TEST. The Council Episode 2 : Hide & Seek – Livres et énigmes

Voir la note

Après un premier épisode réussi et réjouissant, Big Bad Wolf revient avec un second épisode de sa série The Council. L’essai est-il transformé ?

A peine quelques mois après le premier épisode, The Council revient avec un second épisode nommé Hide & Seek. L’épisode se divise cette fois-ci en trois chapitres, proposant une grosse heure de contenu pour chaque chapitre. On a rarement vu un tel contenu dans un jeu épisodique ce qui est déjà un très gros point positif. On vous invite d’ailleurs, si vous ne l’avez pas encore fait, à lire notre test effectué autour du premier épisode de cette saga narrative.

Mythologie et mystères

Le premier épisode de The Council nous laissait avec un gros événement plutôt bouleversant pour notre personnage principal et on vous demandera dès votre rencontre avec l’hôte de maison, le Lord Mortimer, de mener l’enquête. Le premier chapitre, vous proposera ainsi de mener véritablement l’enquête tel un Sherlock Holmes et d’utiliser vos capacités de déduction et d’observation pour tenter de trouver le responsable de cet acte. Le jeu, tout comme dans le premier épisode, ne vous guidera à aucun moment et vous devrez vous-même utiliser vos cellules nerveuses. La suite de l’aventure vous proposera de continuer votre quête initiale, retrouver votre mère disparue depuis votre arrivée dans le manoir.

Cet épisode de The Council vous permettra ainsi de connaître davantage les différents personnages rencontrés auparavant, mais également de faire la rencontre de nouveaux. Si nous n’avions pas eu la chance de véritablement parler avec Lord Mortimer, il s’avérera au centre de ce second épisode tandis qu’un dernier convive, Manuel Godoy, fera son apparition à l’aube d’un colloque organisé par notre hôte. Quelle sera sa place au sein du congrès organisé par Mortimer et viendra-t-il en paix ou en perturbateur de fête ? De nombreuses nouvelles interrogations arriveront petit à petit au cours de ce nouvel épisode, même si ce second épisode de The Council se focalise quant à lui davantage sur ses mécaniques de jeu et donc ses énigmes.

Évolution et énigme

Les deux autres chapitres de cet épisode de The Council se concentrent donc principalement sur la recherche de notre mère. Vous vous retrouverez ainsi en pleine phase d’énigme, une des plus retors que nous avons pu jouer récemment sur un titre narratif. C’est d’ailleurs ici que l’utilisation de nombreuses œuvres d’arts plastiques et littéraires ont un intérêt, prouvant que le titre possède une véritable volonté autre qu’artistique pure. En effet, Big Bad Wolf propose ici un gameplay qui est centré sur l’observation et la lecture de document, prouvant qu’on peut utiliser de nombreuses œuvres au sein même de son level design.

On pourra par contre reprocher à cet épisode de manquer de véritable impact en terme de choix. On peut voir que c’est un véritable épisode de transition où la séquence finale vous glacera le sang, vous demandant d’attendre encore quelques mois avec un cliffhanger plutôt violent avant d’avoir la suite des aventures de Louis de Richet.

Toujours aussi passionnant, ce second épisode de The Council et son second épisode confirme la première impression laissée par le titre original. Si l’histoire suit son cours, cet épisode ce concentre principalement sur des énigmes, nous proposant un véritable challenge de qualité, comme on le voit que trop rarement dans ce genre de jeu.

 
La note de l'auteur

Quel bonheur de retrouver Louis de Richet une seconde fois ! Tordu, hypnotisant, ce second épisode m'a retourné le cerveau le temps de plusieurs énigmes, parmi les plus dures et passionnantes depuis quelques années !

Antoinerp
s
Note du panda
8 10

The Council

Points positifs

  • Toujours aussi prenant...
  • Des énigmes retors
  • De nouveaux personnages
  • Une ambiance vraiment unique

Points négatifs

  • ... Mais moins sur le plan scénaristique que le précédent
  • Peu de véritables impacts en terme de choix sur cet épisode.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation