Mansion of Madness : Mother’s Embrace transpose le jeu de société en jeu vidéo

Mansion of Madness

On a pu voir dernièrement que les jeux de société s’offrent de plus en plus des versions vidéoludiques, à l’image du célèbre Carcassonne par exemple. Asmodee Digital est justement l’un des leaders dans cette pratique, si ce n’est le studio le plus célèbre dans ce domaine. Dans cette optique d’adapter de plus en plus de jeux de plateau à succès, l’éditeur s’est associé avec les développeurs de Luckyhammers pour transposer Mansion of Madness sur PC, avec un nouveau titre pour occasion, Mansion of Madness : Mother’s Embrace.

L’horreur s’invite aussi sur PC

Si vous ne connaissez pas le jeu de base, sachez que Mansion of Madness (ou « Les Demeures de l’Épouvante » chez nous) vous place vous et vos amis dans la peau de détectives, cherchant à résoudre tous les mystères de différents lieux maudits. L’ambiance horrifique teintée de folie est au cœur de l’expérience, avec une esthétique et des thèmes qui rappelleront forcément Lovecraft.

Mansion of Madness : Mother’s Embrace reprend ces mêmes bases, mais cette fois-ci, exit le jeu à plusieurs. L’expérience se veut être véritablement solo, puisque le joueur dirigera un groupe d’enquêteurs à lui seul. Comprenez bien qu’il ne s’agit pas simplement d’une simple transposition du jeu de base. L’ambition est ici tout autre et veut apporter une vraie dimension narrative à l’expérience Mansion of Madness. Le tout prendra la forme d’un jeu d’enquête en vue à la troisième personne, mais avec une de caméra fixe.

Le jeu prendra place dans l’inquiétant manoir d’Arkham en 1926, mais l’enquête ne se cantonnera pas juste à cette demeure, puisqu’elle vous amènera également à la Nouvelle Orléans, notamment dans le Bayou. La folie guettera chacun de vos personnages au cours de l’aventure, histoire de respecter l’inspiration lovecraftienne.

Le titre n’a pas encore de date de sortie précise, si ce n’est le courant de l’année 2019, et il est seulement annoncé sur PC et Mac pour le moment.

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Me notifier des