Cyberpunk 2077 : CD Projekt Red admet ne pas avoir passé assez de temps sur les versions PS4 et One

Cyberpunk 2077

Presque une semaine après la sortie de Cyberpunk 2077, le torchon brûle toujours entre CD Projekt Red et les joueurs. Dans une conférence qui s’est tenue il y a peu, le studio a répondu à plusieurs questions pour faire le point sur cette situation, qui pose de nombreux problèmes aux joueurs ayant acheté le titre sur consoles.

Patchs, retards… CD Projekt s’explique

Comme le rapporte Eurogamer, Adam Kiciński, président de CD Projekt, a tout d’abord pris la parole pour s’excuser à nouveau et réaffirmer que des patchs massifs arriveraient en janvier et février, avec la volonté du studio de « rebâtir la confiance en eux qu’ils ont perdu ».

Il reconnaît ensuite la faute du management, qui a voulu sortir le jeu à tout prix après trois délais, en ne prenant pas en mesure l’ampleur des dégâts qu’il fallait encore réparer sur les consoles dites « old-gen » :

« Nous avons sous-estimé l’ampleur et la complexité des problèmes, nous avons ignoré les signaux concernant le besoin de temps supplémentaire pour affiner le jeu sur les consoles de précédente génération. C’était la mauvaise approche et contraire à notre philosophie d’entreprise. »

Il reconnaît également que si la pandémie a causé des problèmes dans la production, à cause du manque de testeurs disponibles, cela n’a pas été un obstacle majeur, et n’est pas une cause de cet échec.

Un planning mal géré pour la version console

Lorsqu’il a été question de la communication autour du jeu, le président du studio admet que le jeu a été montré en premier lieu sur PC, mais que c’est parce que les versions consoles étaient en chantier constant, avec des mises à jour jusqu’à la dernière minute. Les équipes pensaient donc pouvoir stabiliser le tout avant le tout dernier moment, mais cela n’a pas été le cas.

« Malheureusement, cela a abouti à donner cette version aux journalistes juste un jour avant la sortie. Et c’était définitivement trop tard. Nous n’avons pas laissé la chance aux médias de l’examiner correctement… ce n’était pas prévu, nous ne faisions que réparer le jeu jusqu’au tout dernier moment. »

Quand à ceux qui pouvaient penser que Microsoft et Sony auraient du aussi jouer franc jeu, puisqu’ils ont forcément validé le jeu lors de la certification, Michał Nowakowski, vice-président de la partie business, affirme que la faute est 100% du côté du studio, qui avait assuré que tout serait réglé à la sortie.

En revanche, pour ce qui est des remboursement, les choses semblent se compliquer avec les politiques de chaque constructeurs, qui ne font pas de traitement de faveur à CD Projekt. Plusieurs témoignages affirment qu’ils n’arrivent pas à se faire rembourser, notamment sur PS4, mais le studio n’a pas réagi à cela, et demande simplement de s’adresser à l’adresse mail [email protected] en cas de problème.

Reste enfin la question des patchs, et ce qu’ils viendront corriger. Le studio affirme encore une fois que le jeu sera parfaitement jouable sur console prochainement, avec aucun crash et des bugs supprimés, le tout avec des performances stables. Il précise encore une fois qu’il ne faudra pas s’attendre à ce que ces versions ressemblent au jeu sur PC ou sur next-gen, mais qu’il sera conforme aux normes et jouable de manière agréable de bout en bout. Espérons que ce soit le cas, mais cette affaire semble être loin d’être terminée.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.