Aperçu The Walking Dead Onslaught – Une bonne adaptation ?

Il nous a été possible de faire un petit coucou aux walkers à la gamescom, car The Walking Dead Onslaught était bel et bien jouable !

The Walking Dead Onslaught, c’est un peu le jeu VR qui reste une immense énigme. Effectivement, après notamment l’échec d’un certain FPS nommé Overkill’s The Walking Dead, on ne savait vraiment pas quoi penser de cet opus VR. Cela dit on a pu enfin le tester à la gamescom. Du coup cette production en réalité virtuelle, en développement depuis maintenant 3 ans environ, semble-t-elle partie pour être LA bonne pioche ?

On incarne les héros de la série TV, et ça fait du bien !

The Walking Dead Onslaught michonne sabre zombies

Comme chaque session à la gamescom, nous avons eu le droit de ne jouer seulement qu’une petite demi-heure, et ainsi découvrir l’une des missions du jeu qui avait déjà été montrée à l’E3 2019 notamment. Celle-ci se déroulait à la moitié du jeu, et nous y incarnions Rick, à la recherche de ce bon vieux Eugène.

Chose importante à savoir, The Walking Dead Onslaught nous permettra d’incarner quatre personnages issus de la série TV soit Rick, Michonne, Daryl ainsi que Carol. En revanche, deux de nos personnages n’auront pas leur voix officielle, à savoir Rick et Michonne. En revanche pour Daryl et Carol, ce sera bien évidemment les acteurs originaux – Norman Reedus et Melissa McBride -, qui reprendront leur rôle respectif. Même Josh McDermitt alias Eugène dans The Walking Dead sera au casting vocal de son propre personnage.

Plus de peur que de mal donc, et notez même que la voix de Rick, lors de notre session, n’était pas si choquante que ça car nous avions vraiment l’impression qu’il s’agissait de la voix d’Andrew Lincoln. Comme quoi, les imitateurs embauchés sur le casting vocal seront donc loin d’être ridicules, et il ne reste plus qu’à entendre la voix de Michonne pour en avoir le cœur net sur la qualité.

Mais bref pour le reste, la production de Survios nous proposera néanmoins une durée de vie assez solide. Découpée en sept missions se déroulant à différents moments de la série TV, le mode campagne devrait se finir entre 4 voire 6 heures de jeu en fonction du style de jeu de chaque joueur. Qui plus est il y aura même un mode Scavengers, qui sera un mode avec des missions d’objectifs générées procéduralement sur une assez grande map. Nous n’en savons pas plus, mais ce mode-là paraît véritablement alléchant sur le papier, donc à voir à sa sortie.

Côté contenu, The Walking Dead Onslaught en aura certainement sous la capot. Au passage, sachez que le mode campagne sera écrit par les scénaristes de la série d’AMC, rien que ça. Pour le coup, nous aurons droit à une narration on l’espère solide et cohérente. Nous verrons bien, et notez que l’on verra apparaître dans le soft une nouvelle faction menaçante, soit les raiders. On verra de quoi il en retourne, mais tous les éléments fans services sont bien présents, comme le gameplay qui tient aussi la route.

Un gameplay en VR décomplexé made in The Walking Dead

The Walking Dead Onslaught arbalète zombies

Effectivement, il s’avère curieusement que le gameplay de The Walking Dead Onslaught est plutôt bien fichu, et notamment immersif. On peut progresser déjà en se déplaçant de manière traditionnelle. Egalement, il était possible de courir, et surtout de déplacer la caméra comme tous les jeux VR existants. Pas de système de téléportation donc, ce qui n’est pas plus mal car cela serait effectivement mal venu par rapport au gameplay que propose le soft de Survios.

Notre mission était donc de retrouver Eugène, et surtout de parcourir un niveau linéaire à base de walkers qui traînaient dans le coin, ou faisant semblant de faire les morts pour mieux vous surprendre. Il fallait donc faire très attention, regarder de partout, tout en assénant quelques coups de machette sur ces derniers, et avec des effets de démembrements sympathiques qui accentuent tout le côté fun et jubilatoire du titre.

Le jeu fait aussi dans l’immersivité pure. Il fallait par exemple baisser notre manette pour changer d’armes, voire pour récupérer un chargeur pour recharger notre pétoire. Notre santé était également visible directement à notre poignet, histoire de voir si nous sommes mal en point ou non. Côté immersion, cela nous a paru comme les gunfights plutôt décomplexés, et surtout dans le trempe et le ton d’un The Walking Dead. Pas mal d’armes de la série étaient présents dont la fameuse machette pour décapiter les walkers. On pouvait aussi les repousser en mimant le geste devant eux.

Très franchement, on y retrouvait presque des gunfights un peu à la Arizona Sunshine dans son gameplay, et il faut dire que les développeurs semblent prendre le bon chemin pour le moment. Néanmoins, le titre risque de nous proposer des niveaux relativement linéaires, mais toutefois fidèles à ce que nos héros font dans la série TV à savoir progresser à travers les walkers, voire récupérer des vivres. Il manque en fait juste un petit côté interaction avec les membres des diverses communautés de la série, et le titre en serait presque parfait.

Concernant les vivre à récupérer dans le niveau de la démo, ceux-ci vous rapportent instantanément de l’expérience. Cela permettra à nos personnages de monter en niveau via un système de progression. Malheureusement, nous n’avons pas pu voir ce dernier, le développeur présent sur place nous affirmant que le studio en dévoilerait davantage très prochainement. A voir si cela apportera un plus non-négligeable au gameplay, et si ce ne sera pas trop classique dans son approche.

Indéniablement, le soft nous a clairement surpris et nous offre un petit sentiment d’insécurité, d’angoisse mais surtout de tension quand les walkers nous arrivent sur la tronche. Nous avons pu voir que ces derniers pouvaient arriver en vague en défonçant des portes, des containers, et j’en passe. Le niveau se terminait d’ailleurs par une séquence où nous devions survivre un petit moment face à une palanquée de marcheurs, qui arrivaient par paquet de vingt.

Très clairement, le titre devrait apporter son lot de fun et de nervosité c’est un fait, même si nous avions vu encore quelques bugs. Le titre, pour un jeu VR, n’était d’ailleurs pas forcément super joli techniquement parlant, mais il avait au moins le mérite de proposer quelque chose de propre sur Oculus Rift S. Restera à voir les autres versions mais aussi le jeu final. Cependant, force est de constater que la production VR paraissait particulièrement propre, et pas trop mal fidèle à la série TV d’AMC, et c’est ce qui compte.

On tient peut être enfin un bon jeu The Walking Dead !

Si on pouvait craindre le pire avant même d'y jouer, The Walking Dead Onslaught se laisse curieusement bien jouer. En reprenant plus ou moins quelques mécaniques à la Arizona Sunshine, Survios semble avoir trouvé une bonne formule à adopter pour ce titre estampillé The Walking Dead. Incarner les héros de la série éponyme devrait faire plaisir aux fans invétérés de la licence, et on est surtout curieux de voir comment ils vont amener le scénario de ce jeu VR, qui se déroulera à différents moments et endroits de la série. En tout cas, que ce soit dans l'immersivité, la fidélité, voire dans ses gunfigths au corps à corps comme à l'arme à feu relativement tendus par moments, The Walking Dead Onslaught pourrait être enfin l'une des adaptations vidéoludiques les plus réussies, si nous ne comptons pas les jeux de Telltale déjà bien au-dessus évidemment. Quoiqu'il en soit, ce ne sera sûrement pas difficile de faire pire, surtout après un Overkill's The Walking Dead particulièrement raté. Et d'ailleurs, qui n'aurait pas envie de pouvoir prendre le contrôle de Michonne sérieusement ? Sûrement pas mal de monde, et notez enfin que nous pourrons tâter ce The Walking Dead Onslaught d'ici la fin de l'année sans plus de précisions sur HTC Vive, Oculus Rift et PlayStation VR.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp