Rocket League : Le cross-platform sur PS4 bloqué par Sony, il suffit pourtant « d’appuyer sur un bouton »

Les développeurs de Psyonix reviennent sur l'annonce du cross-platform pour Rocket League et pourquoi il n'y est pas sur PS4.

Sans véritable surprise, Rocket League débarquera plus tard dans l’année sur Switch, comme annoncé au cours du Nintendo Spotlight que nous vous avons résumé juste ci-dessus. Mais outre l’officialisation de son portage, on apprend surtout que le jeu sera cross-platform, c’est à dire que les joueurs Switch pourront très bien tomber sur des joueurs Xbox One et PC.

Néanmoins, seul manquant à l’appel, la PlayStation 4. Comme ce fût le cas pour Minecraft, la firme nippone ne souhaite pas ouvrir les portes de sa console pour accueillir les joueurs des autres supports.

Psyonix, le studio derrière le développement de l’excellent Rocket League, s’est confié à nos confrères de Polygon. Au cours de l’entrevue, Jeremy Dunham, le vice-président, a expliqué que c’était de la faute de Sony si le titre n’est pas entièrement cross-platform.

La réponse honnête est que PlayStation ne nous a toujours pas accordé la permission

Pour Jeremy, l’avenir de l’industrie jeu vidéo, c’est justement le partage et de proposer à la communauté, le moyen de jouer avec des joueurs d’autres plateformes. Le studio aimerait vraiment lever la frontière entre les supports et espère que les joueurs et les médias aideront dans cette idée.

On apprend par ailleurs qu’il s’agit finalement qu’une histoire de politique d’entreprise et de sécurité. Les développeurs doivent forcément assurer la sécurité en proposant ce genre de fonctionnalités – Microsoft étant très exigeant paraît-il, mais finalement, ils n’ont rien de spécial à faire. En moins d’une heure, rendre un jeu multi-plateforme serait réalisable :

C’est littéralement quelque chose que nous pouvons faire en appuyant sur un bouton, métaphoriquement. En réalité, c’est une page Web avec une case à cocher. Tout ce que nous avons à faire est de vérifier si cela est opérationnel.

Cela reste relativement dommage puisque Rocket League pourra donc être joué en réseau entre les joueurs PC, Switch et Xbox et non avec la communauté PlayStation. qui sait, peut-être qu’à l’avenir la politique de la firme nippone évoluera.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp