Rocket League subit un review-bombing suite au rachat de Psyonix par Epic

Rocket League subit un review-bombing suite au rachat de Psyonix par Epic
Parce que, bien entendu, Epic doit trembler face à tout cela.
Temps de lecture : 2 min.

C’est désormais devenu une pratique courante. Dès lors que Epic Games met la main au portefeuille et acquiert l’exclusivité de certains jeux déjà sortis sur Steam, ou qui étaient prévus sur la plateforme, les joueurs affichent leur mécontentement en postant des évaluations très négatives sur la fiche du jeu. Et suite au rachat du studio Psyonix par Epic, il fallait s’attendre à ce que cela arrive à Rocket League.

Pas contents, pas contents, pas contents vol.2

Depuis l’annonce du rachat du studio, des centaines de joueurs se sont empressés d’aller pratiquer le review-bomb sur le jeu de Psyonix, à l’image de ce qu’avait subi Borderlands et bien d’autres. On peut voir ci-dessous, sur le graphique de gauche, la colère des joueurs qui laissent des évaluations négatives en masse.

Rocket League

Encore une fois, la pratique semble incompréhensible, puisque l’on peut voir des joueurs avec presque un millier d’heures sur le jeu laisser une impression négative, insultant Psyonix et leur titre comme s’il avait changé du jour au lendemain. On passera donc sur l’absurdité totale de la chose pour rassurer les plus belliqueux, qui ne verront pas leur ancien jeu préféré disparaître de leur bibliothèque.

Pysonix a en effet annoncé que le support du jeu continuera sur Steam, et que seul son retrait de la boutique pourrait arriver un jour ou l’autre. Si vous possédez le jeu sur Steam, ce rachat ne va donc absolument rien changer pour vous, et vous pourrez continuer d’y jouer sur la plateforme de votre choix.

Cela fera donc peut-être atténuer la colère – ou la bêtise – de certains, qui ne se rendent pas compte qu’ils ne font que pénaliser des développeurs (et le jeu en lui-même) qui n’ont rien à voir avec cette situation économique. Espérons maintenant que Steam réagisse vite et bloque ces évaluations inutiles, comme cela a été fait pour la série Borderlands.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
13 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp