Microsoft : La FTC pourrait déposer une plainte contre le rachat d’Activision-Blizzard

Microsoft xbox rachat activision 1

Les choses s’accélèrent enfin autour du rachat d’Activision-Blizzard, mais sans doute pas comment Microsoft l’espérait. Après avoir proposé un nouveau deal à Sony concernant le partage de la licence Call of Duty, le constructeur doit toujours convaincre les régulateurs des différents marchés. Au milieu de toute cette affaire, on retrouve la FTC (Federal Trade Commission), une agence qui enquête sur les conséquences potentielles de ce rachat. Si, dans un premier temps, on ne voyait pas forcément l’organisme s’opposer à cette fusion, il se pourrait que les choses deviennent de plus en plus compliquées pour Microsoft.

Un potentiel obstacle vers le rachat, qui pourrait être très important

Si tout ce qui est à suivre est à prendre au conditionnel, cela pourrait tout de même mener la vie dure à Microsoft. Dans un article publié hier soir, le site Politico avance que trois de sources lui indiquent la FTC « est susceptible de déposer une plainte anti-trust » concernant le rachat d’Activision-Blizzard, dans le but de le bloquer.

Les raisons de ce potentiel blocage viennent d’abord du fait que la FTC est « septique » face à certains arguments employés par Microsoft. La plainte n’est pas encore déposée, et les quatre décisionnaires d’une telle action n’ont pas encore voté, c’est pourquoi Politico reste prudent. Si cette affaire se dirige dans cette direction, la FTC devrait nous en informer d’ici le mois prochain selon les sources du site.

Sony et Call of Duty sont évidemment les sujets qui pourraient faire pencher la balance dans le cadre d’une telle plainte, mais pas seulement. Google se pose aussi comme un problème pour Microsoft, puisque l’entreprise aurait accusé le constructeur d’affaiblir volontairement la qualité de service de son Game Pass lorsqu’il est utilisé via Chrome, afin que les utilisateurs se tournent plutôt vers les plateformes vendues par Microsoft.

Politico indique que si une plainte déposée d’ici janvier devait mener à un procès, cela ne pourrait pas être résolu en quelques mois et encore moins d’ici juillet 2023, date à laquelle le rachat doit normalement se clôturer. Si cela arrive, le site indique que les deux entreprises pourraient laisser tomber ce rachat.

Comme dit précédemment, tout reste encore au stade de la supposition. Si la FTC engage des actions, nul doute que cela pourrait faire écho auprès des régulateurs britanniques et européens, qui sont eux aussi sur la réserve concernant ce rachat. Pour autant, le dépôt d’une plainte n’est qu’une étape de plus vers le blocage, et ne signifie donc pas un blocage obligatoire. Il y aura bien d’autres choses à voir avant que la question du blocage se pose.

Le feuilleton nous réserve donc encore pas mal de surprises.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.