Call of Duty : Phil Spencer affirme que la série va rester sur PlayStation, et à long-terme cette fois-ci

Call of duty warzone 2 0 1 1

Tant que les régulateurs européens n’auront pas décidé si le rachat d’Activision-Blizzard par Microsoft peut passer ou non, attendez-vous à voir Phil Spencer et tout le monde chez Microsoft faire les gros titres partout où ils le peuvent, afin de répéter leur position. Cela fait des semaines, voire des mois que Spencer et sa bande multiplient les déclarations autour de ce rachat, et plus particulièrement sur le cas Call of Duty. Dans une nouvelle interview avec The Verge, le boss de Xbox veut maintenant mettre les choses au clair, avec un peu moins d’ambiguïté.

Un nouveau deal se prépare ?

Rappelez-vous, lorsque l’affaire a été rendue publique, Microsoft s’était engagé à proposer un deal pour plusieurs jeux Call of Duty, qui durerait pendant quelques années. Le fait que cet engagement possède une date d’expiration n’avait visiblement pas plu à Jim Ryan et PlayStation, qui se sont empressés d’aller plaider leur cause auprès des régulateurs.

Maintenant, Phil Spencer a changé sa position, ainsi que son offre. Bien qu’il admette que de « marquer sur un contrat les mots « pour toujours » serait un peu stupide », il est prêt à travailler avec PlayStation afin de proposer un contrat à plus long-terme, sans entourloupe, pour que Call of Duty reste sur PlayStation.

Et quand on dit sans entourloupe, c’est sans proposer le jeu uniquement sur le Game Pass, ce qui aurait forcé PlayStation a intégrer le service sur ses consoles :

« [On parle de] Call of Duty natif sur PlayStation, qui n’est pas lié au fait qu’ils doivent intégrer Game Pass, donc pas en streaming. S’ils veulent une version en streaming de Call of Duty, nous pouvons également le faire, tout comme nous le faisons sur nos propres consoles […] Il y aura le prochain jeu, le prochain, le prochain, le prochain, le prochain [jeu]... Natifs sur la plateforme, pas besoin de souscrire à Game Pass. Sony n’a pas besoin de prendre Game Pass sur sa plateforme pour que cela se produise. Il n’y a rien de caché. Nous voulons continuer à vendre Call of Duty sur PlayStation sans aucune sorte de piège. Je comprends les inquiétudes de certaines personnes à ce sujet, et j’essaie simplement d’être aussi clair que je peux l’être. »

Spencer a ensuite rajouté que Microsoft comptait de toute façon sur les revenus générés par Call of Duty sur PlayStation pour assurer sa propre santé financière, montrant ainsi qu’il n’y aurait aucune raison de rendre la série exclusive aux consoles Xbox.

C’est donc peut-être via ce nouvel engagement et cette proposition, dont on ne connait pas les détails exacts, que la situation du rachat pourrait se débloquer. Rien n’est encore acquis pour le moment, car PlayStation et Call of Duty ne sont pas les seuls soucis pointés du doigt par les régulateurs. Comme d’habitude, on patiente jusqu’au prochain épisode.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.