Bioware : Ben Irving et Fernando Melo quittent le navire

Anthem développement bioware

Des départs chez Bioware.

La longue traversée du désert semble encore bien longue pour Bioware. En effet, le studio vient de perdre deux grosses pointures de leurs équipes, à savoir Ben Irving et Fernando Melo.

Le temps semble couvert chez Bioware

Ce n’est plus un secret pour personne, le studio de développement enchaîne les mésaventures ces derniers temps. Bien évidemment en premier lieu avec l’échec que fût Mass Effect Andromeda auprès des joueurs. Cela n’a fait qu’empirer avec l’arrivée d’Anthem, bien loin des espérances planifiées par Electronic Arts. Hormis l’échec commercial, le titre cachait en réalité des conditions de développement catastrophiques.

Après 8 années extraordinaires chez BioWare, j’ai pris la décision de passer à autre chose et j’ai accepté une opportunité excitante chez une autre société de jeux.

Bioware est actuellement entrain de développer Dragon Age 4, qui a été annoncé pour la première fois lors de l’E3 2018. Malheureusement pour le studio, deux véritables cadres viennent de se diriger vers la sortie. On parle de Ben Irving, producteur principal d’Anthem et de Fernando Melo, producteur principal sur Dragon Age 4.

Inquiétant ?

Cela semble tout de même alarmant pour un jeu comme Dragon Age 4, de perdre un homme aussi important en plein cœur de son processus de développement. C’est ce qui avait causé du tort à Anthem, de subir autant de changement lors de sa création.

Pas de panique tout de même pour les fans de la série. Car même si nous n’avons aucune information concernant l’état d’avancement du titre, celui-ci n’est pour le moment pas encore annulé. Cependant, il y a de grandes chances que ce prochain opus soit à destination de la prochaine génération de consoles.

On notera tout de même que les départs se sont faits dans le calme, comme en attestent les tweets sur le compte de l’ancien producteur principal d’Anthem. Il semblerait que Ben Irving reste tout de même dans l’industrie du jeu vidéo. L’homme souhaite prendre du recul afin de voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp