Spintires : MudRunner – American Wilds : Notre avis sur cette extension

Spintires : MudRunner - American Wilds avis illu

La simulation tout-terrain de Saber Interactive revient avec un DLC nommé Spintires : MudRunner - American Wilds. Voyons si cette extension vaut le coup ou non.

Plus d’un an après sa sortie officielle, Spintires : MudRunner, qui ne nous avait pas vraiment emballé si vous relisez notre test, sort sa nouvelle extension. Elle s’intitule American Wilds, et nous propose entre autres deux nouvelles maps, neuf nouveaux bolides avec des marques officielles, et deux nouveaux défis. Tarifé à 9,99 €, il nous reste à voir si ce DLC apporte un souffle nouveau au titre, ou si c’est tout simplement une fausse alerte.

On prend le même principe, et on recommence

Spintires : MudRunner - American Wilds avis

Si vous avez déjà joué au jeu de base, vous savez que le principe était plus ou moins toujours le même. Effectivement, vous devez sur le mode solo du moins choisir deux véhicules, choisir votre map et sur ces dernières, aller récupérer des rondins de bois pour les amener aux différentes scieries, afin de clôturer votre objectif principal. Sur les deux nouvelles maps, aussi immenses soient-elles, le principe ne change pas d’un iota malheureusement. Que ce soit sur la carte Mont Boismore ou encore Grizzly Creek, l’objectif sera toujours de progresser un peu à tatillon avec nos divers véhicules, et réussir à charger ces précieux rondins courts, moyens ou longs, pour les amener dans les deux scieries. On devra aussi comme toujours chopper les points de vue, afin de révéler certains endroits de la carte qui étaient auparavant cachés.

Concernant d’ailleurs le design des deux nouveaux environnements du modes solo, on part malheureusement un cheminement relativement générique. Comme les maps du jeu de base,  Spintires : MudRunner – American Wilds aura le péché mignon de proposer un level-design que l’on a déjà vu sur des cartes de Spintires : MudRunner, et c’est bien dommage. On retrouve les mêmes chemins boueux assez horribles à traverser, ou encore exactement les mêmes arbres et végétations. On trouvera parfois quelques petits environnements urbains sympas, mais qui manquent hélas un peu de vie, ce qui est assez regrettable. Bienheureusement, le challenge est toujours présent grâce à son gameplay orienté simulation, et sa physique particulièrement crédible. A contrario, on reprochera aux développeurs de ne pas s’être foulés sur la construction des maps, classiques et sans réelles surprises au final. Ils auraient pu aussi faire des efforts en essayant d’apporter de nouveaux décors un peu plus chatoyants, mais ce n’est hélas pas le cas.

Deux défis plaisants, mais des véhicules qui n’apportent rien…

Spintires : MudRunner - American Wilds avis

Ensuite, nous avons également les défis. Ils seront au nombre de deux, et sont déjà un poil plus attrayants que les deux nouvelles maps. En sus du même objectif principal que l’on connaît par cœur – surtout sur le premier défi – on aura à notre disposition quelques objectifs bonus, qui auront le don de varier un peu la chose, et ce n’est pas plus mal. Le premier défi vous demandera de récupérer des rondins de bois avec un seul véhicule pré-défini, avec pour objectifs secondaires d’écraser une citrouille, et de faire le tout de nuit pour les plus téméraires. Le second défi consistera à ramener en bonne et due forme un skidder chargé sur la remorque plateau. On pourra également en terme d’objectifs bonus ne pas utiliser le treuil, utiliser seulement la vue cockpit ainsi que livrer le skidder en moins de 6 minutes. Comparé aux deux nouvelles maps, ces deux nouveaux défis sont déjà plus intéressants, et apportent un minimum de variétés en terme de challenge. Les objectifs bonus facultatifs apportent également un vrai plus, et augmentent en plus la difficulté, déjà bien exigeante.

Vient ensuite le dernier contenu auquel les joueurs pourront accéder, qui n’est autre que les neuf véhicules en jeu. En soit, nous avons droit à un tracteur, cinq poids lourds, ainsi que trois véhicules légers, que vous retrouverez en image ci-dessus. Bien que le contenu proposé soit assez étoffé en terme de véhicules, on lui reprochera une fois encore à ce DLC de retrouver plus ou moins les équivalents dans le jeu de base finalement. Du coup, nous avons la désagréable impression que l’on paiera juste des véhicules pour leur marque – Chevrolet, Ford etc… – qu’autre chose. Au demeurant, leur vue cockpit est tout aussi pauvre que les bolides déjà existants sur le soft…

En définitive, que penser du DLC American Wilds compris dans l’édition American Wilds Edition sur PS4 et One, et en version séparée sur PC, PS4 et One ? Très franchement, cette extension nous a quelque peu laissés sur notre faim. Si le contenu proposé au prix de 9,99 € est relativement appréciable avec deux nouvelles cartes assez grandes, deux défis assez corsés et neuf nouveaux véhicules représentant quelques marques connues – Chevrolet, Ford… – ce dernier manque un peu de nouveautés et de variétés. Effectivement, hormis les deux défis qui sont relativement plaisants à réaliser avec sa difficulté exigeante, les deux nouvelles maps sont trop classiques dans leur construction, et les véhicules n’apportent pas grand-chose comparé à ce que nous avons déjà dans le jeu de base. C’est assez regrettable, mais sachez néanmoins que ce DLC est au moins inclus dans la American Wild Edition sur PS4 et One, sortie récemment. Une bonne chose en somme mais pour les possesseurs du titre de base, soit Spintires : MudRunner sur PC, PS4 et One, à vous de voir si voulez vraiment sortir 9,99 €, en sachant que les nouveautés sont peu nombreuses, exceptés les deux nouveaux défis qui en valent la chandelle.  

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
1 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp