Le Meuble à Jeux #40 : Les Demeures de l’Épouvante

Le Meuble à Jeux #40 : Les Demeures de l’Épouvante
A l’occasion de la sortie de Call of Cthulhu, Le Meuble à Jeux sombre dans l’univers de Lovecraft avec Les Demeures de l’épouvante !
Temps de lecture : 5 min.

Le secteur du jeu de société a toujours été en quête d’univers fort permettant une implication du joueur, mais également la mise en place de la narration dans un jeu sur table. L’univers de Lovecraft (Idéal pour rester dans le thème de la sortie de Call of Cthulhu allez-vous me dire) a été très rapidement un vrai eldorado pour le milieu. Un véritable univers de jeu de société a été créé sous le nom de Horreur à Arkham proposant de nombreux jeux et Les Demeures de l’épouvante en font partie. Il faut savoir qu’actuellement, c’est la seconde édition du titre qui est disponible dans le commerce, et que cette version demande l’utilisation d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur pour jouer au titre.

Pour l’occasion de cette chronique, nous avons eu la chance de recevoir le jeu avec une extension, Les Rues d’Arkham, ajoutant des scénarios supplémentaires. Dans le jeu de base, quatre scénarios sont disponibles de difficulté et de longueur variable. Nous avons ainsi joué à différents scénarios provenant à la fois du jeu de base, mais également de l’extension, dans des configurations de deux à cinq joueurs. Inutile de vous dire que à un ou à deux joueurs, il faudra vraiment s’accrocher et avoir de la chance au dé pour remporter une partie des Demeures de l’épouvante !

Un manoir mystérieux

Le Meuble à Jeux #40 : Les Demeures de l’Épouvante 1

Les Demeures de l’épouvante est un jeu de plateau coopératif de un à cinq joueurs dans lequel vous incarnerez des enquêteurs dans un scénario où vous devrez aider l’hôte d’un manoir ou vous défendre contre un culte. Chaque scénario est différent, avec des lieux uniques pouvant aller d’un vieux manoir aux rues d’une ville comme une université. C’est d’ailleurs l’une des forces du jeu, être capable dès les premiers instants de nous transporter dans son univers. Une fois le scénario lancé et les personnages choisis, la partie peut démarrer.

Dès lors, ce sera à vous de faire vos choix et prendre des décisions. Chaque joueur peut effectuer deux actions par tour. Il peut se déplacer, interagir, explorer ou bien attaquer. Le jeu vous demandera alors d’utiliser la tablette lors des phases d’exploration et d’interaction, vous permettant de dévoiler une nouvelle pièce, un puzzle a résoudre, ou un objet à récupérer. Difficile alors de penser un seul moment sans la fameuse application et on voit ici que cette nouvelle version du jeu à été pensée avec. Vous vous retrouverez par exemple à devoir faire de véritables mini jeux sur la tablette tel que des pousse-pousse pour récupérer un indice important.

Une fois que chaque joueur a joué, nous annonçons la fin du tour et ce sera cette fois au jeu de jouer. De façon aléatoire mais dépendant de vos décisions, l’application vous fera subir de nombreuses horreurs et invocations en tout genre. Nous nous sommes par exemple retrouvés face à un fantôme après qu’un membre de l’équipe ait cassé une urne ! Une fois cette séquence terminée, un nouveau tour débute.

L’horreur sur plateau !

Le Meuble à Jeux #40 : Les Demeures de l’Épouvante 2

Les Demeures de l’épouvante se boucle une fois que vous aurez trouvé l’ensemble des indices entourant le mystère afin de pouvoir sauver le monde ou tout du moins notre peau ! Chaque scénario étant varié et unique, nous allons autant devoir nous retrouver à vaincre une larve stellaire qu’à nous enfuir avec un artefact afin d’éviter que le culte réveille les profonds.

Ce qui est vraiment plaisant dans ce jeu, c’est le respect de son univers. Parfaitement retranscrit sur un jeu de plateau, Les demeures de l’épouvante réussie le pari de nous impliquer dès le départ dans une aventure où nous sentons que les événements nous dépassent, tout en restant à une échelle restreinte. C’est d’ailleurs la force de toute cette gamme d’adaptation de jeux de Lovecraft, réussir à chaque titre à avoir une échelle différentes. Les contrées de l’horreur sont par exemple à l’échelle mondiale.

Quoiqu’il en soit, dans les demeures de l’épouvante, vous devrez coopérer. Inutile de la jouer solo, ou vous vous retrouverez à coup sûr dans une situation critique. Chaque personnage possède d’ailleurs ses caractéristiques propres ainsi qu’un nombre de points de vie et de points de santé mentale. Une fois que vous atteignez ou dépassez le palier de votre santé mentale, vous deviendrez fou, ce qui pourra par exemple influer sur vos objectifs de partie ! Vous devrez par exemple mourir pour gagner la partie.

Mais pour autant, si le jeu utilise de façon quasiment systématique l’application, Les Demeures de l’épouvante reste un vrai jeu de plateau, proposant de nombreuses cartes et des dés, ce qui est utile pour chacun de vos tests. On se rapproche ici de ce que les amateurs de JDR ont l’habitude de faire pendant leurs parties. C’est d’ailleurs ce mélange entre JDR, jeu de société et mini-jeux digitaux qui font que l’ensemble marche si bien.

Pour qui s’adresse Les Demeures de l’Épouvante ?

Le Meuble à Jeux #40 : Les Demeures de l’Épouvante 3

Que l’on vous prévienne tout de suite, jouer aux demeures de l’épouvante prend du temps, beaucoup de temps. Passé le premier scénario durant approximativement deux heures, il vous faudra entre trois et six heures pour venir à bout de chaque histoire du jeu. Si vous cherchez ainsi un vrai jeu coopératif d’aventure, exigeant et difficile tout en restant passionnant de bout en bout, ce jeu est fait pour vous. D’autant plus qu’en termes de contenus, de nombreuses extensions sont disponibles, proposant ainsi de nouvelles campagnes, nouveaux lieux et même de nouveaux monstres !

Acheter Les demeures de l’épouvante sur la boutique Philibert

Les Demeures de épouvante est un véritable incontournable du jeu de société coopératif. Prenant de bout en bout, rare sont les jeux capable de nous transporter dans un univers aussi efficacement. L’utilisation de l’application est également très bien pensée au point où le jeu par lui-même semble quasiment inimaginable de par sa qualité de conception. Un incontournable pour toute ludothèque qui se respecte !
Le Meuble à Jeux #40 : Les Demeures de l’Épouvante 4

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
1 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp