Aperçu They Always Run – Un jeu d’action en 2D très séduisant

Membre Actugaming.net

Par

Parmi les nombreuses annonces du PC Gaming Show à l’E3 2021, un certain They Always Run a fait surface. Il faut dire que le titre développé par Alawar Premium a attiré l’œil instantanément avec son aspect visuel atypique qui dépote. Comme les nombreux titres de l’E3 2021, le soft s’est également doté d’une démo temporaire sur Steam que nous avons testée, et qui nous donne envie d’en voir beaucoup plus !

Conditions d’aperçu : Nous avons joué à la démo de They Always Run, disponible sur Steam jusqu’au 22 juin. Nous avons joué à la démo durant moins d’une heure à la manette principalement. Le titre a été testé sur PC avec 16 Go de RAM, une GTX 1070 et un i5 cadencé à 3.8 GHz.

Une direction artistique du tonnerre

They Always Run apercu 1 1

Rien qu’en lançant la démo, la première chose qui frappe dans They Always Run, c’est sa direction artistique. Cette dernière, ornée d’une esthétique futuriste et embellie d’un habillage façon gouache et pastel surtout sur les arrière-plans, est plus que séduisante. Cela donne il faut le dire un cachet unique au titre des Russes d’Alawar Premium, et ceci sera très certainement l’un des points forts du jeu à sa sortie prochaine.

D’ailleurs, cette patte graphique en plus d’attirer l’œil, est d’une fluidité exemplaire. Pareil pour les animations, elles aussi cohérentes et bien chorégraphiées, notamment sur les combats en question. Qu’on se le dise, le titre ne manquera clairement pas de charme.

Pour le reste, et notamment sur la question du scénario, c’est vraiment le flou artistique. La démo donnait pour mission à Aidan de poursuivre un hors-la-loi nommé le rat, sans pour autant nous en dire plus sur le pitch de base. Nous savons juste que nous incarnons ce bon vieux Aidan, qui est un chasseur de primes à trois bras dont le but est de traquer des hors-la-loi à travers la galaxie.

On espère véritablement avoir une teneur plus épaisse dans la narration, et ainsi en savoir plus sur les motivations de notre protagoniste et de son but ultime dans They Always Run. Cela dit, nous avons pu apercevoir des choix de dialogues à certains moments de la démo, qui n’aboutissaient pas forcément à des changements radicaux sur la suite de cette dernière. Il faudra donc voir si cette mécanique sera vraiment exploitée ou non, ce que l’on espère sincèrement.

Le mélange divin entre platformer en 2D et combat ?

They Always Run apercu 2 2

Du côté du gameplay, They Always Run n’a pas l’air de bousculer les codes des jeux d’action en 2D. Effectivement, nous aurons dans un premier temps des séquences de combats dans cette démo. Celles-ci semblaient traditionnelles, à l’exception que notre personnage pouvait effectuer des contres sur un seul ou trois ennemis à la fois via ses trois bras et en appuyant au bon moment sur la touche indiquée tout comme esquiver, et utiliser ses épées en guise d’armes.

Concrètement, les combats restent relativement classiques certes. Toutefois, cette mécanique de gameplay via le troisième bras de notre chasseur de prime paraissait vraiment intéressante et bien exploitée, le bougre pouvant même envoyer une onde de choc puissante sur ses adversaires une fois sa jauge d’énergie remplie afin de le projeter et l’étourdir. On notera aussi qu’il sera possible d’utiliser des armes à feu sur le jeu final, mais cela n’était pas possible sur la fameuse démo.

Indéniablement, le tout se joue bien, comme l’aspect platformer. Notre chasseur de primes pouvait glisser, grimper des grillages et échelles, sauter de plateforme en plateforme et… c’est tout. Clairement, rien de bien fou dans le style, et sachez que le titre se la joue un peu metroidvania avec quelques fragment de cybercoeurs à dégoter dans des coffres dans le niveau de la démo, permettant à Aidan d’augmenter sa barre de vie au bout de trois fragments récoltés.

Bien entendu, outre ces phases lambdas, il y aura visiblement de légères séquences de puzzles. De connecter des câbles pour ouvrir des portes en passant par des mécanismes à activer, le titre ne devrait pas manquer en variété. Cependant, la question se pose vraiment sur l’aspect semi-ouvert ou non du titre, le soft proposant également un marchand d’armes à la fin de la démo, ainsi que la possibilité pour notre Aidan national de se balader dans notre propre vaisseau ou dans une ville présente dans ladite démo. Affaire à suivre, et il faudra vérifier cela sur le jeu final.

Mais bref, sachez que They Always Run aura également à son actif des combats de boss. Il y en avait deux dans cette démo, et il faut dire que ces derniers restent également classiques dans la pratique, avec notamment la possibilité de vider leur jauge de conscience afin de les étourdir, et leur faire de lourds dégâts. Qui plus est, le second boss laissait aussi le choix au joueur de laisser ce dernier mort ou vif, en sachant que la seconde option pouvait paraitre plus longue.

Autrement dit, la notion de choix devrait être beaucoup présente sur They Always Run. D’autant plus qu’Aidan est également équipé d’un scanner. Cet outil permet d’identifier certains hors-la-loi en guise d’ennemis. Une fois ceux-ci éliminés, notre héros a la faculté de les envoyer aux autorités compétentes et ainsi gagner quelques précieux crédits pour le système de marchands.

On ne va pas se le cacher, cette démo a montré énormément de choses prometteuses, même si nous pourrons pester sur les déplacements du personnage, assez rigides et ayant parfois un peu de mal à répondre instantanément. C’est l’un des seuls points noirs à véritablement souligner sur cette démo, excellente et donnant envie d’en voir un peu plus étant donné la variété hallucinante des séquences de jeu.

Un système de réputation prometteur

They Always Run apercu 3 3

On en parlait un peu plus haut, Aidan pouvait en effet à la fin de la démo sortir de son vaisseau et se balader en ville afin de livrer le Rat à la mafia, ainsi qu’acheter des armes. Ici, il s’avère qu’en fonction de votre réputation auprès de la police ou de la mafia, vous serez autorisés à acheter ou non des armes ou accessoires de chacune de ces factions.

Bien entendu, nous ne savons pas si toutes ces armes ou accessoires auront des différences significatives dans le produit fini, mais rien que ce système de réputation peut être intéressant. On espère que cela sera plus ou moins imbriqué avec le système de dialogues vu également dans la démo, ce qui pourrait donner un résultat détonnant et très excitant. Mais ça encore, même si le système économique et de réputation semble bien huilé, il sera à vérifier plus en profondeur lors de sa sortie.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

SI le titre parait relativement classique d'un jeu d'action en 2D et s'offre quelques imprécisions de gameplay un peu agaçantes, They Always Run est pour l'heure hyper charmant. Bien évidemment, si l'on se pose encore des questions sur l'aspect semi-ouvert ou non, les choix de dialogues ou encore la narration, le soft nous a démontré qu'il ne sera pas avare en variété, disposera de mécaniques de jeu cohérentes et tout en étant divin dans sa direction artistique, plutôt singulière. Incontestablement, They Always Run sera à surveiller à la loupe, et est programmé pour sortir on le rappelle cette année sans plus de précisions sur PC.

Matheus
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.