Aperçu The Elder Scrolls Online : Blackwood – Entre Oblivion et accessibilité

Membre Actugaming.net

Par

The Elder Scrolls Online a particulièrement cartonné en 2020, avec énormément de nouveaux joueurs qui se lancent dans l’aventure. Même si l’on imagine que la pandémie a bien aidé, il faut bien avouer que le MMO s’est particulièrement bonifié d’années en années après un lancement en demi-teinte. Après l’extension Greymoor qui proposait de se replonger dans l’univers de Skyrim, The Elder Scrolls Online : Blackwood ravive d’autres souvenirs en revenant à celui d’Oblivion.

Grâce à une version preview fournie par ZeniMax, nous avons pu parcourir ce nouveau chapitre pour vous présenter les nouveautés majeures. Etant donné que cette version était encore en développement, nous reviendrons notamment sur les décors et la direction artistique lors du test.

Promo
TES Online Blackwood (PS4) - Acheter sur Amazon
Blackwood (sortie en juin 2021) greymoor elsweyr summerset morrowind
−14% 59,99 EUR

Un chapitre pour les nouveaux et les joueurs solo

teso blackwood preview 01 1

Avec ce nouveau contenu, on comprend que ZeniMax essaie de concilier tous les types de joueurs en offrant de nouvelles activités aux adeptes de longue date, et en facilitant l’accès aux nouveaux venus. En somme, améliorer les débuts et mettre le joueur dans les meilleures conditions possibles pour lui laisser une liberté totale sur l’exploration et la manière de jouer. Nous avons donc commencé avec un personnage franchement créé afin de nous lancer dans le nouveau tutoriel du jeu qui sera implanté dans le jeu de base (pas besoin de Blackwood donc).

Après nous avoir enseigné les contrôles de manière très succincte, on se retrouve dans une pièce aux multiples portails qui nous permet de démarrer notre aventure là où on le souhaite suivant les extensions que vous possédez. Un ajout bienvenu même si cela pourra parfois créer quelques spoils au niveau de l’histoire puisque l’on recroise des personnages récurrents de la quête principale, sans oublier les évocations dans les dialogues.

L’autre système très attendu est celui des compagnons. Ces derniers sont des PNJ qui combattent à vos côtés pour toutes les activités du jeu (sauf pour le PVP et les arènes) si jamais des amis IRL ne sont pas disponibles, ou bien si vous voulez simplement faire des donjons sans passer par le matchmaking par exemple. Le plus intéressant est que ce ne seront pas simplement des bots pour le combat sans personnalité, puisqu’ils auront leurs propres histoires.

Les compagnons se débloquent d’ailleurs en accomplissant une quête à l’image de Bastian Hallix, un noble orphelin adopté par la famille Sivelle. On le rencontre alors qu’il doit sauver son abominable frère avant qu’il nous rejoigne en tant que compagnon, mais son histoire ne s’arrête pas là et d’autres quêtes affineront le développement du personnage par la suite.

Car le compagnon est un soutien à part en entière puisqu’il dispose d’un set d’équipements (spécifiques aux compagnons et qu’il faut droper) et un système d’affinité. Il reste tout de même des zones d’ombre, même si on imagine que la fonctionnalité évoluera. Le directeur créatif de TESO, Rich Lambert, a répondu à quelques questions sur les compagnons. On sait notamment qu’il n’y aura pas de romance ou encore d’infections (vampire, loup-garou) mais que cela est amené à évoluer à l’avenir.

En tout cas, pour l’avoir essayé en donjon, le principe est assez sympathique pour les joueurs solo qui n’ont pas forcément l’envie ou le temps de trouver plusieurs autres joueurs, ou bien s’il manque un ou plusieurs rôles précis dans votre groupe. En revanche, sachez que les limitations de l’IA ne permettent pas de faire les contenus les plus difficiles avec eux, ce qui est assez logique. Ce ne sont pas des boulets, mais ce ne sont pas non plus des dieux.

La nostalgie d’Oblivion pour un contenu qui semble très classique

teso blackwood preview 02 2

Evidemment, des choix ont été fait et on sait que la pandémie n’a pas forcément aidé, mais d’après le premier aperçu que l’on a eu de ce nouveau chapitre, il semble que The Elder Scrolls Online : Blackwood ne sera pas l’ajout le plus marquant. Il n’introduit rien de vraiment nouveau comme une classe ou une activité comme celle des antiquités dans Blackwood (d’ailleurs, de nouvelles seront ajoutées dans ce chapitre). Même si du contenu sera déployé sur la durée, ce chapitre ne contentera pas forcément les joueurs de longue date.

Ce n’est pas vraiment une critique, car avec ce que l’on a dit précédemment avec le nouveau tutoriel et le système de compagnon, il s’agit selon nous d’un choix objectif pour grossir et consolider une récente base de joueurs. Et ces ajouts sont plutôt bons, car on peut aussi ajouter à cela une interface enrichie (où il fallait auparavant des mods), l’ajout d’un chat vocal, ou encore le choix des musiques où l’on veut, mais cela n’intéressera pas vraiment les gros joueurs. N’oublions pas que le titre passera à la next-gen sur PS5 et Xbox Series X|S avec un patch qui améliorera grandement les performances et les graphismes.

Malgré tout, ce chapitre offre comme d’habitude une nouvelle quête principale avec plus de 30 heures à la clé, ainsi que des tas de quêtes annexes. Comme Greymoor, il emprunte un brin de nostalgie puisque celle nouvelle aventure se déroule dans le Bois Noir, 800 ans avant les évènements de The Elder Scrolls IV : Oblivion. La taille de la carte est à peu près égale à celle de Elsweyr même si l’on naviguera dans d’autres zones supplémentaires comme les portails vous amenant dans les terres mortes. Toujours à l’image de Greymoor, Zenimax semble avoir bien dosé entre nouveautés et les souvenirs du RPG d’antan.

Par manque de joueurs sur le serveur, nous n’avons pas pu vraiment essayer les nouveaux contenus multijoueur comme l’épreuve de Rochebosque ou les portails d’Oblivion. Nous y reviendrons plus en détails lors du test complet. Nous avons aussi hâte de tester le comportement des compagnons sur différents contenus même si on nous a assuré que l’équilibrage est assez suivi.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

The Elder Scrolls Online : Blackwood semble consolider ses bases et améliore le confort des joueurs grâce à nouveau tutoriel et son système de compagnon très prometteur, puisque ces nouveaux alliés sont bien plus que de simples bots de combat. Zenimax a amélioré des tas d'autres détails, en plus d'apporter un contenu qui semble correct et dans les standards des autres extensions. Malheureusement, les vétérans risquent d'être un peu déçus car aucun nouvel ajout majeur ne se démarque vraiment pour le moment.

Haseo
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.