Retroflash : Atlantis : Secret d’un monde oublié – L’aventure avec un grand A

Retroflash : Atlantis : Secret d’un monde oublié – L’aventure avec un grand A

Prenez les voiles stellaires à l’occasion du Retroflash de la semaine !

Après le ballon rond de Red Card Soccer, on vous propose d’aller voir du côté du PC en vous transportant à l’époque où un jeu PC pouvait être divisé en plusieurs CDs. Sorti en 1997 par les Français de Cryo Interactive, nous allons aujourd’hui vous parler du premier épisode d’une grande série du jeu d’aventure à la première personne : Atlantis.

Si ses suites ne sont pas forcément toutes de grande qualité, le premier épisode de Atlantis peut être encore considéré aujourd’hui comme un grand jeu du genre. A une époque où Lucasarts et Cryo Interactive trustent totalement le marché, Atlantis est créé de l’imagination de Rémi Herbulot et Johan Robson.

Atlantis vous plonge dans le corps et l’esprit de Seth, nouveau compagnon de la reine tout juste arrivé sur l’île d’Atlantis. A peine le temps pour vous de vous poser qu’un grave événement va survenir : la reine Rhea a disparu. A vous d’enquêter et de découvrir les mystères entourant ce monde. Atlantis est un jeu qui est un véritable voyage. Avec ces quatre CDs que ce soit sur PC, PSX ou Saturn, on voyage d’un endroit à un autre de cet univers.

L’univers de Atlantis et sa direction artistique en général sont une réussite sur tous les points. Entre inspirations mythologiques et antiques, tout en ajoutant une couche de science-fiction plutôt unique, l’univers régale à chaque moment de découverte. Avec ses quatre CDs, Atlantis vous proposera de visiter de nombreux endroits : Carbonek, une installation proche de Stonehenge ; Para Nua et Muria, inspirées de l’île de Pâques ou encore Spritzberg, situé en Norvège. A l’époque en 1997, peu de jeux proposaient un tel voyage et un dépaysement.

Parlons un peu du gameplay désormais. Atlantis est un jeu d’aventure dans la même lignée d’un Myst. Reprenant la vue à la première personne, le jeu se joue à la souris et vous permet de vous mouvoir dans l’univers du jeu. Le curseur change quant à lui de forme en fonction des différentes actions : se déplacer, interagir avec un objet, dialoguer avec un personnage… Le joueur utilise également le principe du glisser-déposer afin de pouvoir résoudre des puzzles. Le jeu propose de nombreux puzzles plus ou moins ardus (on se souviendra tous de l’énigme des planètes en début de partie). Le titre propose également de véritables scènes d’affrontements ou d’infiltrations. Il vous faudra ainsi agir dans un temps limité sous peine de vous retrouver avec un Game Over. Le jeu reste suffisamment bien pensé déjà à l’époque car des sauvegardes automatiques sont créées pour vous permettre de revenir directement dans l’action.

Atlantis fait partie des grands jeux d’aventure de la fin des années 90, trop souvent oublié à tort. Avec son aventure dense, ses puzzles et sa direction artistique unique, le jeu est une expérience marquante de l’époque. D’autant plus que le jeu est disponible, en plus du PC (aujourd’hui via GOG), sur Playstation 1 et Sega Saturn, le tout dans un doublage français impeccable. Que voulez-vous de plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *