Aperçu Clid the Snail – Quand un escargot prend les armes

Membre Actugaming.net

Par

Dans l’univers du jeu vidéo indépendant, nos voisins espagnols possèdent de nombreux talents qui ont déjà prouvé leur savoir-faire. Sans forcément remonter jusqu’à Runaway, on peut citer des excellents titres récents comme Blasphemous, Candle ou encore Gris. Aujourd’hui, nous vous proposerons une nouvelle découverte avec Clid the Snail, un shooter en vue de dessus qui vous fait incarner un escargot. Après avoir assisté à une présentation avec un développeur et joué au premier niveau du titre, nous vous donnons un premier avis sur ce projet.

On joue avec la nourriture

clid the snails preview 02 1

Bien que nous soyons presque les seuls à considérer ce gastéropode comme un bon met accompagné d’une sauce au beurre, les Espagnols de Weird Beluga ont décidé d’en faire leur héros pour Clid The Snails, un jeu de tir en vue de dessus qui donne tout de même une grande place à la narration. Ainsi, contrairement à des modèles très arcades, le rythme est de ce fait un peu plus lent, ce qui colle avec notre héros cela-dit. L’aventure est décrite comme une sombre fable prenant place dans un monde qui se souvient à peine de l’existence des humains bien que certaines traces nous confirment leur empreinte grâce aux décors qui nous rappelle à quelle échelle où l’on se trouve lorsque l’on incarne Clid.

Cet anti-héros est un escargot un peu bourru et porté sur la boisson qui part en voyage après avoir été exilé de sa citadelle. Malheureusement, ce n’est que le début des ennuis pour lui puisqu’il va devoir faire face à un fléau, une sorte de peste qui touche toute son espèce. Il n’est toutefois pas tout seul puisqu’il est accompagné de son seul ami, Belu, une petite luciole très bavarde qui rappelle bien évidemment Navi de The Legend of Zelda : Ocarina of time. Référence que les développeurs n’ont pas du tout cachée.

Pour résumer, Clid the Snails semble être un savant mélange d’exploration, de résolutions de puzzles, et de combats qui s’imbriquent dans une narration assez développée. Sachant que le jeu est toujours en développement et que nous avons eu accès à une version preview, il a été difficile de pleinement le jauger mais le potentiel est là. De plus les développeurs nous ont donné accès à un arsenal assez complet pour tester différentes armes sachant que normalement il est nécessaire de bien avancer dans le jeu. Avant d’y revenir plus en détail, sachez tout de même que le studio se compose de 5 personnes, des amis qui ont lancé le projet après l’université.

Ces derniers ont en plus bénéficié du programme PlayStation Talents (une initiative pour accompagner et aider les jeunes studios espagnols) qu’ils ont remporté avec le meilleur jeu et la meilleure direction artistique pour l’année 2019. Vous l’aurez compris, il sortira donc d’abord sur consoles PlayStation à une date encore inconnue.

Du potentiel mais à confirmer

clid the snails preview 01 2

Clid the Snail dispose effectivement d’une direction artistique soignée indéniable. L’ambiance sombre est très bien retranscrite, les jeux de lumières sont assez agréables et on apprécie ce sentiment d’évoluer dans un environnement miniature grâce à des éléments du décor (des champignons, des bougies, un briquet…). Cependant, le désir du studio d’offrir un gameplay plus narratif nous a semblé quelque peu en contradiction avec le genre top-down shooter qui est souvent synonyme de nervosité et de dynamisme. Les premiers pas n’étaient ainsi pas vraiment satisfaisants. On espère vraiment que le challenge montera rapidement en flèche. Concernant le feeling des armes, et les énigmes, nous avons été globalement convaincu même s’il nous faudra jauger sur le long terme.

Le dernier combat de boss avec un gros rat pyromane nous a toutefois rassurés avec une joute plus tendue qui nous a permis d’essayer tous les atouts de notre escargot. Dans des environnements plus ouverts, l’esquive est de mise avec une jauge de stamina qui se vide sans en plus nous donner quelques frames d’invincibilité. Certains patterns demandaient aussi de tirer sur des missiles téléguidés qu’ils nous envoyaient, bref une bonne dose de challenge qui nous a forcés à utiliser les grenades, les mines et même notre atout spécial, à savoir le pouvoir de sa coquille qui envoyait trois salves de missiles.

Dans le jeu final, il sera possible de débloquer d’autres capacités pour elle en dépensant des cristaux dans une boutique avec d’autres articles comme des armes ou des munitions. Notre session s’est terminée avec une rencontre assez rigolote avec une chauve-souris fan de rock parlant avec des écouteurs. Elle nous a ensuite amenés auprès d’un groupe appelé Alastor et composé de différentes espèces également bannies de leurs citadelles et qui espèrent redorer leur réputation. Les développeurs ont d’ailleurs précisé qu’ils possédaient chacun leur langage.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Clid the Snail doit encore convaincre mais possède un réel potentiel avec un univers animalier original et une direction artistique assez marquée. Le gameplay semble solide mais on ne s'y retrouve pas encore dans le rythme durant l'exploration pour un shooter de ce calibre, en revanche le combat de boss nous a donné de belles sensations. Concrètement nous en avons assez vu pour être intrigués mais pas assez pour affirmer s'il sera prenant avec son gameplay (énigmes et combats principalement). Un petit jeu indépendant à surveiller donc.

Haseo
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.