Aperçu Remnant : From The Ashes – Un jeu de survie avec du beau monstre

L'un des jeux de survie en coop de cette année à surveiller de près.

A l’occasion d’un événement organisé à Berlin par l’éditeur Perfect World, nous avons pu nous essayer à Remnant : From The Ashes, le jeu d’action/survie de Gunfire Games. Nous vous livrons donc nos premières impressions sur ce titre qui sortira le 20 août prochain sur PC, PS4 et Xbox One. On précise que nous étions sur PC.

Stranger Things Bad Ending

Remnant : From The Ashes

Bien que nous n’ayons pas vraiment eu le temps de nous y attarder afin de privilégier le gameplay, le scénario de Remnant : From The Ashes ne semble pas être sa plus grande préoccupation. Il faut dire que c’est l’apanage de nombreux titres se déroulant dans un monde post-apocalyptique, heureusement il réussit à nous immerger dans cette atmosphère qui ne prend décidément aucune ride.

Pour résumer tout de même, l’histoire prend place dans un monde ravagé par un mal ancestral venu d’une autre dimension. On peut aussi le voir comme un Stranger Things qui aurait mal tourné. C’est en tant que survivant que vous voyagerez entre les dimensions pour amasser des ressources et trouver la source de ce mal à la manière de Sliders : les mondes parallèles pour citer une autre série moins récente.

Visuellement l’ambiance est assez réussie, les décors dévastés donnent un certains cachet, mais le titre ne s’arrête pas aux lieux communs puisque ces voyages dans des dimensions permettent une plus grande variété. Si le premier niveau exploré rappelait n’importe quelle métropole dévastée, le second était bien plus atypique puisqu’on évoluait dans un canyon habité par une civilisation loin d’être humaine. Non seulement, le soft offre des extérieurs assez propres, mais il nous embarque aussi dans des lieux plus confinés.

On a pu, par exemple, faire une petite excursion dans des égouts qui n’avaient rien de spéciaux mises à part quelques pièces uniques. Heureusement, les monstres présents absolument partout sont là pour nous faire ressentir le danger. Dehors, les grands espaces nous laissent une plus grande liberté de mouvement tandis qu’à l’intérieur les couloirs et le nombre conséquent d’ennemis nous forcent à adopter une approche moins fine. On a ainsi un bon équilibre des expériences proposées.

Malgré le fait que tous les environnements soient générés de manière procédurale, nous n’avons pas eu un sentiment de changement en relançant plusieurs parties. Nous confirmerons donc ce point lors du test final bien que nous ayons quelques réserves à ce sujet. En revanche, le plus gros point fort de jeu est sans aucun doute le design très inspiré de tous ses montres. Ils gardent une certaine cohérence visuelle avec cet aspect « racine » tout en proposant une grande variété dans la construction. C’est d’autant plus une bonne nouvelle puisque l’on passe une bonne partie de notre temps à détruire toutes ces belles créations.

Je s’appelle Bloodborne ?

Remnant : From The Ashes

On ne va pas y aller pas quatre chemins, Remnant : From The Ashes est un Bloodborne-like, on y retrouve énormément d’éléments comme la difficulté galopante, les checkpoints façon feu de camp qui font réapparaître tous les ennemis quant on l’utilise ou encore des boss très coriaces. D’ailleurs il faut même traverser un rideau de fumée pour entrer dans leur tanière alors si avec ça vous n’êtes pas convaincu… Toutefois, le titre de Gunfire dépasse le stade de la simple copie puisqu’il arrive à faire les choses à sa sauce.

Bien que l’on retrouve la vue en TPS et des esquives rigides, le gameplay tourne exclusivement autour des armes à feu. On peut dire qu’il prend les choses à l’envers puisque les attaques en mêlée passent au second plan (vu qu’il y avait aussi des armes dans Bloodborne). Bien évidemment on se retrouve avec tous les types d’armes dont les affinités dépendent de la classe choisie (une parmi trois).

Manette en main, les sensations sont bonnes au niveau de la précision et de la distance de tir selon les armes maniées. Le fait d’être à distance ne rend pas les choses plus faciles pour autant, bien au contraire car les munitions ne sont pas infinies et le timing du rechargement doit être souvent bien calculé si l’on ne veut pas se retrouver débordé. C’était notamment le cas avec le boss des égouts qui faisait apparaître périodiquement des monstres kamikazes dans notre dos.

Autre chose que l’on apprécie, c’est l’aspect RPG qui focalise son attention sur les flingues et leur développement. Ramasser des ressources et vaincre des boss permet d’améliorer notre arsenal et même d’ajouter des mods, en outre on peut également y assigner des compétences sur chaque arme que l’on peut activer si on l’utilise suffisamment. Ces dernières sont assez diverses, cela va de l’invocation de créature ou bien une vue de chasseur afin de repérer tous les ennemis alentour.

On précise que le jeu peut se jouer en solo ou coopération jusqu’à trois joueurs, nous avons d’ailleurs pu le tester lors de l’événement. Remnant : From The Ashes est bien plus fun à plusieurs en particulier contre les boss où l’on doit vraiment mettre en avant le jeu en équipe. Les développeurs font d’ailleurs bien comprendre que c’est la meilleure façon de jouer puisque l’on peut débloquer de meilleures récompenses si l’on est accompagné. En solo, l’intérêt à l’air de s’estomper rapidement.

L'avis de l'auteur

Remnant : From The Ashes peut se voir comme un "Bloodborne avec des flingues", toutefois il serait dommage de le réduire à ce titre. Les inspirations ne sont clairement pas cachées, mais le studio a su personnaliser sa création grâce à ses monstres visuellement très inspirés et son gameplay se focalisant sur les armes à feu. Nul doute qu'il plaira aux amateurs du genre, toutefois il faudra voir si le jeu en solo vaut vraiment le détour sans oublier d'autres points comme la pertinence de la génération procédurale des environnements. En tout cas, nous sommes déjà conquis par le mode coopération qui promet des moments haletants contre les boss redoutables.

Haseo

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp