Pour Peter Moore (EA), les conférences de jeux vidéo n’ont plus d’avenir

peter moore ea 1

La gamescom 2016 poursuit son train en ce moment même à Cologne où notre équipe s’y tient présente pour la deuxième fois consécutive. Le salon Allemand est le plus grand au monde à ouvrir ses portes à tous, journalistes comme gamers en tout genre, et pourtant, nous n’avons pas eu droit à des conférences presse cette année comme ce fut le cas pour les éditions précédentes.

Comme l’en témoigne l’absence de Sony et Microsoft sur le tapis rouge et les projecteurs du milieu des journalistes, ces deux géants n’ont pas non plus été suivit par les éditeurs que sont Ubisoft ou encore Square Enix, tenant pourtant généralement de nombreuses annonces à faire partager en direct. Même Nintendo n’aura pas son mot à dire en direct cette année !
De ce fait, un peu à l’instar de l’E3 qui se fait de plus en plus désirer à cause de nombreuses annonces qui passent hors-salon, le peuple vidéoludique commence à trouver un peu moins d’intérêt à ces salons pourtant essentiels au partage et à la rencontre entre joueurs et développeurs. Qui plus est, ni Nintendo ni Sony n’ont jugé bon de dévoiler leurs fameuses nouvelles consoles à cet évènement allemand, Sony ayant même préféré planifier son propre évènement.

Le salon se déroulant peu de temps après l’E3, beaucoup d’éditeurs/développeurs trouvent ce délais trop tôt pour s’attarder à annoncer de nouvelles choses pour leurs franchises et machines. La Paris Games Week a su montrer d’ailleurs une meilleure date avec une meilleure proximité des fêtes, ce qui aura par ailleurs alléché Sony qui a tenu une conférence de presse l’an dernier. Mais est-ce suffisant ?

Pour Peter Moore, président de la célèbre maison d’édition Electronic Arts, l’avenir des conférences de presse pour les jeux vidéo est très incertain comme il l’explique auprès d’Eurogamer. L’éditeur, ayant même tenu une conférence pré-E3 en étant absent du salon, aura été le seul à proposer un livestream centré sur ses prochains jeux à venir lors de la gamescom cette année qui n’aura pas tellement été une conférence de presse à vrai dire. Appelons ça plutôt un simple livestream, visant à avoir plus d’aperçus sur les prochains jeux à venir et essentiellement centré sur FIFA 17 et Battlefield 1.

peter moore

« Ce n’était qu’un livestream classique » – Peter Moore au micro d’Eurogamer

Pas de conférence de presse puisque selon l’homme, aucune annonce n’a été faite explique-t-il auprès de nos confrères. Moore reste conscient et honnête que ce qui a été diffusé n’était rien d’autre qu’un stream pour montrer un peu plus de contenu, mais qu’aucune annonce majeure n’était planifiée et qu’aucun élément dédié à la presse était envisagé.  Il évoque une nouvelle fois la raison de la proximité entre l’E3 et la gamescom qui n’est pas avantageux pour la couverture médiatique.

Là où les paroles se sont révélées effrayantes, c’est lorsqu’Eurogamer a demandé l’avis de Peter Moore sur les traditionnelles conférences de presse à la Gamescom et autres salons. Moore a ainsi pris la parole :

« Je ne suis pas sûr, Tom [le journaliste], que les conférences de presse aient un futur. »

Moore a ensuite expliqué à notre journaliste que le but d’EA n’était plus tellement de « donner » les informations aux médias, mais de les mettre directement entre les mains des joueurs. La méthode d’EA consiste à donner des jeux entre les mains de ceux n’étant pas journalistes pour promouvoir les jeux, comme la présence d’un footballeur lors du livestream EA l’aura confirmé. La présence de nombreuses célébrités comme Snoop Dogg et Zac Effron également, lors de l’EA Play 2016 en juin dernier aura été un élément le prouvant.

Par la même occasion, Eurogamer même avait dit sur son site web, pendant le livestream d’EA, qu’il n’était plus nécessaire de regarder le show. Le journaliste fait savoir à Peter Moore qu’en stream, la sensation n’était absolument pas la même que sur place. Moore, étant un fidèle lecteur du site, a dit qu’il savait que les gens voulant regarder le live le feraient de leur propre grès. Il pense que les journalistes ne comprennent donc pas la vision d’EA sur ce livestream.

Enfin, pour finir, Moore a insisté sur le fait qu’Electronic Arts mise beaucoup sur le jeu compétitif avec les coupes Battlefield et FIFA, ainsi que d’autres opus. Il en est même la nouvelle optique pour EA !

Nous sommes un peu attristé de cette nouvelle à la rédaction, car elle signifie que pour EA, il y a moins d’enthousiasme pour tenir des conférences de presse avec surprise et gaieté au programme. Finalement, l’éditeur souhaite se tourner vers quelque chose de plus commun : des annonces en temps réel, et plus de jeu en main lors des conventions. Il n’y a pas de quoi désespérer, les autres éditeurs/constructeurs ne pensent probablement pas la même chose. A moins que…?

 

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.