PREVIEW. Astroneer – Et si la ruée vers l’or se la jouait 25e siècle ?

Aaaaah l'espace... Le vide intersidéral. Des mondes inconnus à perte de vue... Une aubaine pour l'industrie minière et pour vous, petit ingénieur que vous êtes ! Perdu aux confins de la galaxie, l'espace d'un instant, vous vous dites qu'il vous serait possible de devenir riche avec un peu de temps et de chance !

L’argent. Oui l’argent. Moteur de toute vie et pour le coup, votre ultime motivation et raison pour laquelle vous vous retrouvez perdus au milieu de nul part avec pour seul compagnon votre habitat de deux mètres carrés… Qu’on se le dise, c’est pas la joie et une soudaine envie de vous auto-flageller le visage vous passe par la tête… Mais c’est aussi à ce moment-là que vous vous rappelez la raison qui vous a poussée à faire ce choix ! Alors préparez-vous, ingénieur que vous-êtes, l’univers de Astroneer ne vous fera pas de cadeaux au cours de vos aventures spatiales en quête de fortune.

Astroneer 2

Bienvenue dans Astroneer, premier titre du développeur américain System Era Softworks. Sorti en Early Acces sur Steam, Xbox One et Windows 10 Store le 16 décembre dernier, Astroneer nous offre un jeu de type monde ouvert à base de survie et d’aventure le tout bien emballé dans un paquetage coloré et mignon. Le but du jeu étant de vous en mettre plein les poches en solo ou en multijoueur, vous vous retrouverez très vite largués sur une toute nouvelle planète générée de manière procédurale avec votre sac à dos, votre multi-outil et un habitat qui vous servira de base d’opération principale et c’est là que l’on rentre dans le vif du sujet…

Là où Astroneer fait forte impression lorsque l’on démarre, c’est sur l’impression de vide et de calme qui se dégage de l’environnement. L’interface y est aussi pour quelque chose car en effet vous aurez vite remarqué que cette dernière est presque totalement absente du paysage ! Pas de HUD envahissant, pas de navigation infinie dans des menus à rallonge en dehors du réglage des options de base, non, rien de tout ça. On nous sert à la place quelque chose de similaire à ce que Dead Space nous offrait en son temps, un HUD faisant partie intégrante du décor, de votre personnage et utilisant des codes relativement simples afin de pouvoir se repérer dans les vastes mondes qui vous attendent. Mais voyez plutôt…

Astroneer 3

Il est bon de savoir que chacune des commandes affichées ci-dessus sont re-bindable selon vos envies. Outre ce détail, jetons un coup d’œil du côté du sac à dos. A première vue, rien d’alarmant et pourtant… Quand on y regarde de plus près on note deux jauges, une bleu indiquant votre réserve d’oxygène (car oui, l’oxygène sera absent des planètes que vous visiterez) ainsi qu’une jaune, indiquant l’énergie restante qui vous servira, entre autre, à alimenter votre multi-outil où que vous vous trouviez. On note aussi dix emplacements dont deux utilitaires où vous pourrez équiper des panneaux solaires afin de vous auto-alimenter en énergie durant la phase de jour.

Ainsi on obtient déjà plusieurs informations cruciales, dans Astroneer vous devrez accumuler de l’énergie pour faire fonctionner vos outils et vos bâtiments et si vous souhaitez rester suffisamment longtemps en vie pour profiter de votre future fortune il vous sera aussi FORTEMENT conseillé de produire de l’oxygène ou du moins, d’en garder à proximité de vous pour éviter de suffoquer et de mourir au milieu de nul part…

Dans l’espace personne ne vous entendra crier…

On commence donc doucement à vous poser les bases de votre aventure ainsi que les premières contraintes. Très vite, il vous faudra vous éloigner de votre habitat afin de pouvoir récupérer vos premières ressources et d’espérer pouvoir développer votre base afin de devenir productif. Pour se faire, vous serez équipés d’un multi-outil, ce dernier est capable d’accomplir à peut près tout ce dont vous avez besoin, à savoir, terraformer votre environnement et récolter des ressources !

Astroneer 4

Nous voilà donc partis de notre base en quête de ressources… Ces dernières sont plus ou moins variées, ainsi vous les trouverez sous différentes formes et à différents endroits.

  • L’oxygène et l’énergie via des geysers en surface ou sur les sols et parois des cavernes.
  • Le composite et la résine en surface à l’air libre ou dans le sol sur de petites formations rocheuses.
  • L’aluminium, le cuivre et les cristaux de carburants dans des grottes.
  • Les artefacts et autres coffres renfermant des ressources rares dans des épaves, sur ou sous des plantes et dans les profondeurs des cavernes.

Comme vous le savez déjà, l’oxygène et l’énergie vous sont vitales pour vos diverses activités mais elles ne sont pas les seules ressources indispensables dont vous aurez besoin. pour étendre votre base, le composite et la résine seront vos meilleurs amis ! D’une part, parce qu’ils vous permettront d’effectuer tous les crafts les plus simples via votre sac à dos comme les indispensables rallonges à oxygène et à énergie afin de pouvoir vous déplacer loin de votre base sans vous soucier de l’état de vos deux jauges, mais aussi à développer les différents modules que vous proposera votre base. En parlant de modules, à quoi peuvent-ils bien servir et comment les débloquer me direz-vous ? Et bien mes petits amis, rien de bien compliqué…

  • Vous en possédez un dès le départ et il vous permet de construire vos bases, je veux bien sûr parler de l’habitat !
  • Tous vos modules auront cette forme au début : une plate-forme.
  • Les condensateurs de carburant : un outil qui rendrait fou de jalousie les magna du pétrole ! Créer du carburant via de l’énergie.
  • La fonderie : pour faire fondre vos minerais afin de les raffiner.
  • L’imprimante : indispensable afin de crafter des objets avancés comme des coffres, des habitats…
  • La plate-forme d’échange : chaque ressource vaut son pesant d’or et ce module vous permettra d’échanger bon nombre de ressources pour d’autres !
  • Le quai des véhicules, pas besoin d’en dire plus le nom est assez explicite.
  • La recherche : le module le plus important, il vous permettra de débloquer de nouveaux crafts et ressources via les artefacts !

Astroneer 4

Récapitulons… Des ressources pour survivre et débloquer de nouveaux modules, check. Différents modules afin de vous épanouir dans vos aventures et dans l’exploration, check. Mais que nous reste-il ? La nature ! Comment ça la nature ? Figurez-vous que dans Astroneer, votre plus grand ennemi ne sera pas un quelconque alien sorti de son UFO mais bel et bien mère nature en personne… Entre les tempêtes de sable, nuages toxiques et autres plantes vénéneuses vous en aurez pour votre argent en termes de menaces réelles ! Qui a dit que la vie d’ingénieur était de tout repos ?

De plus, Astroneer nous propose en supplément de partir à la conquête de l’espace en construisant des véhicules comme le rover ou le camion mais le véhicule qui nous intéresse le plus est la capsule de voyage ! Une petite fusée capable de transporter des ressources ou un habitat afin d’établir de nouvelles bases sur d’autres planètes… Malheureusement, cette option ne sert pas à grand chose pour le moment car toutes les ressources et modules sont réalisables via la toute première planète et c’est aussi là que l’on ressent qu’Astroneer n’en est qu’à ses débuts.

En effet l’alpha est sortie depuis moins de deux mois, et une mise à jour majeure est en cours de réalisation. On peut espérer que dans le futur, certaines ressources ou technologies ne seront disponibles qu’en explorant d’autres planètes ou encore que des objectifs de type histoire apparaissent donnant aux joueurs des objectifs concrets à réaliser en dehors de la course technologique.

Mis à part ce dernier point noir, Astroneer nous offre tout de même un contenu relativement conséquent pour un early access et dans le tableau des bonnes nouvelles, il est important de noter que la coopération est déjà de mise et le titre vous permet donc de jouer via les serveurs Steam jusqu’à quatre joueurs en simultané.

En conclusion, le titre de System Era Softworks semble vraiment prometteur mais manque cruellement d’un but afin de guider le joueur. Nous sommes lâchés un peu hâtivement au beau milieu d’une planète sans trop savoir quoi faire et quelques indications seraient les bienvenues. On apprécierait aussi l’apparition de quêtes ou d’événements afin de ressentir une évolution dans notre course technologique et à la productivité. De même qu’un boost au niveau de l’optimisation ne serait pas du luxe, surtout lorsque l’on voit que bon nombre de titres en early access fonctionnent sans aucun problème sur des bêtes de courses comme sur des toasters. L’early access et l’alpha ne sont plus des excuses valables en termes de performances en 2017 ! Malgré tout cela, Astroneer nous vend un peu de rêve concernant son avenir et ce qu’il pourrait être. Durant quelques heures, on se perd à la chasse aux ressources et à l’amélioration de notre base afin de découvrir un peu plus l’univers qui nous entoure, le tout dans une bande-son calme et relaxante.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp