Epic Games rachète le studio Psyonix (Rocket League)

Epic Games rachète le studio Psyonix (Rocket League)
Vous détestiez l'achat d'exclusivités temporaires ? Vous allez adorer le rachat de studios.

Epic Games change de stratégie et s’inspire de Microsoft. Au lieu de sécuriser une exclusivité temporaire, le nouveau géant a directement racheté un studio, celui de Rocket League en l’occurence, Psyonix.

La balle est dans le camp de Steam

Les développeurs préfèrent rassurer immédiatement leurs joueurs. Aucun changement drastique n’est prévu pour l’instant selon le communiqué officiel. Cette acquisition permettra surtout à Rocket League d’aller draguer la communauté Fortnite en s’affichant fièrement à ses côtés. On emploie le futur puisque l’arrivée du jeu sur l’Epic Games Store est présenté comme un objectif sur le « long-terme ». Psyonix évoque également les ressources d’Epic Games qui devraient l’aider sur le terrain de l’esport.

Évidemment, Steam n’est absolument pas évoqué, tout comme un éventuel retrait du jeu sur cette plateforme qui semble peu probable. C’est d’ailleurs Epic Games qui aborde lui-même la question. Dans un autre communiqué, l’éditeur précise que le jeu arrivera sur sa boutique en fin d’année et que Rocket League restera disponible à l’achat jusqu’à ce moment-là.Par la suite, c’est le « support » de la version Steam qui continuera.

On suppose qu’il s’agit surtout de préparer la suite pour le studio de développement qui a toujours eu une relation très particulière avec son ancien voisin Epic. Rocket League est disponible depuis plus de 4 ans maintenant. Psyonix doit donc forcément être en train de préparer son jeu suivant, qu’il s’agisse d’un Rocket League 2 ou non. La question est plutôt de savoir si Epic Games compte agrandir sa « famille » comme le présente le nouveau membre.

On espère que Psyonix sera suffisamment indépendant pour ne pas utiliser les mêmes méthodes sur ses employés. En partant du principe naïf que ce n’est pas encore le cas, dans une époque où l’on découvre qu’il s’agit plus en réalité d’une norme…

Si l’accord est assez avancé pour être officialisé, il peut tout de même être annulé jusqu’à début juin.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
50 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp