Gamescom 2017 : On a joué à Rugby 18, notre aperçu sur ce nouvel opus de la franchise

Membre Actugaming.net

Par

La licence Rugby s’est faite franchement discrète ces temps-ci, mais rassurez-vous, nous avons pu tester Rugby 18, développé par Eko Software. Si vous ne savez pas qui c’est, il s’agit du studio parisien ayant développé les deux derniers opus de la franchise Handball, qui n’étaient pas forcément très folichons. Maintenant, voici notre premier ressenti sur ce nouveau jeu de Rugby lors de la gamescom.

Le contenu paraît honnête

rugby-18-1

Cela fait un petit moment que la licence Rugby s’était faite petite et du coup, lors de cette présentation en sus de la session de jeu que nous avons pu avoir ensuite, qu’en est-il de Rugby 18 ? Et bien, concrètement, sans être exceptionnel, le contenu de Rugby 18 nous a semblé plutôt honnête en premier lieu. Outre le mode partie rapide pour faire forcément des matchs en exhibition, le titre d’Eko Software avait à sa disposition un mode ligue assez basique, mais également un mode My Squad et bien évidemment un mode carrière.

Concernant le mode carrière en premier lieu, les développeurs sont restés assez discrets à ce sujet dans la présentation que nous avons eue. En gros, le mode carrière consistera à récolter de l’argent au fil du jeu, de recruter des joueurs d’un plus haut standing, et bien évidemment d’emmener votre équipe au sommet de la division Elite, en partant de la division 10. A savoir bien évidemment qu’il sera possible de jouer les matchs, ou bien alors les simuler. Pour le reste, nous ne savons pas réellement si ce mode carrière sera aussi complet que dans les autres franchises sportives au niveau de la gestion du budget, des transferts et j’en passe, et il faudra donc malheureusement en juger d’ici la version finale, qui sera de sortie en octobre prochain  sur PC, PS4 et Xbox One.

Rugby 18 pourrait bien être une simulation de Rugby agréable en dépit de ses grosses lacunes évidentes.

Vient donc ensuite le mode my Squad. Très simplement, il s’agira là d’une espèce de mode à la FIFA Ultimate Team, où votre but sera très concrètement de construire l’équipes de vos rêves. Vous pourrez donc choisir tout simplement les joueurs de vos rêves les plus fous, et vous devrez les recruter via des Squads Points, que vous pouvez chopper à la fin de chaque match et dans n’importe quel mode de jeu, ou bien en remplissant des objectifs précis lors d’une simple rencontre.

Ces modes carrière et My Squad peuvent s’avérer intéressants même si hélas nous n’avons pas eu la possibilité de les voir concrètement, et sachez qu’en termes d’équipes, les amateurs de ballon ovale devraient y trouver leur compte. On retrouve le championnat du Top 14 et de sa division 2, de même pour la Premiership en compagnie également de sa Division 2. Bien évidemment, on notera aussi la présence d’équipes nationales avec l’Ecosse, le Pays de Galle, la France, et j’en passe ! Tout a l’air assez fidèle au niveau des championnats sauf les stades pour le coup, mais il est juste dommage qu’il ne soit pas possible de jouer d’autres championnats, même si ces derniers sont clairement moins huppés que le Top 14 ou la Premiership par exemple. A notre avis, c’est sûrement le manque de moyen du studio Eko Software qui ne leur permet pas cela hélas…

Une jouabilité difficile qui demande encore à convaincre

rugby-18-3

Après avoir vu un petit aperçu de ce que devrait être le contenu de la version finale, nous avons pu faire un seul petit match sur ce Rugby 18, ce qui est peu vous en conviendrez pour avoir un gros aperçu des possibilités de gameplay. Et d’ailleurs, les développeurs présents sur place nous ont affirmés qu’il faudra pas moins de cinq voire dix matchs environ avant de maîtriser la jouabilité de Rugby 18. Pour le coup, les débutants auront d’ores et déjà le temps d’être déroutés par le gameplay, qui reprend concrètement toutes les phases de jeu que vous pouvez voir dans un vrai match de Rugby. Que ce soit les touches, les passes en arrières, en passant parce tout ce qui est plaquage et mêlée ouverte, tout y est, et le tout nous a semblé assez réaliste dans un premier temps.

Par exemple, lorsqu’un joueur se fait plaquer et est à terre, vous pouvez faire appel à vos coéquipiers en appuyant sur les touches indiquées, pour protéger premièrement le ballon et finalement le récupérer pour poursuivre votre progression sur le terrain, et tenter de marquer un essai en usant du jeu de passe avec vos coéquipiers, voire de sprinter en évitant les défenseurs adverses. Egalement, sachez que vous pouvez plaquer vos adversaires qui tentent de passer, mais aussi les esquiver lorsque ces derniers veulent vous rentrer dedans pour récupérer ce bon vieux ballon ovale.

Il y a aussi des phases de mêlée fermée, où vous devrez avancer cette dernière via les deux joysticks de gauche et droite pour tenter de récupérer le ballon dans la mêlée, et poursuivre votre jeu. Le tout semble quand même assez respectueux de la réalité d’un côté mais de l’autre, on lui reprochera encore pas mal de rigidité au niveau du gameplay, puis la physique de balle manque encore un peu de peaufinage. Les animations quant à elles ne sont pas vilaines certes, mais il y a encore du boulot pour proposer quelque chose aux petits oignons et ce, malgré le fait que les joueurs aient été animés en motion capture par des joueurs d’Oxford.

Ensuite, concernant la difficulté, l’I.A. que nous avons pu voir sur Rugby 18 se défend pas trop mal. Sur le petit match que nous avons pu faire, l’I.A. était assez agressive, et ne nous laissait pas trop de répit pour nous laisser le temps de construire du jeu. Ce côté-là est au final un bon point, mais pas l’aspect graphique. En effet, même si Eko Software semble avoir amélioré son moteur graphique depuis Handball 17, le moteur graphique est encore malheureusement dépassé. Car de ce qu’on a pu en voir, la modélisation des joueurs reste juste correcte mais pour le reste, et surtout le terrain, cela reste en soi un peu trop limite, tout comme le public qui n’est pas non plus folichon visuellement. Ça, il est évident que cela ne bougera pas d’ici la version finale mais bon au moins, on pourra compter au niveau des commentaires sur Eric Bayle et Thomas Lombard, habitués à commenter des matchs nationaux et internationaux sur Canal +, et dont il faudra voir si leur performance en vaut la chandelle.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Rugby 18 est dans un premier temps plutôt encourageant, de ce que nous avons pu en voir. Toutes les diverses phases de jeu dans un match de Rugby semblent être respectées à la lettre, puis les amateurs du ballon ovale devraient sans soucis y trouver leur compte. Après, bien évidemment, cela pourrait rebuter les néophytes du genre, même si on se doute qu'un didacticiel devrait certainement être mis en place dans la version finale. Le contenu nous a semblé qui plus est honnête, avec des équipes internationales, comme les fameuses équipes du Top 14 et Premiership. Malheureusement, et on s'en rend assez vite compte, visuellement ce n'est pas encore ça même si on sent toute la bonne volonté du monde chez Eko Software pour faire quelque chose de mieux graphiquement, et puis le studio fait encore quelques petites erreurs de jeunesse, à commencer par une rigidité encore présente dans le gameplay. Mais bref, au-delà de ça, l'expérience de Rugby 18 était en soi pas vilaine non plus, et on espère sincèrement que le titre parviendra à nous surprendre lors de sa sortie en octobre prochain sur PC, PS4 et Xbox One. Car pour le moment, notre sentiment est mi-figue, mi-raisin.

Matheus
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.