans les autres présentations. Si l’on enlève Smash Bros au catalogue de Nintendo, il ne lui reste plus grand chose et ce n’est pas la présentation bâclée de Square Enix qui va venir rehausser le niveau. Ils finissent pour ma part tous les deux en dernières positions tandis que j’ai été agréablement surpris des conférences Limited Run Games et PC Gaming Show : une présentation bien trippante pour l’une, de sacrés efforts effectués pour l’autre.

Il n’en reste finalement que les présentations de Sony et Ubisoft qui ont certainement les catalogues les plus solides de toutes les autres conférences. Malheureusement, un rythme bien trop haché pour Sony avec un format trop différent de d’habitude et une présentation sans surprise pour l’éditeur français qui sait juste maîtriser son marketing font que je n’en retiens rien – ou pas grand chose. (Soyons honnête, The Last of Us 2, Ghost of Tsushima et Death Stranding seront quand même day-one, et rien que pour eux, Sony prend une belle place dans mon classement).

Mon top 3 des conférences : 1. Microsoft / 2. Bethesda 3. / PC Gaming Show

Le verdict !

Les votes sont désormais clos et il est temps pour nous d’établir le classement ultime que les éditeurs attendent tous avec impatience. Nos pandas ont décidé d’élire comme grand vainqueur lors de cette édition 2018, j’ai nommé :

  1. Microsoft
  2. Sony
  3. Bethesda

Sans grande surprise, le géant américain aura su sortir son épingle du jeu cette année. Il suffit de survoler les avis sur la toile pour se rendre compte que c’est le même jugement pour beaucoup de monde. Espérons que Xbox saura maintenir la tendance après les nombreuses annonces et le rachat de plusieurs studios. Suivi de près par la firme nippone, Sony aura su séduire notre équipe par ses promesses visuelles alléchantes. Malgré un show en demi-teinte, le constructeur s’installe sur la deuxième marche de notre podium. Pour finir, c’est Bethesda qui vient fermer la marche avec une présentation jonchée de quelques blagues et surtout l’officialisation de Starfield et The Elder Scrolls VI (On n’va pas se mentir, c’est surtout ça qui a fait).

Et voilà, cette édition 2018 touche à sa fin et nos pandas auront tout donné pour vous tenir au courant de l’actualité. Nous tenons à vous remercier pour nous avoir suivis chaque jour. Vous êtes de plus en plus nombreux alors continuez comme ça, car l’aventure ne fait que commencer.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
14 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp