Aperçu : The Surge 2 – Une seconde approche toujours séduisante ?

  • PC
  • PlayStation 4
  • Xbox One

Nous avons pu poser de nouveau nos petites mains sur The Surge 2 lors de la What's Next de Focus Home. Est-ce prometteur ?

Déjà aperçu par le biais d’une présentation à la gamescom 2018, The Surge 2 s’est de nouveau remontré pendant la What’s Next de Focus Home Interactive. Toujours sous la houlette de Deck13, le titre s’est permis de dévoiler un nouveau niveau lors d’une présentation. Nous avons ensuite pu poser nos mains une petite heure. Que vaut cette suite pour le moment ?

The Surge 2 sous le signe de la variété

The Surge 2 Preview

Avant toute chose, nous avons pu avoir une présentation d’un niveau totalement inédit pendant une quinzaine de minutes environ. Il était question d’y découvrir une ville de Jericho City, la fameuse cité sous quarantaine que notre personnage parcourra tout au long de son périple entre autres. On rappelle évidemment que The Surge 2 est une suite directe du premier opus, et prend place juste quelques mois après les événements de The Surge premier du nom. D’ailleurs, comme l’ont précisé les développeurs, et nous le savions déjà plus ou moins, cette suite et le premier volet seront connectés. Ce qui fait que nous en apprendrons certainement plus sur ce qu’il est advenu de Warren, protagoniste du premier The Surge.

Là où Deck13 semble s’être amélioré, c’est dans son level-design et la variété des décors. Fini les environnements un peu trop industriels relativement fades, et bienvenue dans la ville de Jericho City dévastée, en passant par des endroits un peu plus verdoyants que nous avons pu revoir dans la démo que nous avons essayée ensuite. De ce côté là, le studio a fait de gros efforts, tout en se payant le luxe d’apporter beaucoup plus de clarté dans la construction des niveaux visiblement. Notamment sur le niveau de la ville de Jericho City qui nous a été présentée, la progression semblait plus claire, et on pouvait même utiliser un implant en guise de tyrolienne qui déverrouillait des raccourcis. Cela n’invente rien pour le déverrouillage des raccourcis, étant donné que l’on retrouve cela sur les Souls-like en général.

En sus de nouveaux ennemis dotés d’armes à feu qui peuvent vous enquiquiner, le drone à notre disposition est vachement plus utile par rapport au premier volet. Effectivement, ce dernier était beaucoup plus personnalisable, dans le mesure où il pourra être équipé de diverses armes à feu. On a pu voir que le drone pouvait sortir notre héros de pas mal de situations un peu chaudes, et peut accessoirement vous permettre de souffler un peu. On est curieux d’en revoir plus à propos de ce drone, et comment nous pourrons le personnaliser lorsque nous commencerons le jeu du tout début. D’ailleurs, notez qu’il sera aussi utile pour ouvrir quelques portes en les piratant. Cet accessoire volant pourrait bien être notre meilleur ami.

Autre fonctionnalité intéressante ajoutée mais générique dans The Surge 2, c’est la dimension multijoueur. Un peu à la manière d’un Demon’s Souls ou Dark Souls, les joueurs pourront via le multijoueur, laisser des messages. Cela aura pour effet de prévenir les gamers d’un éventuel danger ou d’une récompense proche, voire de les induire en erreur, ce qui est parfois la nature de certains joueurs comme nous l’a expliqué le développeur dans la présentation. Ce côté connecté pourra être bien pratique, mais il est dommage que Deck13 n’ait pas plutôt mis en place un multijoueur en PvP, ce qui aurait pu être vachement intéressant. C’est regrettable, mais cela peut apporter une petite dimension connectée cela dit. La démo s’est ensuite clôturée sur un combat de boss, qui faisait beaucoup penser au boss de fin du premier The Surge. On espère que le chara-design des boss sera nettement plus varié que ce que nous avons pu voir.

Un gameplay tranchant, exigeant, et avec quelques petites nouveautés ?

The Surge 2 preview

Une fois la présentation achevée, nous pouvions enfin nous éclater sur la démo de The Surge 2. Elle n’était sûrement pas représentative de la qualité finale, car cette démo a été principalement conçue pour nous donner un gros aperçu des différentes mécaniques de jeu du soft. Soit dit en passant, l’environnement était plus ou moins semblable à ce que nous avions déjà vu que la démo présentée lors de la gamescom 2018, et qui se déroulait dans une sorte de jungle. Pour commencer, et soyons clairs, The Surge 2 n’a pas tellement bousculé les bases de son prédécesseur. Pour looter divers équipements, il faudra toujours cibler le membre de l’ennemis, et une fois bien amoché, il faudra rester appuyé sur la touche indiquée pour réaliser l’exécution, et trancher son membre pour dégoter l’équipement tant convoité. Le système de loot est donc toujours en place, encore efficace et surtout diablement jouissif. On notera également un gameplay encore plus dynamique, et doté de finish moves relativement stylés.

Dans le feeling de notre perso, malgré le peu de changements radicaux, il y a quelques nouveautés. En sus de pouvoir toujours sprinter, esquiver ou réaliser des attaques sautées, rapides ou lourdes, il y a moyen de désormais effectuer des contres. En appuyant en même temps sur la touche de parade et en sélectionnant la direction dans laquelle l’ennemi va taper via la joystick R, vous pouvez le contrer et l’étourdir. Cela vous permettra de pouvoir enchaîner vos ennemis plus facilement, et de les terrasser. La mécanique est sympathique, mais il se pourrait bien qu’il faille du temps pour maîtriser cette feature, encore imparfaite et un peu brouillon, comme le verrouillage qui n’est toujours pas au top.

On retrouvait aussi dans ladite démo les fameux ennemis invisibles que nous avions déjà aperçus auparavant. Ils étaient plutôt fourbes et tarabiscotés à combattre, puis les combats deviennent vite très tendus quand non pas un mais deux ennemis vous attaquent, à savoir un à distance, l’autre au corps à corps. Concrètement, la difficulté est encore au rendez-vous, et les adversaires sont souvent bien cachés pour vous surprendre et vous donner quelques sueurs froides car la mort sera positionnée à chaque coin de chaque niveau. Notez que les ennemis invisibles ne devraient apparaître qu’à la moitié du jeu comme on nous l’a expliqué, étant donné que la démo se situait à cette partie là.

Côté interface globale, The Surge 2 a un peu bougé. Les différentes barre de vie, d’endurance et d’énergie du noyau sont désormais positionné en bas et au centre de l’écran avec le drone à utiliser à gauche des jauges, et le soin à droite. Mis à part cela rien ne bouge tout comme l’inventaire, qui n’a pas réellement changé sa formule d’un iota que ce soit dans ou en dehors du Q.G., qui fera réapparaître systématiquement les ennemis quand vous entrez à l’intérieur. Nous pourrons toujours équiper notre personnage de la tête au pied pour mieux le protéger ou l’équiper de nouvelles armes, augmenter le noyaux d’énergie, équiper divers implants, ou bien encore construire des équipements durement récupérés moyennant des ressources. En clair, si vous avez joué à The Surge premier du nom vous ne serez pas dépaysé, et force est de constater que l’interface fait quand même le café, même s’il faudra sans douter s’y réhabituer de nouveau.

Côté boss, et après avoir traversé cette jungle luxuriante jonchée d’ennemis invisibles, de bestioles mécaniques peu ragoûtantes et de raccourcis pour se frayer un chemin, on pouvait effectivement en affronter un. Nommé Captain Cervantes, le bougre niveau chara-design, faisait penser concrètement à un Black Cerberus, un boss du premier volet. L’affrontement était hyper tendu car il fallait osciller entre esquive et parades, éviter ses attaques, et trouver surtout la faille pour lui en placer une avec nos diverses armes, dont une certaine hache qui peut se transformer en deux hachettes. Notez qu’il y avait aussi dans la démo une hache, et un bâton de combat comme dans le premier opus En clair, force est de constater que The Surge 2 nous donnera du fil à retordre chez les mobs, comme chez les boss. On prie pour qu’il y ait bien plus de boss que chez son prédécesseur, et surtout que le titre ne soit pas découpé encore en zones, comme ce fut le cas dans The Surge. Si un monde ouvert total est fait comme dans un Dark Souls, on est vachement preneur et cela sera à vérifier à sa sortie.

Un très bon cru, plus de variétés, mais encore des défauts persistants

Hormis les quelques défauts du premier volet qui ressortent encore dans The Surge 2, il s'agit néanmoins d'un très bon cru. Le titre de Deck13 semble reposer une fois encore sur des bases solides en termes de gameplay, tout en se dotant d'un level-design qui semble curieusement moins labyrinthique et plus clair. Sur ce qui nous a été présenté c'est donc du tout bon pour le moment, surtout que le soft s'offre quelques nouveautés et améliorations de ci de là qui font bien plaisir. Maintenant, reste à savoir si The Surge 2 sera encore plus ouvert que son prédécesseur, et si le nombre de boss sera plus conséquent. En tout cas, il sera une fois de plus un vrai plaisir de trancher nos adversaires pour obtenir du loot, et utiliser l'inventaire du soft qui a été quelque peu retravaillé, mais qui ne chamboule pas trop sa formule mise en place dans le premier opus. En somme, tout paraît bien solide et bien ficelé excepté quelques défauts flagrants mais cela dit, nous avons hâte de jouer au titre, qui sortira cette année sans plus de précisions sur PC, PS4 et Xbox One.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp