PREVIEW. Fire Emblem Warriors – Que vaut le prochain musô à la sauce FE ?

Nous avons eu la chance de tester Fire Emblem Warriors quelques heures. Après un Hyrule Warriors plutôt sympathique, que donne le nouveau musô consacré cette fois-ci à l’univers de Fire Emblem ?

Annoncé lors de la présentation de la Nintendo Switch, Fire Emblem Warriors comme son nom l’indique, est le mélange entre la série de jeu Samourai Warriors auquel il emprunte son gameplay, et Fire Emblem Warriors pour l’univers. Nous avons eu l’occasion d’essayer les trois premiers chapitres du jeu, et nous vous donnons nos premiers retours !

Un jeu d’ores et déjà réussi dans la forme

FIreEmblemWariors-3

Fire Emblem Warriors au premier abord est un jeu plutôt joli. Que ce soit dans ses cinématiques nous transportant immédiatement dans le monde de Fire Emblem, mais également in-game où la fluidité du titre n’a pas empêché le jeu de se doter graphiquement de jolis rendus. Nous sommes dans un warriors-like donc les ennemis communs sont peu variés, mais la modélisation des différents protagonistes reste pour le coup plutôt bien exécutée. A noter que le jeu possède un doublage en anglais complet et est traduit au niveau des textes dans la langue de Maupassant, on voit que Nintendo a voulu soigner la production du jeu.

Sans vous révéler aucun aspect du scénario, on saura quand même ravi au final de pouvoir revoir une très bonne partie des personnages iconiques de la licence. L’ambiance y est vraiment réussie et on retrouve certains aspects que tous les fans reconnaîtront. Des musiques à la carte du monde entre chaque mission, aucun aspect visuel de Fire Emblem n’a été oublié. Et sur le peu de mécaniques que nous avons eu le temps d’apercevoir, l’ADN de la série semble avoir été préservé également !

Vers une formule action-rpg parfaite pour la série ?

Fire-Emblem-Warriors_2017_09-21-17_005

Fire Emblem Warriors se joue, à la base, comme un Samouraï Warriors classique. Vous retrouvez un bouton d’attaque classique, un bouton d’attaque puissante, un dash, une parade, et aussi un bouton d’attaque spéciale, activée lorsque votre jauge est remplie. Vous pourrez également utiliser différents objets, que vous aurez sur vous ou que vous trouverez pendant votre mission. Vous pourrez d’ailleurs trouver un marchand ambulant pendant chaque mission qui, dès lors que vous serez en difficulté, pourra vous donner un coup de pouce. Sur les 3 premières missions effectuées sur un mode de difficulté normal, nous n’avons jamais ressenti de grande difficulté. A noter qu’il y a trois niveaux de difficulté pour chaque mission et que, en toute logique, vous prendrez plus de plaisir à jouer au jeu sur votre écran de télé et non en nomade. Tout simplement car de part le nombre d’ennemis présents à l’écran, il est plus agréable à l’œil d’avoir un plus grand écran pour une meilleure appréhension de la carte et du monde nous entourant.

A ce gameplay de base, Omega force et la Team Ninja ont veillé à rajouter tous les éléments constituant une véritable expérience digne de Fire Emblem. In-game tout d’abord, où vous pourrez avant et pendant chaque mission mettre le jeu en pause afin de pouvoir donner des ordres à vos coéquipiers. Quelles zones défendre ou attaquer, ou encore vous rejoindre. La mécanique de duo, présente dans la série fait également son retour, et on a hâte d’aller plus loin pour voir jusqu’où ces mécaniques peuvent aller. En dehors de la partie, vous aurez également de nombreuses possibilités tout droit issues de l’aspect RPG de la série. Vous pourrez par exemple changer votre équipement, ajouter des améliorations à votre arme favorite mais également ajouter des améliorations à vos personnages, tels que l’ajout d’un nouveau combo ou d’une montée de jauge plus rapide. Reste plus qu’à voir le véritable impact de la dimension RPG sur la longueur, ce qui nous permettra de nous dire si Fire Emblem Warriors réussi cet équilibre si difficile entre muso et rpg.

La note de l'auteur

Fire Emblem Warriors, comme à l’époque de son homologue provenant de The Legend of Zelda, paraît comme un mélange improbable. Celui d’un côté du tactical RPG, et de l’autre de l’action pur jus répétitif. Pourtant, après ces 3 première missions, jamais un mix ne nous a paru aussi évident et bien exécuté ! Au final, on attend énormément de cette production qui devrait contenter les fans des deux univers !

Antoinerp

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

La note Bamboo
Actugaming Panda