Aperçu Lawn Mowing Simulator – Une première approche intéressante pour ce simulateur de tondeuses à gazon ?

Membre Actugaming.net

Par

Annoncé pour la toute première fois en mars dernier, Lawn Mowing Simulator, le fameux simulateur de tonte de pelouse développé par Skyhook Games, profite lui aussi de cet E3 pour proposer sa démo limitée dans le temps sur Steam. Intrigante à première vue, cette simulation se révèle-t-elle vraiment intéressante dans le fond ?

Conditions d’aperçu : Nous avons pu tester la démo de Lawn Mowing Simulator disponible sur Steam pendant une semaine. Nous y avons joué un peu plus de deux heures et testé le mode carrière et ses deux seuls contrats disponibles, ainsi qu’un didacticiel. Le titre a été testé sur PC à la manette principalement avec 16 Go de RAM, une GTX 1070 et un i5 cadencé à 3.8 GHz.

Un aspect gestion classique ?

Lawn Mowing Simulator apercu 1 1

Dans Lawn Mowing Simulator, la démo nous a permis de tester le seul mode de jeu présent, avec le mode carrière. Bien avant de commencer à tondre du bon vieux gazon armé de notre fidèle tondeuse, il nous est demandé de choisir le modèle de notre personnage parmi une petite dizaine, le logo ainsi que le nom de l’entreprise.

Une fois cela fait, et après un tutoriel nous expliquant finalement plutôt bien les bases globales du jeu, il s’agira d’aller acheter notre tondeuse à gazon, parmi les deux seuls modèles disponibles dans ladite démo. Première chose positive, les tondeuses à gazon sont tirées de véritables modèles et marques, ce qui sera certainement appréciable pour les amoureux des tondeuses à gazon. En revanche, on pestera pour l’heure sur l’impossibilité de changer la monnaie du jeu, uniquement en livres sterling.

Du coup, que vaut tout d’abord l’aspect gestion de ce mode carrière ? Eh bien, difficile de juger rien que sur cette démo. Si nous avons pu voir que le titre nous fait enchainer les contrats en respectant un certain nombre de choses – tailler le gazon d’une certaine hauteur, tondre un certain pourcentage, un temps conseillé pour la réalisation etc… -, il faut savoir qu’il y a également un aspect entretien de notre bécane. A chaque fin de contrats nous donnant de l’argent, vous pouvez réparer votre tondeuse via le garage.

Ce dernier vous donne la possibilité de changer les pièces de votre tondeuse, ou d’acheter de nouvelles bécanes si vous en avez les moyens. Qu’on se le dise, c’est tout ce que nous avons pu voir sur l’aspect gestion du mode carrière, mais on se doute que nous n’avons vu là que la surface de l’iceberg dans cette démo. Il est fort probable que dans le jeu final, le joueur puisse engager de nouveaux employés et les assigner dans d’autres contrats, et un système de levelling devrait nous permettre de débloquer diverses choses.

Mais clairement, ce mode de jeu doit encore confirmer, et il faut dire que le côté gestion du soft est clairement des plus classiques, peu innovant sur le fond, et ferait presque rappeler Bus Simulator 18 sur quelques points. De plus, on espère grandement que le nombre d’avatars et de logos d’entreprise seront plus conséquents dans le jeu final car pour l’heure, le contenu s’élève à une dizaine de chaque comme le nombre de modèles de tondeuses à gazon, très chiches.

En clair c’est prometteur, mais le contenu pourrait vite devenir maigre et la progression trop redondante et sommaire à souhait. Qui plus est, on se demande toujours s’il y aura un autre mode de jeu dans le produit fini, ce qui ne devrait sûrement pas être le cas.

La tonte de gazon, y’a qu’ça d’vrai !

Lawn Mowing Simulator apercu 2 2

Outre le côté purement gestion, il y a aussi la pratique avec la tonte de gazon. Ici, sur les deux contrats à réaliser sur cette démo, le cheminement était toujours le même. En effet, vous deviez tout d’abord faire une vérification du sol et enlever les objets encombrants en 5 minutes chrono, puis ensuite enfourcher votre tondeuse à gazon et tout tondre jusqu’à remplir la jauge en haut à droite de l’écran, indiquant le pourcentage de gazon tondu. Une fois la jauge remplie, vous deviez simplement ranger votre tondeuse au lieu de départ et ainsi de suite.

Concrètement, le sentiment de répétitivité pourra vite se faire ressentir à la longue sur le jeu final, sauf si les développeurs parviennent à proposer des contrats un peu plus créatifs dans la tonte de gazon, avec pourquoi pas des inconvénients significatifs. Nous avons pu voir notamment sur le second contrat qu’il fallait à un moment donné décharger toute l’herbe tondue dans des bacs prévus à cet effet afin de faire baisser la jauge d’encombrement mais au-delà de ça, rien de fou. Cela dit pour le moment, nous n’en savons pas plus sur le contenu final, donc difficile de se prononcer sur cet aspect.

Shyhook Games semble par ailleurs avoir mis l’accent sur la simulation avec la manipulation de notre tondeuse à gazon, proche de la réalité. Effectivement, vous aurez une touche pour gérer le démarrage de notre véhicule, la gestion de l’accélération, mais aussi la position des lames par rapport à la hauteur du gazon. Une fois ces touches assimilées, le titre n’en devient pas moins super accessible, tout en faisant attention à ne pas faire surchauffer le moteur sous peine de caler votre tondeuse à gazon, et de devoir la redémarrer.

Outre ces petits détails pour le moins sympathiques, Lawn Mowing Simulator adopte également un système d’amendes. Si vous bousillez un peu le terrain à tondre ou si vous écrasez malencontreusement quelques fleurs sur votre passage, vous serez pénalisé. Cela aura ainsi pour effet de vous retirer quelques précieuses livres sterling une fois votre contrat terminé. Là encore, le soft n’invente strictement rien, mais on prend quand même rien que pour l’aspect réaliste de la chose.

Au niveau des soucis de gameplay, il y en a quand même. Lawn Mowing Simulator se dote d’une caméra très hasardeuse et de quelques touches qui ne répondent pas tout le temps, notamment lorsqu’il s’agit d’engager nos lames de la tondeuse à gazon pour tondre. Ce sont des petits accrocs qui ont eu le don d’agacer, même s’il y a trois modes pour palier aux soucis de caméra, dont la vue FPS qui reste convenable.

Dernier point à voir, l’aspect graphique. Qu’on se le dise, la production de Shyhook Games est loin d’être hideuse, elle est même plutôt correcte dans l’ensemble. La modélisation globale est décente comme les nombreuses pelouses à tondre, et les véhicules de tonte semblent fidèles à la réalité après une petite recherche sur le net.

Il manque forcément un peu de vie dans l’atmosphère globale, quelques chutes de framerate sont à signaler en vue FPS mais si Skyhook Games se débrouille bien, on pourrait avoir un titre honnête en optimisation et graphisme sur le produit fini. Toutefois, on espère que les collisions étranges inhérentes aux simulations seront également corrigées, ce qui pourrait ne pas être le cas.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Pour une première approche oui, Lawn Mowing Simulator est assez intéressant. Si l'on émet encore des réserves sur l'aspect répétitif, le contenu, la classicité de l'aspect gestion ou encore les quelques soucis de gameplay à corriger, le bébé de Skyhook Games pourrait se révéler être une simulation honnête. L'aspect tonte de gazon semble plus ou moins coller à la réalité comme les marques de tondeuse, et le côté satisfaisant de la tonte de gazon n'est pas déplaisante, et devrait certainement plaire aux passionnés du genre. Un titre quand même à surveiller en somme, et rendez-vous cet été pour sa sortie sur PC et Xbox Series.

Matheus
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.