Streets of Rage 4 : Notre avis sur le DLC Mr. X Nightmare

Streets of Rage 4 Mr. X Nightmare

Cela fait maintenant un peu plus d’un an que la célèbre licence Beat’Em Up a fait son grand retour. Sorti précisément le 30 avril 2020, Streets of Rage 4 a su proposer une expérience de haute volée et respectueuse des matériaux d’orgines. Ravivant la flamme d’un genre qui a bercé la jeunesse de nombreux joueurs et joueuses à travers le monde, avec une suite taillée pour l’époque actuelle.

Succès critique et commercial dès sa sortieStreets of Rage 4 affichait plus de 2,5 millions d’exemplaires écoulés en 2021. Ce DLC vient célébrer cette réussite avec du nouveau contenu non négligeable. Si au commencement le jeu proposait cinq personnages jouables (sans compter les anciennes versions à débloquer) et un contenu, certes convaincant, mais qui peinait à se renouveler dans sa proposition, force est de constater que les développeurs se sont attelés à rectifier ce point avec Mr. X Nightmare.

Combat de rue

Streets of Rage 4 Roster

Vendu au prix de 7,99 €, le DLC de Streets of Rage 4 ajoute trois nouveaux invités, de nouvelles techniques, armes et de nouveaux ennemis, ainsi que les modes Entraînement et Survie qui viennent revitaliser le titre. Un mode de difficulté supplémentaire est aussi de la partie, Mania +, qui se veut vraiment corsé et réservé aux meilleurs. Sachez que pour les possesseurs du jeu qui rechigneraient à acheter le DLC, une simple mise à jour gratuite vous permet d’obtenir la nouvelle difficulté, mais aussi le mode Entraînement dont nous parlerons plus loin.

On voit que les équipes ont pensé à la communauté et privilégié une approche qualitative, n’abusant pas sur le coût nécessaire pour l’obtention de ce contenu additionnel. Nous le disions, le roster s’agrandit donc avec l’arrivée de personnages. On retrouve Estel Aguirre, flic robuste à la fois puissante et disposant d’une vitesse correcte, c’est une excellente porte d’entrée pour débuter dans le jeu. A noter qu’il s’agit d’un boss rencontré durant l’histoire de Streets of Rage 4. Le deuxième invité n’est autre que Shiva, l’expert en art martiaux et boss mythique de la franchise apparût initialement dans le deuxième opus. Rapide et doté de combos aériens dévastateurs, il est très agréable à jouer et possède des particularités que nous vous laisserons découvrir.

Quant à Max Thunder, il s’agit d’un catcheur très puissant et aux forts dégâts de zone qui sera spécialisé dans les projections. Vous remarquerez qu’il fait lui aussi partie des boss à affronter dans le jeu. Un personnage tout aussi intéressant que les autres, en plus de proposer une fois de plus une approche différente lors des combats. Enfin, comme à son habitude Streets of Rage 4 réserve son lot de surprises, c’est pourquoi vous aurez l’opportunité de jouer le combattant caché Roo le kangourou.

Gardé secret par les développeurs jusqu’à la sortie du DLC, Roo est un personnage mémorable de la licence. Pour le débloquer, il est nécessaire d’effectuer une simple manipulation, la même qu’à l’époque sur l’épisode 3. Il vous suffit de maintenir simultanément les touches Haut, Option/Start et Carré/X pendant quelques secondes. Une fois fait, vous pourrez jouer avec Roo en le sélectionnant sur l’écran des personnages pour les divers modes de jeu.

Streets of Mr. X

Streets of Rage 4 Shiva Entraînement

Concernant les autres gros ajouts des développeurs de Lizarcube et Guard Crush Games, les modes Entrainement et Survie. Le premier se scinde en deux parties distinctes. Une première partie qui fait office de tutoriel, à la manière de ce qui peut se faire dans des jeux de combats. On va avoir plusieurs leçons qu’il faudra réussir, chacune permettant de se familiariser avec les subtilités du titre et de découvrir les divers combos qui peuvent être réalisés avec tel ou tel personnage. Bien qu’on aurait apprécié plus de possibilité dans les leçons, nul doute que cet apport est une plus value certaine.

En effet, au vu de la complexité de Streets of Rage 4 et de la profondeur de gameplay présente, de nombreuses possibilités de combos restent encore à découvrir soi-même, les tutoriels ne servant qu’à maîtriser un minimum le roster et entrevoir des possibilités d’actions. De fait, la deuxième partie de ce mode, l’Entraînement Libre, va vous permettre de mettre plus librement en application ce que vous aurez appris des tutos. Devant le nombre de combattants pouvant être joués et les spécificités de chacun, il faut s’attendre à passer du temps à se perfectionner pour espérer venir à bout des diverses difficultés présentes, mais également du mode survie.

Le Mode Survie donc, comme son nom l’indique, consiste à survivre le plus longtemps possible à des vagues d’ennemis et ce dans plusieurs stages différents. Cependant, les stages sont générés aléatoirement, à la manière d’un roguelite. En outre, chaque fin de niveau vous demandera de choisir entre deux ou trois bonus censé augmenter vos chances de survie. Armes empoisonnées, double-saut ou encore dégâts électriques et amélioration de la défense, etc., ces items bonus vont contribuer à modeler votre expérience de jeu. Qui plus est, les stages sont truffés de pièges en tout genre ce qui ne manquera pas de complexifier les parties. Sachez que si vous jouez à plusieurs, les bonus de fin de vague ne seront octroyés qu’à un seul personnage, pas les deux.

Rage et survie

Streets of Rage 4 Survie Roo

Plus encore, en terminant une session vous obtenez des points qui vont débloquer de nouvelles capacités pour l’ensemble des personnages. Ces dernières pourront être équipées, en en remplaçant une autre, et sont bien entendus utilisables en mode histoire. Cet ajout est essentiel, car il amène la possibilité de modifier les coups et donc de modifier son expérience de jeu. Une fois de plus, c’est le mode Entraînement qui sera sollicité pour appréhender efficacement ces nouvelles techniques qui, par conséquent, peaufinent un peu plus des mécaniques de gameplay déjà excellentes. Le mode survie possède aussi un classement en ligne afin de comparer ses scores à ceux d’autres joueurs, joueuses, en plus d’une section spéciale où des défis hebdomadaires viennent modeler encore différemment les sessions.

Ce mode Survie est à n’en pas douter un apport considérable et indispensable, tant il renouvelle habilement l’expérience de jeu de Streets of Rage 4. Malgré le manque de diversité notable dans les partitions et les niveaux qui comportent trop peu de nouveautés, on prend plaisir à parcourir la dizaine de nouveaux stages présents pour l’occasion, ainsi que le bestiaire étoffé avec les venues d’ennemis et boss issus des trois premiers Streets of Rage. Malheureusement oui, au bout de plusieurs sessions de jeu ont fini inévitablement, peut-être un peu trop rapidement d’ailleurs, à avoir le sentiment de tourner en rond dans les mêmes lieux.

Pourtant, la sauce prend et le fait de pouvoir débloquer des capacités et autres goodies incite à continuer les parties et à s’améliorer. Un point essentiel pour un titre tourné vers la notion de défi et de rejouabilité, se couplant à merveille et intelligemment au mode Entraînement qui nous rappelle que les jeux de combat doivent leur existence aux Beat’Em Up 2D.

En conclusion

Streets of Rage 4 Survie Blaze

Avec son contenu et son fan service pertinent, ce Mr. X Nightmare semble être un apport des plus bénéfiques pour le titre de Lizardcube et Guard Crush Games. Les équipes derrière Streets of Rage 4 prouvent une fois encore qu’elles sont animées par la passion et qu’elles maîtrisent leur sujet, dont le seul défaut n’est autre que son léger manque de diversité musicale et dans les niveaux proposés. Si le jeu de base pouvait se targuer d’être des plus réussis, la venue de ce DLC consolide clairement les acquis et souligne le côté incontournable de ce quatrième opus que tout fan du genre se doit de posséder.

Si vous avez aimé le jeu ou que vous hésitiez encore à vous lancer, Mr. X Nightmare est sans doute fait pour vous. N’oubliez pas que  notre test est toujours disponible si vous souhaitez plus de précisions. Streets of Rage 4 est actuellement disponible sur PC, PS4, Xbox One et Switch.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.