Super Smash Bros. Ultimate : Tout ce qu’il faut savoir (roster, nouveautés..)

Nintendo mise beaucoup sur Smash en cette fin d'année.

Super Smash Bros. Ultimate sortira le 7 décembre 2018 avec, pour la première fois dans l’histoire de la série une sortie mondiale simultanée.

Smash Bros Winter Hits 2018

Super Smash Bros. Ultimate

Quand Nintendo disait que Smash serait la principale attraction de son E3 cette année, il ne plaisantait pas. En effet, Super Smash Bros. Ultimate a occupé 25 minutes de ce Direct de 42 minutes. Avec un tel temps imparti, on serait tenté de supposer qu’il s’agit d’un épisode inédit mais la réalité est plus complexe que ça.

Ultimate n’est pas un nouveau jeu, les similarités avec le moteur de la version Wii U sont trop flagrantes pour cela. Mais ce n’est pas un portage non-plus, les différences étant également trop importantes. Bill Trinen explique d’ailleurs qu’un changement de vitesse aussi net dans un tel jeu demande beaucoup d’ajustements et de rééquilibrages pour qu’on ne parle pas de nouveau jeu. Mais il confirme donc involontairement au passage qu’il s’agit bien du moteur Wii U.

Super Smash Bros. Ultimate

Masahiro Sakurai a ainsi trouvé une nouvelle voie avec une compilation pour célébrer la série. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’un énorme travail de redesign n’a pas été fait sur les personnages et les stages. Smash 4 se voulait être un énorme hommage au jeu vidéo en diversifiant les univers et classait les personnages par ordre de création pour les replacer dans leur contexte historique. Dans Ultimate, les combattants ont un numéro et il s’agit cette fois-ci de leur ordre d’apparition dans Smash.

C’est pour cela que tout le monde revient, portant pour le moment le nombre total de personnages jouables à 68. Pichu et Link (jeune) sont donc rescapés de Melee. Brawl a enfin libéré Carapuce, Herbizarre, Wolf, les Ice Climbers et surtout Snake. Les Inklings de Splatoon teasés en même temps que ce Smash ont été confirmés. Et cet E3 a permis d’ajouter le très demandé Ridley ainsi que Daisy qui servira de personnage Echo à Peach (nouvelle dénomination des clones).

Rempli à ras-bord

Super Smash Bros. Ultimate

Sakurai tient à marquer le coup de cette rencontre en sommet en forçant les joueurs à débloquer les personnages. Le roster de base devrait donc se limiter aux 8 combattants originaux de Super Smash Bros. 64. Il précise cependant qu’un effort tout particulier a été apporté aux façons de débloquer le reste du casting pour que l’expérience soit plus stimulante que rébarbative.

Au rayon des stages, il sera plus simple de faire la liste de ceux qui ne reviennent pas. Sur les 116 terrains déjà apparus, 82 ont déjà été aperçus sur cette version du jeu. Auxquels on peut rajouter la Tour du Prélude de Breath of the Wild et les Tours Girelle de Splatoon. On devine également la présence de New Donk City dans la vidéo dédiée à Mario avec Pauline et son groupe dans le fond.

Super Smash Bros. Ultimate

Plus de 50 trophées aides sont présents dans Ultimate. Soit une dizaine de plus que sur Wii U. On connaît une bonne partie des nouveaux puisqu’on a déjà aperçu :

  • Krystal (Starfox)
  • Rodin (Bayonetta)
  • Arcade Bunny (Nintendo Badge Arcade)
  • Sukapon (Joy Mecha Fight)
  • Sœurs Calamazones (Splatoon 2)
  • Snabrek fouisseur (Pikmin)
  • Knuckles (Sonic The Hedgehog)
  • Bomberman

Il devient désormais possible de les attaquer pour gagner un point bonus dans le cas des matchs qui se jouent au temps et au score. La puissance de la Switch permet au passage d’en activer plusieurs en même temps.

Les nouveaux items sont moins nombreux pour l’instant :

  • Bomber (Kirby)
  • Super anneau étoile (Super Mario Galaxy)
  • Zone de soin
  • Trou noir
  • Fausse balle Smash

Et les nouveaux Pokémon qui attendent sagement dans les Pokéball sont quant à eux principalement tirés de Soleil et Lune :

  • Abra
  • Chelours
  • Solgaleo
  • Lunala
  • Raichu forme Alola
  • Goupix forme Alola

Et les nouveaux dans tout ça ?

Super Smash Bros. Ultimate

Ultimate est en revanche beaucoup plus avare sur ses informations concernant les modes de jeu. Ainsi, on sait à peine que le Smash à 8 sera de la partie. Le online est également confirmé, tout comme la possibilité de jouer en local avec plusieurs Switch. Super Smash Bros. Ultimate tournera de manière constante à 60 images par seconde, peu importe la configuration. Pour la résolution, il y aura du 1080p en mode Dock et du 720p en mode portable.

S’il est possible de jouer avec les JoyCons ou le pad pro, l’adaptateur USB pour manettes GameCube est toutefois compatible. Il ressortira d’ailleurs tout comme les contrôleurs, en même temps que le jeu. Les amiibo sont également de la partie et leur progression conservée. Nintendo confirme d’ailleurs les amiibo Smash Bros. de Inkling Girl, Daisy et Ridley.

Super Smash Bros. Ultimate

L’Inkling sera un personnage dédié au combat à distance qui récupère une grande partie de son arsenal de Splatoon 2. Comme dans ce jeu, il faudra faire attention au niveau d’encre dans la réserve pour ne pas perdre en puissance et en capacités. Il y a donc une dimension stratégique pour gérer l’encre mais aussi la recharger sans trop s’exposer aux autres. Un ennemi recouvert de peinture sera d’ailleurs beaucoup plus vulnérable.

Ridley était quant à lui refusé pendant très longtemps à cause de sa grande taille. Il est en toute logique très puissant pour correspondre à son physique. Son gabarit et ses ailes en font un combattant redoutable. Son dard venimeux le rend particulièrement dangereux. Si son allonge énorme ne suffisait pas, il est également capable de cracher des boules de feu, le nombre dépendant du temps de charge.  En hommage à son jeu d’origine, cette charge est également son moment de vulnérabilité. Le frapper à ce moment-là multiplie les dégâts qu’il prend.

Un épisode plus esport friendly

Super Smash Bros. Ultimate

Le cliché du joueur compétitif de Smash Bros. veut qu’il ne joue que sur le terrain Destination Finale. En réalité, la majorité des personnages se débrouille mieux avec des plateformes supplémentaires. Super Smash Bros. Ultimate conserve les formes alternatives Destination Finale en y ajoutant des formes Champ de Bataille. Il est même possible de garder les terrains d’origine tout en désactivant les éléments perturbateurs. D’ailleurs, la sélection du terrain se fait désormais avant celle des personnages. Tous n’étant pas égaux suivant l’environnement, chaque joueur choisira son représentant en connaissance de cause.

Le rythme du jeu est nettement plus rapide. On passera les techniques avancées pour ne pas vous assommer mais Ultimate fait clairement un pas vers Melee. L’attaque et les punitions sont plus récompensées que sur les derniers épisodes. Une bonne nouvelle pour l’attrait des matchs pros qui seront d’autant plus spectaculaires. D’autant plus qu’un effort a été fait sur l’effet de ralenti lors de coups très puissants pour un résultat plus saisissant.

Super Smash Bros. Ultimate

Toujours dans ce but de rendre les combats de haut niveau plus intéressants à regarder, les dégâts sont plus importants en 1 contre 1. Les matchs du tournoi semblaient deux fois plus rapides et bourrés d’actions marquantes par rapport à ceux de la version Wii U. Malgré tout cela, pour le commun des mortels, le jeu ne devrait pas devenir élitiste pour autant.

Les mêmes attentions ont d’ailleurs été portées aux Final Smash. Ces super attaques deviennent plus rapides et spectaculaires pour ne pas créer de moment de flottement. Fini donc les phases de transformations. L’interface a été revue pour mieux connaître l’état de son personnage quand il dépend d’une jauge. Un indicateur apparaît également pour situer exactement les personnages quand ils sont en dehors de l’écran et leur distance à la zone de K.-O.

Ultime mais pas dernier

Sakurai a prévenu que le Ultimate du titre ne voulait pas dire qu’il s’agissait du dernier Smash Bros. C’est d’autant plus logique quand on sait qu’au Japon, le jeu s’appelle Super Smash Bros. Special. Il estime néanmoins que la série a atteint une taille critique. Selon lui, il s’agit de la dernière occasion de rassembler autant de contenu sans effectuer de coupe. Le but est donc de rassembler les fans sur un épisode qui fasse plaisir à tout le monde. C’est pour cela que contrairement à d’habitude, la priorité n’est pas de proposer de nouveaux personnages mais de faire revenir tout le monde.

Il faut donc se préparer à l’idée qu’il ne reste peut-être qu’un ou deux combattants inédits à découvrir. Cette approche nostalgique risque de ne pas plaire à tout le monde mais on la comprend facilement. En effet, c’est le premier jeu de Sakurai depuis la mort de son meilleur ami Satoru Iwata. L’implication de ce dernier dans la série est telle qu’il pourrait être facilement qualifié de co-créateur de Smash. Il n’est peut-être pas étonnant de voir cet épisode sortir quelques heures après l’anniversaire d’Iwata.

Super Smash Bros. Ultimate

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
15 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp