Aperçu : Super Mario Maker 2 – Un futur vent de fraîcheur pour la plateforme en 2D sur Switch

On a joué un petit moment à cette suite. Voyons ce qu'elle vaut.
Temps de lecture : 4 min.

Attendu autant par les créateurs que par les joueurs, Super Mario Maker 2 s’est dévoilé à nous pendant près de deux heures. Nous vous donnons nos premières impressions sur cette suite du célèbre créateur de stages.

Quand on est joueur sans être un créateur

Aperçu : Super Mario Maker 2 - Un futur vent de fraîcheur pour la plateforme en 2D sur Switch 1

Si comme nous, vous avez été quelque peu déçu par New Super Mario Bros. U Deluxe qui était, certes, très bon, mais terriblement convenu, Super Mario Maker 2 pourrait bien être le messie que l’on attendait en ce qui concerne le renouveau du jeu de plateforme en 2D sur Switch. Le premier opus, sur 3DS et Wii U, a engendré une foule de niveaux divers et variés en offrant des outils de fabrication au monde entier. Les level designers en herbe ont ainsi pu créer du contenu à foison, et pour tous les types de joueurs avec du challenge, du fun, de la musique… Cette suite a donc principalement pour but de consolider le concept tout en repoussant encore plus les limites afin que l’imagination s’exprime toujours plus.

« Je n’ai pas l’âme d’un créateur, vaut-il quand même le coup ? ». C’est sûrement une question que beaucoup de personnes se posent, et la réponse est sans aucune doute « oui ». En se basant sur le succès du précédent, on peut facilement s’avancer en annonçant que vous ne saurez plus où donner de la tête avec la tonne de niveaux qui seront proposés. Sans oublier que nous sommes sur Switch, une console qui fonctionne bien mieux que sa grande sœur. Autant dire que les nouveautés destinées aux créateurs profiteront tout autant aux joueurs. Le menu en ligne des choix de stages est assez clair, il est possible de choisir selon la popularité, la difficulté, les votes de la communauté… Il faut aussi savoir que chaque niveau créé doit être terminé par son créateur avant que celui-ci puisse le mettre en ligne, ce qui évite ainsi tout risque de parcours impossibles.

Si vous vous sentiez un peu seul auparavant, l’une des grandes nouveautés de cet opus est la possibilité de partager le plaisir en multijoueur jusqu’à 4 personnes. Petit bémol tout de même, il ne sera pas possible de jouer tous ensemble en ligne (du moins pour l’instant). Nous avons pu nous essayer, en compagnie d’un confrère, à une course à deux joueurs sur des engins volants. Un exemple basique, mais plutôt efficace de compétition amusante comme sait si bien le faire Nintendo. Dans ce niveau, les engins rebondissaient au moindre contact, on avait ainsi le choix de terminer la course normalement ou de pourrir l’adversaire en l’envoyant sur les roses.

Quoi de neuf pour les créateurs

Aperçu : Super Mario Maker 2 - Un futur vent de fraîcheur pour la plateforme en 2D sur Switch 2

Même si l’on choisit délibérément la passivité pour profiter du contenu en ligne, il n’est pas totalement inintéressant de jeter un coup d’œil à ce que le titre peut nous offrir. Il n’est pas méchant avec les débutants grâce à tout un tas de tutoriels pour apprendre les bases même si, à première vue, cela peut sembler bien peu compte tenu de la richesse des possibilités offertes. C’est en tout cas un bon point de départ histoire de créer son petit niveau soi-même pour apporter une pierre à l’édifice. De plus, Nintendo ne joue pas le paresseux et met la main à la patte une fois de plus puisque Super Mario Maker 2 propose un mode solo où le but sera de reconstruire le château de Peach. En accomplissant des stages uniques, vous gagnez de l’argent destiné à la reconstruction. On ne sait pas vraiment jusqu’où va exactement ce système vu que nous n’avions pu qu’uniquement poser les bases de l’édifice. Ils peuvent aussi faire aussi office de modèles simples à reproduire si l’on veut s’initier à la création par mimétisme.

Bien évidemment, ceux ayant déjà fait leurs armes pourront profiter de nouveaux joujoux, à commencer par le monde de Super Mario 3D World qui permet notamment de profiter, entre autres, du Mario en costume de chat pouvant grimper sur les murs. C’est d’ailleurs le seul « thème » qui est à l’écart des autres (les classiques déjà présents dans Super Mario Maker premier du nom) puisqu’il n’utilise pas les mêmes procédés. En sus, nous avons droit à plusieurs nouvelles options comme le contrôle du défilement, l’ajout de pentes, des interrupteurs ON/OFF, des blocs serpents, et bien d’autres. Autre bonne surprise notable, la possibilité de créer des stages verticaux. On imagine parfaitement les nombreuses combinaisons novatrices que tous ces ajouts vont engendrer. L’habillage visuel s’étoffe aussi avec de nouveaux décors, un cycle jour/nuit, et de nouveaux personnages (Toad et Toadette) dont les Mii que l’on pourra personnaliser avec moult costumes.

Techniquement, le titre tient très bien la route, on peut switcher rapidement entre les différents thèmes (hors Super Mario 3D World) et nous n’avons noté aucun ralentissement en multijoueur. L’ergonomie est toujours aussi intuitive bien qu’il faille tout de même un petit temps d’adaptation du fait des éléments abondants. En outre, la plupart des manipulations seront bien plus pratiques en mode portable (avec un stylet de préférence).

Un potentiel énorme

Super Mario Maker 2 s'annonce déjà comme un hit de la switch. Bien que nous n'ayons qu’effleuré son potentiel, l'expérience très positive de Super Mario Maker ne présage qu'une fournée de stages encore plus inspirés. Le renouveau de la platefrome en 2D passera sans aucun doute grâce aux nombreux talents créatifs disséminés à travers le monde. On apprécie également que Nintendo ne se repose pas trop non plus sur les autres en apportant un mode solo à la fois fun et pédagogique. Sans grand suspens, il sera un incontournable pour les amoureux des Mario 2D en plus d'exercer les level designer en herbe.

Haseo

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp