Aperçu : Northgard – Un jeu de stratégie/gestion nordique prometteur ?

Membre Actugaming.net

Par

Virage à 360 degrés pour les p’tits gars de Shiro Games, qui s’attellent désormais à un 4X à la sauce The Settlers et Civilization, avec Northgard. Ce jeu de stratégie et de gestion, qui vient tout juste d’arriver en accès anticipé sur Steam, nous a-t-il convaincus pour le moment ?

Devenez le meilleur des clans !

Northgard preview 1

La première chose qu’on peut observer en arrivant sur le menu de Northgard, c’est tout simplement la possibilité de jouer en solo contre l’IA. En sachant, bien entendu qu’un mode multijoueur et campagne sortiront prochainement et dont nous avons hâte de voir ce que le tout aura dans le ventre.

Du coup, ce que nous aurons pu tester pour le moment c’est donc le mode solo avec en premier lieu la possibilité de choisir trois clans issus de la mythologie nordique, puis également de choisir sa couleur, son nom, la difficulté, ainsi que le nombre de clans dirigés par l’I.A.. Il est à savoir que deux autres clans débarqueront dans un futur proche. Chacun d’eux représente un animal c’est-à-dire le loup, le cerf, ainsi que la chèvre, et disposent d’avantages de départ et de bonus de renommée. Par exemple, le clan des loups commence le jeu avec des guerriers plus aguerris, le cerf vous donnera de plus grandes ressources et le clan des chèvres permet une augmentation la bonne humeur de vos civils. Evidemment, pour les autres bonus ou avantages, nous vous laisserons le soin de les découvrir par vous même.

C’est donc le premier point positif qu’on peut noter sur Northgard car les différents bonus de renommée et avantages des clans permettent forcément un style de jeu différent, tout comme l’arbre à compétences pour chaque clan. D’ailleurs pour acquérir les compétences, il faudra avoir suffisamment de savoir pour vous assigner ensuite une compétence en question, et vous donner un léger avantage non-négligeable.

Un petit mot sur le background de Northgard, dont on peut dire que Shiro Games a réussi à créer quelque chose d’assez sensationnel. On peut aisément affirmer que Northgard a clairement son identité propre en termes de design et surtout au niveau de sa direction artistique, nous plongeant immédiatement dans cette atmosphère Nordique très charmante qu’on se le dise.

De la gestion simple et complète !

Northgard preview 2

Sinon, en globalité, le gameplay que nous propose Northgard est finalement dans la lignée des 4X classiques. Alors bien entendu si le soft de Shiro Games aura tendance à se démarquer très rapidement par rapport aux autres licences via son côté Nordique, la jouabilité reste des plus classiques. Déjà, sachez que les diverses parties seront différentes, par le fait que les cartes du soft seront générées procéduralement, ce qui vous fera débuter sur une partie de terrain avantageuse comme désavantageuse dès le début du jeu. Après, jeu de stratégie et de gestion oblige, il s’agira là de se construire petit à petit, de gagner de plus en plus de territoires, et d’affronter les divers clans jusqu’à remporter la victoire finale.

Qui dit construire d’ailleurs dit construction de bâtiments, histoire de se développer. Northgard se dote pour le coup d’un système de construction assez intuitif, dans la mesure où vous devrez disposer d’assez de ressources pour construire ces dernières – du bois, de la nourriture, ou tout simplement la monnaie du jeu… -. Il sera au passage possible de les améliorer, et notez que vous ne pourrez pas bâtir certains bâtiments – silo pour stocker la nourriture, comptoir pour le côté commerce etc… – si vous n’améliorez pas votre maison commune.

Ces aspects construction et amélioration sont globalement assez plaisants, bien qu’il soit assez pénible que l’on ne puisse construire qu’un certain nombre limité de maisons par territoire… Au-delà de ça toutefois, vous pouvez du coup gérer plusieurs types de civils. Une fois que vous aurez construit en l’occurrence certains bâtiments – camp d’entraînement, pavillon de chasse etc… -, vous pourrez assigner de simples villageois à ces constructions-là, pour les former à une spécificité comme érudit – pour amasser de la connaissance – pêcheur, chasseur, et j’en passe. Il sera au passage assez important de construire un comptoir pour l’aspect commercial, et surtout pour trader avec les divers clans que vous rencontrerez dans le soft, afin d’améliorer vos relations avec ceux-ci. En somme, en plus d’être simple, l’interface globale de Northgard est vachement complète, et on prend assez vite ses marques. A noter également qu’en plus de gérer la relation entre les divers clans, il faudra faire attention à l’humeur de vos personnages. En effet, ceux-ci pourront être malheureux quand il manque des ressources, quand la population ne s’agrandit pas assez, et il faudra du coup combler ces manques pour les rendre de nouveau heureux.

Northgard est incontestablement un 4X assez simple et complet, dans une mythologie Nordique assez envoûtante !

Autre chose plutôt sympathique que nous avons pu apercevoir en plein jeu, c’est le changement de saisons, chose qu’il faudra gérer dans le soft. Bien entendu, il y aura également les conditions climatiques qui sont de la partie – la pluie puis la neige -, et cela vous forcera clairement à prévoir un maximum de ressources, au risque de voir vos habitants tomber malade, ou tout simplement mourir de faim par le manque de nourriture en hiver. Seul bémol vis-à-vis de ce changement de température, c’est que ces dernières passent peut-être un peu vite, mais sans doute pour éviter au joueur de se faire rapidement avoir par l’hiver trop rapidement, car dans le titre, le grand froid sera votre pire ennemi.

Aussi, et étant donné que nous sommes sur un 4X, il faudra évidemment coloniser les différents territoires s’offrant à vous sur la carte procédurale que vous traverserez. Pour se faire, vous devrez au préalable nettoyer la zone qui sera la plupart du temps infestée de Valkyrie, de Draugr ou encore de loups, afin de la coloniser moyennant quelques ressources de nourriture. Un système qui pour notre part laisse assez à désirer, et donc il aurait été plus sage de nous permettre de prendre tel ou tel territoire par le biais d’un autre type de ressource par exemple.

Dernière chose à voir et pas des moindres, soit la possibilité pour les joueurs de réaliser plusieurs objectifs de victoire. Effectivement, les différents clans se battent pour la victoire suprême, et du coup, il y aura au total cinq objectifs s’offrant à vous pour gagner la partie. Entre le commerce, la renommée, la domination, la sagesse en passant par forger la légendaire épée d’Odin, les possibilités sont véritablement nombreuses pour gagner, et force donc les joueurs à se focaliser sur au moins un objectif en particulier pour remporter la victoire finale. Du coup de ce côté-là, il y a clairement de quoi faire, et cela renforce soit dit en passant la rejouabilité.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Bon finalement, même s'il est tout juste en accès anticipé sur Steam et qu'il manque encore la campagne et le multijoueur, Northgard, par les créateurs de la licence Evoland, nous livre au premier abord un 4X Nordique de très bonne qualité c'est incontestable. Il est certes un peu dommage qu'il n'y ait pas vraiment de système de diplomatie un peu à la Civilization, ainsi qu'une limitation assez frustrante des constructions par zone mais très franchement, le gameplay est non seulement hyper intuitif, mais il est en sus terriblement efficace et les férus de stratégie et de gestion prendront certainement leur pied. C'est donc d'assez bon augure pour cette nouvelle production de Shiro Games, qui pourrait s'imposer comme un 4X à faire absolument, avec sa petite ambiance Nordique vraiment charmeuse qu'on se le dise. Il nous reste du coup à voir ce que vaudra le multijoueur du soft, mais aussi la campagne solo qui espérons-le sera prenante.

Matheus
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.