Nos ressentis sur l’année 2020 : L’avis de FloRizzo

08 ressenti illustration florizzo 1

Ouf ! Cette année 2020 nous en aura fait voir de toutes les couleurs et laissera derrière elle un goût amer tant les projets personnels ou ceux de l’univers du jeu vidéo auront été chamboulés. Une année pas comme les autres marquée par la crise sanitaire qui nous touche encore actuellement, mais qui aura également vu apparaître les consoles de nouvelle génération, les PlayStation 5 et Xbox Series X|S, qu’il est encore pour l’heure, difficile de se procurer.

Alors qu’une année de transition est censée être une fête pour toute l’industrie, cette année aura été marquée par l’annulation de tous les événements, pour être remplacés quasi-exclusivement par des événements numériques, propres à chaque éditeur sur leurs chaines YouTube notamment. Alors qu’une nouvelle année nous tend les bras, il est temps pour moi de faire le point sur les jeux qui m’ont marqué ou moins marqué cette année, ainsi que ceux que j’attends impatiemment pour l’année prochaine.

Mes coups de cœur de l’année

Cette année 2020 a été le fruit de nombreux jeux, certes pas tous qualitatifs comme on l’aurait souhaité, mais variés et ayant permis l’explosion de phénomènes comme Among Us ou Fall Guys : Ultimate Knockout. Cela aura également été l’occasion pour ActuGaming de célébrer son tout premier AG French Direct, un événement live présentant des futurs jeux d’éditeurs francophones, indépendants et aux productions prometteuses. Quelle fierté d’avoir participé à ce projet !

Cette année particulièrement, peu de déceptions me concernant et pas mal de petites réjouissances que je détaille ici.

Astro’s Playroom

astro's playroom

Avoir la chance de posséder une PS5 le jour de sa sortie est à la fois une chance et un défi. De par les quelques bugs que j’ai rencontré sur ma bécane concernant la perte de la connexion Bluetooth avec les manettes, mes premières sessions sur la nouvelle console de Sony n’ont pas été de tout repos. Mais quelle joie d’avoir pu mettre les mains sur ce Astro’s Playroom, un titre sans aucune autre prétention que de nous présenter la manette de la PS5, la DualSense.

Les équipes de Japon Studios nous ont livré ici un jeu de plateforme complet, d’une durée de vie honnête et regorgeant d’idées de gameplay permettant d’étoffer nos ressentis et de provoquer chez le joueur la surprise à chaque niveau. Une très belle surprise de mon côté rappelant les classiques jeux de plateforme que j’affectionne tant et qui manquent dernièrement. Nul doute quant à la réapparition prochaine du robotique héros de Sony dans une suite ou une extension d’ici les prochaines années…

Journey to the Savage Planet

Journey To The Savage Planet illustration key art

Forcément, ce coup de cœur est orienté de par le fait que j’ai effectué le test et la solution de ce jeu à l’accent particulier. Alors que je n’en attendais rien, je suis totalement « tombé en amour » de l’univers dépeint par les équipes de Typhon Studios. Un humour omniprésent, qui fait souvent mouche pour peu que l’on soit bon public ainsi qu’un gameplay qui se renouvelle et une histoire plutôt intrigante, autant d’éléments qui m’ont fait adorer cette aventure de bout en bout.

Son extension, Hot Garbage s’est avérée, elle, un peu plus décevante et on espère que les équipes québécoises vont remonter le niveau si une suite est envisagée. Bref, Journey to the Savage Planet une belle petite pépite si vous voulez jouer à un bon jeu de plateforme/aventure sans vous prendre la tête. A noter qu’un mode coop est disponible pour jouer entre amis.

Marvel’s Spider-Man : Miles Morales

spider man miles morales 497 2

Ayant véritablement poncé le premier opus Marvel’s Spider-Man proposé par Insomniac Games et sorti en 2018, j’attendais avec impatience la sortie de ce stand-alone Miles Morales annoncé lors de l’événement PS5 de juin à renfort d’explosions et graphismes next-gen.

Quelle ne fut pas mon admiration devant tant de beauté tant au niveau des panoramas, des effets de lumière ou même de la représentation d’une New-York sous la neige accompagnée de lumières rendant grâce au ray-tracing ! Une aventure, certes beaucoup plus convenue mais efficace mêlant toujours scènes d’action dantesques et narration maitrisée. Un vrai bijou pour les fans de l’univers des hommes-araignées.

Mention : Peut mieux faire

Plus brièvement, cette année 2020 m’aura permis de m’essayer à moult jeux, des plus connus aux plus discrets, avec pour ceux cités ci-dessous, des axes d’amélioration à peaufiner pour rendre ces jeux meilleurs pour la communauté.

Pumpkin Jack

pumpkin-jack

Cocorico ! Ce jeu indépendant a été entièrement développé par un seul homme, Nicolas Meyssonnier, que nous avions eu la chance d’interviewer dans le cadre de notre AG French Direct. Pumpkin Jack raconte l’histoire d’un épouvantail à la tête de citrouille ordonné par le Diable en personne de détruire tous les êtres bons sur Terre.

Faisant une véritable ode aux jeux de plateforme de l’ère Playstation 2 notamment, le jeu comprend plusieurs petits niveaux au gameplay changeant dans lesquels les combats et la collecte d’objets vous occuperont pendant environ 7h. On regrettera cependant au jeu d’être très (trop) court, trop linéaire et de ne pas proposer plus de collectibles. Il ne nous reste qu’à espérer une version PlayStation 4 prochainement et pourquoi pas une suite ou des niveaux supplémentaires.

Fall Guys : Ultimate Knockout

Fall Guys

Le phénomène de ce début d’été n’est autre que Fall Guys : Ultimate Knockout, incontestablement. Avant d’être chassé par Among Us (que je n’ai toujours pas eu l’occasion de tester, flagellez-moi) ou encore par Genshin Impact, Fall Guys a eu son âge d’or durant de longues semaines se téléchargeant par milliers de fois. Quoi de mieux pour traverser cette période compliquée que de se retrouver entre ami.e.s ou en ligne et partager des fous rires suite aux nombreuses chutes et péripéties, surtout quand il est proposé gratuitement dans le PlayStation Plus.

Malheureusement pour moi, le soufflé est vite retombé quand la redondance des activités et niveaux proposés est venue se greffer au gameplay parfois un peu lourdingue du jeu. Je n’y ai pas remis les pieds malgré les différentes mises à jour proposées depuis, mais qui sait peut-être qu’un jour…

Assassin’s Creed Valhalla

Assassins Creed Valhalla 2020 10 14 20 003 3

Pourquoi citer le nouvel opus de la licence phare d’Ubisoft dans cette catégorie me direz-vous ? Tout simplement car même si, à mes yeux, Valhalla est un excellent jeu, qu’il révolutionne à son niveau le gameplay établi depuis Origins, qu’avec son scénario solide mais un peu longuet, il nous emporte dans les tréfonds de l’Angleterre, il faut se le dire, Assassin’s Creed Valhalla est encore aujourd’hui truffé de bugs.

Alors bien-sûr, moins qu’un Cyberpunk 2077, mais cela est devenu trop légion dans les jeux Ubisoft que de proposer des open-world sur-buggés et selon les plateformes, pratiquement injouables. En espérant que cela s’améliore dans les mois suivants et en attendant les extensions promises en 2021, je pense qu’il est grand temps à la licence de marquer une nouvelle pause pour revenir plus forte d’ici 2 à 3 ans.

Ma déception de l’année

Marvel’s Avengers

marvel's avengers

Comme quoi, adapter une aventure tirée de l’univers Marvel n’est pas donnée à tous les studios. Bien qu’adepte du studio Cristal Dynamics à l’œuvre dans ce Marvel’s Avengers, puisque déjà aux commandes de la récente trilogie Tomb Raider (vite un nouvel épisode), je ne peux que déplorer ce qu’ils ont fait de l’univers de ces super-héros. En même temps, traiter d’un sujet aussi délicat suivi par autant de public, cela ne peut se passer sans casser. Un mot : gâchis !

Le jeu, bourré de bugs à son lancement peine à proposer une formule qui fonctionne dans un capharnaüm de super-héros pour lesquels je ne me suis pas attaché tant que cela. On retient cependant une mise en scène explosive, efficace mais cela ne fait pas tout. Une vraie déception pour moi car depuis que je l’ai terminé, je n’ai jamais relancé le jeu.

Le prix de la Jurisprudence de l’année

Cyberpunk 2077

Cyberpunk 2077

Aïe ! Que ça fait mal après le chef-d’œuvre The Witcher 3 : Wild Hunt. Cyberpunk 2077 aura déçu trop de joueurs, qui en attendaient d’ailleurs certainement un peu trop. C’est comme cela que je pourrais le définir : trop. Trop d’attente, trop de hype, de communication mais aussi trop de bugs, trop de mensonges et trop de cafouillages de la part du studio qui s’enfonçait jour après jour, communiqué après communiqué allant même jusqu’à rembourser les joueurs se sentant lésés. Un lancement raté, qui relance le débat sur la pression des investisseurs et actionnaires mais aussi sur le crunch, fléau de notre industrie préférée.

Oui le jeu est sorti trop tôt, oui le rendu n’est vraiment pas celui qu’on attendait (et encore selon les plateformes), mais on lui souhaite tout de même une bonne route avant sûrement un second lancement lors de l’arrivée des patchs next-gen en 2021. Un dossier qui fera très certainement jurisprudence pour les prochaines productions qui prendront peut-être plus de temps pour se lancer.

Regarde au-delà de ce que tu vois

Allez, il est grand temps de tourner la page et de regarder ce que l’avenir nous réserve désormais. Alors que les consoles de génération actuelle désormais vont proposer tout leur potentiel probablement dès cette fin d’année 2021 puis en 2022, de nombreux titres continueront de sortir de manière cross-gen (c’est à dire à la fois sur les anciennes consoles et sur les nouvelles), ne montrant pas pleinement la puissance des nouvelles consoles de Sony et de Microsoft.

Alors que j’ai toujours été doté de machines PlayStation depuis la toute première, l’avènement du Game Pass de manière exponentielle ces derniers mois, ainsi que les rachats à tour de bras, vont très certainement me pousser à m’équiper de la console de Microsoft dans l’année qui arrive. Reste à savoir si tous les titres très prometteurs qui nous ont été présentés sortiront bien cette année. J’attends notamment The Medium qui a l’air d’avoir une ambiance folle et qui mettra au travail le SSD de la console.

Je n’envisage pour autant pas de m’équiper d’une Nintendo Switch pour l’instant tant les titres sortis cette année ne m’ont guère tapé dans l’œil. A quand de vrais titres exclusifs Big N, hein ? Parmi les jeux que j’attends avec impatience pour cette année 2021, on peut notamment retrouver les titres que je m’empresse de vous détailler ci-dessous.

Hogwart’s Legacy : L’héritage de Poudlard

ressentis 2020 hoghwarts legacy

Révélé lors d’un événement PlayStation 5, le fameux RPG dans l’univers d’Harry Potter s’est enfin dévoilé. Les fans vont très certainement adorer cette nouvelle adaptation, tant cela fait d’années que le potter-verse n’a pas été retranscrit dans un jeu vidéo. La bande-annonce laisse entrevoir des lieux mythiques à visiter tels que Poudlard bien entendu mais aussi Pré-au-lard ou encore le Ministère de la magie, environ cent ans avant l’arrivée du jeune homme à la cicatrice dans les locaux du château.

Bien que la date de sortie de Hogwarts Legacy ne soit pas encore connue précisément, des rumeurs s’attardent pour une sortie à l’automne 2021. Patience donc.

Exclusivités PlayStation

Horizon Forbidden West Key Art

Cette année encore, les exclusivités PlayStation promettent d’être nombreuses. Alors que la douche froide montrant des titres qui finalement sortiront aussi sur PlayStation 4 a quelque peu refroidie les joueurs, des titres comme God of War 2 (pour l’instant sous-titré Ragnarök, même s’il est peu probable qu’il sorte effectivement en 2021) ou encore Horizon : Forbidden West ont retenu mon attention tant leurs grands-frères m’avaient époustouflé (et encore aujourd’hui), des titres m’intriguent au plus au point pour cette nouvelle année.

C’est le cas de Deathloop, le nouveau jeu des lyonnais d’Arkane Studios, qui sera exclusif à PlayStation sur consoles pour l’instant (bien que le studio soit tombé dans l’escarcelle de Microsoft depuis peu) mais aussi Kena : Bridge of Spirits ou encore Ratchet & Clank : Rift Apart qui promet de faire la part belle aux technologies et avancées permises par les SSD ultra-rapides des consoles nouvelle génération. Une année 2021 qui s’annonce riche mais attention à l’overdose, les joueurs attendent aussi des titres de qualité !

Far Cry 6

Far Cry 6

Alors celui-ci je l’attends de pied ferme. On ne peut pas partager un trailer d’annonce aussi intriguant avec un casting aussi fort et se planter ensuite. On l’espère, ce retour aux sources proche d’un Far Cry 3, a totalement satellisé la licence d’Ubisoft aux sommets. Après un Far Cry 5 honnête mais trop timide à mon goût, j’attends réellement de ce Far Cry 6 qu’il nous transporte, nous fasse transpirer et souffrir comme cela fût le cas autrefois.

Bien entendu, d’autres titres ont également retenu mon attention tels que It takes two, le nouveau jeu des créateurs de A Way Out, jouable en coop ou encore Resident Evil Village, mais que voulez-vous, on ne peut pas jouer à tout !

A l’heure du bilan

Une nouvelle page s’ouvre ainsi qu’une nouvelle décennie, laissant derrière nous des années 2010 marquées par la sortie de monstres tels que The Last of Us, le chef-d’œuvre Uncharted 4 : A Thief’s end ou encore GTA V (encore en vie d’ailleurs) mais aussi l’arrivée d’une nouvelle concurrente, la Nintendo Switch qui se vend encore aujourd’hui par palettes entières de par le monde. C’est réellement la première génération de consoles que j’ai vécue à fond et j’en retiens des souvenirs impérissables de centaines d’heures passées à rager sur des sauts ou des combats loupés mais aussi d’extase face à des panoramas ou des histoires saisissantes.

Alors que 2021 s’ouvre à nous, je vous souhaite une très belle et heureuse nouvelle année, pleine de bonheur, de souhaits réalisés et de jeux vidéo.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.