Aperçu : MudRunner 2 – Une suite vraiment utile ?

Nous avons pu poser nos mains sur la suite de Spintires : Mudrunner avec MudRunner 2, qui s'est montré pour la première fois à la What's Next de Focus.

Annoncé il y a quelques mois, MudRunner 2, développé par Saber Interactive, a eu l’occasion de se montrer lors de la What’s Next de Focus Home Interactive. Après un premier volet pas franchement ultra convaincant et un DLC American Wilds qui était du même acabit, cette suite de Spintires : MudRunner vaut-elle son pesant de cacahuètes sur cette courte présentation ?

Toi aussi deviens le routier de l’extrême !

MudRunner 2 preview

Avant d’obtenir des infos plus concrètes sur le soft, une présentation d’une trentaine de minutes a été faite par Saber Interactive, avec un développeurs qui jouait à MudRunner 2 sous nos yeux. Premier constat, MudRunner 2 a fait un gros effort sur le plan graphique. Le jeu est plus joli et coloré que le premier opus, mais aussi plus affiné sur les textures. Le titre tournait d’ailleurs sur une Geforce RTX, ce qui nous a permis de voir quelques effets de lumière franchement sympas. De plus, la plupart des textures paraissaient plus que correctes, ce qui fait que l’on ressent que Saber Interactive a voulu apporter beaucoup plus de détails pour une expérience simulation plus immersive. Au passage, nous avons pu voir la plupart des vues cockpits qui étaient également enfin plus détaillées pour notre bon plaisir. Très clairement, les développeurs devraient incontestablement apporter plus d’immersion sur ce MudRunner 2, hormis la physique des véhicules qui laissent encore à désirer.

Egalement, pendant cette présentation, nous avons pu voir l’aspect personnalisation via le garage. On retrouve une fois encore diverses marques connues bien présentes entre Ford, Chevrolet ou encore Caterpillar. En sus, il sera aussi possible d’upgrader moyennant de l’argent les suspensions, peinture, et roues de nos bolides. C’est sympa certes, mais nous avons trouvé que cela manquait d’encore plus de profondeur, soit un comble pour un titre qui se veut quand même simulation à la base. En globalité, cette présentation du garage était très courte, et nous permettait pour le coup d’avoir un vague aperçu des personnalisations qui s’offriront à nous. Néanmoins, nous avons au moins apprécié l’interface, clairement moins bordélique que le premier opus, c’est une certitude.

Concernant le gameplay en lui-même, MudRunner 2 a clairement pour vocation d’améliorer significativement toutes les bases du premier opus. En supplément d’évoluer dans un environnement totalement ouvert désormais, les objectifs semblent dorénavant plus variés. Dans la présentation en question, nous avons pu voir le système de contrats, qui nous donne des objectifs à accomplir moyennant de l’argent. Par exemple, les développeurs, dans la démo, devaient charger des briques et des tonneaux à une ferme, et il fallait évidemment se frayer un chemin jusqu’à cette dernière en combattant l’environnement naturel avec la bout qui vous ralentit, l’eau, et j’en passe. Bienheureusement, on pouvait toujours utiliser tout ce qui est blocage différentiel, treuil et j’en passe pour progresser sans trop d’encombres. Côté chargement de la marchandise soit dit en passant, sachez qu’il sera désormais bien plus facile que chez son prédécesseur, qui restait calamiteux et beaucoup trop compliqué. Voilà une feature qu’apprécieront certainement les fans.

Egalement, l’interface générale de MudRunner 2 a changé, et est désormais plus claire et moderne. Nous pouvons d’ailleurs avoir un aperçu des dégâts que l’on peut faire sur notre véhicule, mais aussi la jauge d’essence, qui sera cruciale dans cette simulation. Le changement d’un véhicule à l’autre pouvait aussi se faire beaucoup plus facilement cette fois-ci mais cela, il faudra en avoir la confirmation manette en mains, afin d’observer si l’ergonomie est si évidente que cela. On précise également que la map n’était pas aussi complètement dévoilée en jeu comme dans le premier volet. Il faudra de ce fait aller jusqu’à des points de vue pour débloquer des parcelles de la map, afin d’y voir plus clair, tout comme dans le premier opus. A noter que la plupart des objectifs à effectuer, si on s’y prend bien, peuvent durer entre 30 et 40 minutes.

Dans la dernière partie de la présentation, nous avons pu voir que le soft se dotera de nouveaux endroits enneigés sur la map. Car oui, vos nouveaux ennemis naturels en plus des rivières et de la boue, ce sera la neige et le verglas. Globalement, si on pouvait rester sceptique sur la physique des véhicules qui ne nous a pas véritablement emballé durant la présentation, force est de constater que le physique de la neige paraissait globalement bien foutue. Reste à voir si ce sera bien optimisé, et si des bugs de collisions ne viendront pas empiéter sur cette simulation, comme ce fut le cas sur le premier opus. Qu’importe cependant, ce nouvel obstacle avec la neige à braver semble séduisante, et on est curieux de pouvoir tester cet environnement, qui est encore en cours de développement de ce que ce nous avons pu comprendre par le biais des développeurs.

Quelques infos sur Mudrunner 2

MudRunner 2 preview

Outre la présentation, nous avons pu obtenir ceci dit quelques informations relativement utiles en ce qui concerne cette suite avec MudRunner 2. Tout d’abord, il est concrètement à savoir que la progression ne sera plus la même que le premier Spintires : MudRunner. En effet, ce ne sera désormais plus un titre découpé en challenges, mais bel et bien d’une map ouverte à part entière. Du coup, on accomplira toute sorte de contrats sur cette même map, sans aucune coupure. D’ailleurs ladite carte sera 4 fois plus grande comparé à ses prédécesseurs. C’est déjà une bonne chose pour les amateurs de simulation façon routiers de l’extrême.

Au rayon des infos que nous avons pu obtenir, il y a surtout sa fenêtre de sortie et les plateformes concernées. Pour l’heure, les développeurs ne semblent absolument pas savoir quand est-ce que sortira le titre. Pour le moment, Saber Interactive se tâte entre le sortir en fin d’année, ou plutôt en 2020 sur PC, PS4 et Xbox One. Concernant une version Switch, ce serait une possibilité selon l’un des développeurs présents sur place, sans que l’on sache pour autant s’ils comptent vraiment le faire ou non. En sachant que la version Switch de Spintires : Mudrunner était jouable sur Switch lors de l’événement, il est donc certainement probable que cette possibilité de voir cette suite sur la console hybride de Nintendo soit bien plus qu’une possibilité en définitive. Cela dit, nous verrons bien de quoi il en retourne dans un futur proche. En tout cas, nous avons bien hâte de poser nos mains sur le titre plus tard dans l’année, car les promesses et ce que nous avons vu plus haut pourrait rehausser le niveau d’un premier volet qui n’était pas si convaincant que ça.

Pas mal d'améliorations conséquentes, MudRunner 2 semble être sur la bonne voie !

Oui, Mudrunner 2 semble être une suite utile pour le moment. Avec un premier volet qui n'avait pas trop convaincu sur pas mal d'aspects, Saber Interactive semble avoir la volonté de faire beaucoup mieux avec MudRunner 2. Avec une amélioration d'interface, de cockpit des véhicules, de graphismes, mais aussi d'une simplification des mécaniques de jeu, le soft semble en bonne voie. Evidemment, le titre devrait viser uniquement les fans du genre mais qu'à cela ne tienne, le fait d'avoir transformé ce MudRunner 2 en monde ouvert et divers objectifs à accomplir via des contrats semble être une bonne idée dans le fond. Le système global semble être bien huilé, et il nous tarde de revoir le soft lorsque nous devrons affronter des lieux enneigées et surtout le verglas à bord de nos bolides. Impressions globalement prometteuses qu'on se le dise, même s'il doit encore confirmer pas mal de choses. En attendant, MudRunner 2 devrait sortir en cette fin d'année ou début d'année 2020 sur PC, PS4 et Xbox One, car rien n'est visiblement encore décidé pour les développeurs sur la fenêtre de sortie.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
11 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp