La plateforme Steam est désormais disponible en Chine

Steam

Après avoir assis Steam en Europe et en Amérique du Nord, sans compter les autres contrées dans lesquelles cette plateforme est disponible, Valve s’attaque désormais au marché chinois. Une affaire assez complexe, qui débute par un catalogue très restreint !

Première incursion en Chine pour Valve

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le territoire chinois a une histoire vidéoludique singulière. En effet, si aujourd’hui le média se démocratise dans cette gigantesque contrée, il fut néanmoins freiné pendant longtemps par différents arrêtés gouvernementaux. Notamment un qui interdisait purement et simplement l’importation de consoles de jeu. Aujourd’hui, on parle toutefois de ventes de Switch et de PS5 sur le territoire.

Cela fait un certain temps que Valve prépare son arrivée sur ce marché désormais florissant. Une première incursion pour l’entreprise américaine, qui a fini par payer : sa plateforme de téléchargement de jeu vidéo, Steam, est enfin disponible en  Chine. Cependant, au delà de cette bonne nouvelle toute relative pour les joueurs, la proposition n’est pas encore tout à fait au point.

Par le passé (et encore aujourd’hui d’ailleurs) les joueurs chinois pouvaient accéder au Steam que l’on connaît tous, mais celui-ci n’était ni traduit dans leur langue, ni véritablement adapté aux mesures gouvernementales vis-à-vis d’internet du du jeu vidéo. Ceux qui utilisaient déjà la plateforme ne seront toutefois que peu dépaysés, puisque l’interface est très ressemblante.

Quelles différences avec le Steam que l’on connaît ?

C’était toutefois à prévoir, malgré une interface ressemblante, les différences entre la plateforme chinoise et celle que nous utilisons dans le reste du monde sont légion. À commencer par la disparition pure et simple de tout l’aspect communautaire, des guides jusqu’aux forums… Seuls les avis des lecteurs subsistent. Notez que les avis du monde entier y sont encore, étrangement, répertoriés.

Enfin la plus grosse différence, et c’est bien là que se situe tout le problème autour de cette plateforme, c’est le catalogue de jeu ridicule. En effet, alors que le Steam que l’on utilise couramment chez nous contient des milliers de jeux, celui qui vient de sortir en Chine n’offre l’accès qu’à seulement 53 jeux et leurs éventuels DLC. Un changement de taille, qui s’explique très simplement…

Le problème, ici, ce sont les décisions gouvernementales autour d’internet et du jeu vidéo, qui sont strictes à bien des égards. Pour ne pas dire intransigeantes dans certains cas. Ainsi, pour avoir le droit d’apparaître sur le Steam chinois, un jeu doit être approuvé par le gouvernement, qui le soumet à une longue liste de conditions. Des conditions qu’on imagine, là encore, assez fermes.

La mauvaise nouvelle pour les joueurs chinois, c’est qu’avec l’apparition de cette nouvelle plateforme, il y a gros à parier que le gouvernement décide d’interdire purement et simplement le Steam international que nous connaissons. Privant par la même les joueurs d’une quantité colossale de titres, alors même que nombre d’entre eux ont déjà investi dans des jeux sur la plateforme. Affaire à suivre !

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.