Certains joueurs de Rocket League utilisent une IA pour cheater en ligne

Rocket league illustration

On entend beaucoup parler des intelligences artificielles ces temps-ci (comme le fameux ChatGPT), mais il n’est pas étonnant de voir désormais cette technologie détournée à d’autres fins plus malicieuses comme la triche dans le jeu vidéo.

Eh oui, même sur Rocket League ça cheat

Alors qu’on pourrait penser qu’un jeu comme Rocket League serait plutôt protégé des éventuels tricheurs grâce à ses mécaniques de jeu complexes (on est loin du simple aimbot sur un FPS classique), le progrès technologique nous prouve encore une fois que tout est possible.

This was a bot in C3 doubles for sure in OCE. from RocketLeague

Un utilisateur de reddit du nom de ghost_snyped a posté une vidéo d’un match en 2 vs 2 où il jouait visiblement avec un cheater. Il a ainsi pu fournir une séquence du replay avec la perspective de ce coéquipier louche.

Si vous êtes un joueur de longue date, vous remarquerez à quel point ce tricheur est inhumainement précis dans la récupération de balle et dans les « flicks » (donner un léger coup à la balle lorsqu’elle se trouve sur votre voiture). De plus, on constate qu’il ne décolle jamais du sol (chose normalement ultra courante dans le jeu).

Le joueur qui l’accompagnait a ajouté qu’il lui a simplement suffit de défendre les balles aériennes dangereuses et de lui laisser assez d’espace pour remporter une victoire facile.

Comment ces joueurs parviennent-ils à tricher sur Rocket League ?

Tout d’abord, sachez que ce ne sont pas des joueurs mais des IA qui utilisent comme base l’API RLGym. Pourtant, il s’agit au départ d’un projet on ne peut plus bienveillant permettant de créer des bots d’entrainement sur-mesure en utilisant un outil de machine-learning (le machine-learning également en vogue sur les cheats pour FPS).

RLGym a permis à des développeurs de bot d’utiliser Rocket League comme environnement pour le Reinforcement Learning (il s’agit ici d’un ensemble de méthodes qui permettent à un bot d’apprendre à choisir quelle action réaliser de manière autonome) permettant à un bot de se perfectionner dans des simulations jusqu’à obtenir parfaitement le scénario désiré.

En partant de ça, les créateurs de RLGym ont pu donner naissance à Nexto, un bot bien plus perfectionné. C’est Nexto qui est utilisé par ces tricheurs pour jouer à leur place, ces derniers ont simplement fabriqué leur propre outil pour utiliser le bot dans des matchs en ligne.

Interrogé par le site PC Gamer, Aech, le créateur de l’API, indique que : « RLGym est incroyablement chanceux d’avoir une communauté super passionnée et compréhensive, et nous ne laisserons pas ces tricheurs nous arrêter ». Nous prenons des mesures pour nous assurer que nos bots ne puissent pas être exploités à l’avenir… »

PC Gamer a également contacté le studio Psyonix qui indique travailler sur des solutions pour contrer ces cheaters. Lors d’une FAQ sur reddit, Aech explique que la création de Nexto a été extrêmement compliquée donc on ne risque pas de voir plusieurs IA débarquer en ligne du jour au lendemain, toutefois il n’est pas impossible de voir un autre bot encore plus perfectionné à l’avenir si des personnes compétentes s’y mettent.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
coldfinger
coldfinger
14 jours plus tôt

Et malgré le bot, seulement 2-0 après 4 min !

Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.