JoJo’s Bizarre Adventure : Présentation et avis sur le livre de Third Editions

JoJo's Bizarre Adventure : Présentation et avis sur le livre de Third Editions 1

Après nous avoir dévoilé les coulisses de Devolver le mois dernier, Third Editions nous plonge cette fois dans un univers totalement différent : le monde de JoJo’s Bizarre Adventure. Véritable icône du manga, puis adapté en anime à partir de 2012 (après quelques OAV), cet ouvrage compte bien décrypter le phénomène en long et en large. L’auteur parle même d’un essai sur l’œuvre d’Araki et non pas d’une encyclopédie ou d’un ouvrage académique.

Écrit par Frederico Anzalone, journaliste spécialisé en manga et en culture japonaise, que l’on peut retrouver actuellement dans la revue ATOM, après avoir fait un passage chez BoDoï, Les Cahiers de la BD ou bien Chronic’arts, JoJo’s Bizarre Adventure : Le diamant inclassable du manga compte bien vous porter dans un voyage à travers l’oeuvre d’Hirohiko Araki.

Et si l’équipe d’ActuGaming s’est fait un point d’honneur à donner son avis sur ce thème, c’est que JoJo’s Bizarre Adventure a également fait ses armes dans le monde du jeu vidéo, notamment avec son jeu le plus marquant de l’époque : JoJo’s Venture, édité par Capcom pour Arcade et Dreamcast. Sans oublier le passage éclair de Jotaro et Dio dans le récent Jump Force, adulé par notre cher CM Twitter.

Comment ce manga, dont les premières publications ont été dévoilées au milieu des années 1980 dans la revue japonaise Weekly Shonen Jump, est devenu ce qu’il est aujourd’hui ? Qu’est-ce qui a pu inspirer Araki dans la création de JoJo ? Vous découvrirez une analyse horizontale de l’œuvre dans un premier temps, arc par arc, puis une analyse plutôt verticale dans la toute fin du livre, pour analyser l’œuvre d’Araki dans sa totalité.

La genèse de JoJo

Jojo's Bizarre Adventure

JoJo’s Bizarre Adventure : Le diamant inclassable du manga n’est pas simplement qu’une analyse de l’œuvre d’Araki. La toute première partie du livre traite avant tout de l’ère pré-Akari ainsi que des débuts d’Araki avant JoJo. On y apprend notamment que le mangaka a eu de nombreuses influences tout au long de sa vie qui ont posé les bases de ce que sera la future œuvre culte de l’auteur.

Après avoir vécu quelques débuts plutôt compliqués, sans véritable succès, notamment avec Busou Poker, Outlaw Man ou Ma-Shônen B.T, Araki se sent en complet décalage avec ses contemporains (notamment avec les attentes du public et des éditeurs) lors de ses débuts, il déclare notamment : « J’étais parfaitement conscient que ce qui me plaisait et que ce qui connaissait un gros succès étaient deux choses différentes. »

Lorsque Araki déclare cela, Star Wars vient tout juste de débarquer en trombe, et le mangaka se plait plutôt dans l’œuvre horrifique de Brian de Palma, Carrie. À contre-courant dans ses débuts, il le restera tout au long de sa carrière. Il suffit de lire JoJo’s Bizarre Adventure pour se rendre compte qu’il s’agit d’un véritable ovni dans le monde du manga, et que son histoire et ses dessins sont uniques. Et c’est finalement ce qui fait le sel de la saga, et qui en fera finalement une œuvre culte.

JoJo’s Bizarre Adventure : Le diamant inclassable du manga n’est pas simplement une analyse de JoJo, mais de la création et de la naissance du manga que l’on connait aujourd’hui. Une bonne partie retrace justement cette naissance, peu après la reddition du Japon lors de la Seconde Guerre Mondiale.

L’apparition du story-manga, dans un Japon blessé et détruit, permet aux japonais de sortir un peu du quotidien, le temps d’un instant, d’une lecture, et surtout de rêver un peu. Une analyse qui retrace toute cette renaissance, qui participera grandement au rayonnement du Japon dans le monde entier.

Une œuvre baroque, excentrique et unique

Jojo's Bizarre Adventure

Quid des influences de JoJo ? Si vous avez lu, ou vu grâce à l’anime diffusé sur un bon nombre de plateformes de streaming spécialisées en anime, vous vous rendrez vite compte de la quantité de clins d’œil que compte l’univers JoJo. Frederico Anzalone parle notamment des influences d’Araki, qui se sont toujours portées vers l’Occident.

Que ce soit au niveau du dessin de certains des personnages comme Jonathan Joestar ou Jotaro, dont la musculature laisse rêveur, qui sont un véritable clin d’œil aux sculptures gréco-romaines, ou bien au niveau des noms de certains personnages comme Jean-Pierre Polnareff (un poil kitch) ou bien Wham, les influences occidentales sont légion.

Et que dire des fameuses «poses JoJo», qu’il serait physiquement impossible à refaire pour un être normalement constitué, hommage appuyé à l’illustrateur Antonio Lopez, connu pour ces dessins de mode, dont les poses ne sont pas sans rappeler celles de JoJo.

Mais pas que ! Frederico Anzalone le précise dans la première partie du livre : « Sans conteste, l’influence de l’artiste sur Araki sera spectaculaire et, même si le mangaka considère la sculpture italienne comme le choc déclencheur de son style, il ne faut pas réduire les «poses JoJo» à cela mais comprendre qu’elles sont un mélange composite, dont la mode est un ingrédient important. »

La mode, grosse influence pour Araki, lui a bien rendu. Notamment la marque de luxe très connue, Gucci, qui aura décoré ses boutiques en 2013 avec l’œuvre d’Araki. Remercions notamment l’apparition de Jolyne Kujo, seule JoJo de sexe féminin à ce jour, qui aura permis à Araki de s’afficher dans les boutiques Gucci.

Un livre avec une construction plutôt originale

Jojo's Bizarre Adventure

Parlons tout d’abord de l’analyse de l’œuvre à proprement parler. Comme indiqué au tout début de notre article, JoJo’s Bizarre Adventure : Le diamant inclassable du manga analyse et décrypte arc par arc l’œuvre d’Araki, en commençant par Phantom Blood dans une Angleterre des années 1880 jusqu’à plus récemment avec JoJoLion.

Chaque chapitre est décrypté, décortiqué, analysé et bout en bout, que ce soit au niveau du dessin, du scénario et des nombreux clins d’œil à la culture occidentale. Vous apprendrez notamment que les masques de pierre, qui transforment les humains en vampires, ne sont pas sans rappeler les étreigneurs de visage dans Alien. Cette analyse complète est bourrée de références, et vous n’aurez qu’une envie en terminant se livre : relire tous les mangas, ou visionner l’anime, pour revoir JoJo avec un œil nouveau.

Autre originalité dans la construction du livre de Frederico Anzalone, la présence de conseil d’écoute à chaque début de chapitre, histoire de vous plonger encore plus dans l’univers de JoJo’s Bizarre Adventure. Si vous êtes plutôt JoJo version anime, vous aurez remarqué que les différents musiques de génériques d’intro et d’outro ont souvent une patte très rock et vintage : «Walk Like an Egyptian» du groupe The Bangles ou bien «Roundabout» de Yes, qui n’aura qu’un objectif : vous faire lâcher votre PC pour vous lâcher sur le dance-floor qu’est votre salon.

Et bien, dans ce livre, vous retrouverez de nombreuses playlists, différentes pour chaque chapitre, qui n’auront de cesse de vous mettre encore et toujours dans cette ambiance particulière. Lire une œuvre sur JoJo, avec un fond sonore de The Cure ou bien des Beatles, c’est clairement un avant-goût du paradis.

En plus de ces playlists ponctuant chaque début de chapitre, un Stand, différent à chaque fois, prendra possession du chapitre et risque bien de modifier votre rythme de lecture. Ou parfois vous faire simplement sourire. Le Stand New Order modifiera les numéros de pages, pour finir dans une chronologie totalement loufoque à coup de «-2» ou bien de codes totalement abracadabrantesques. Ces petites apparitions de Stand, relativement gadget, sont efficaces et imprègnent encore un peu plus l’œuvre de l’univers JoJo.

Faut-il craquer pour JoJo’s Bizarre Adventure : Le diamant inclassable du manga ?

Jojo's Bizarre Adventure

Pour vous rendre compte du travail qu’il a fallu à Frederico Anzalone pour écrire cette oeuvre, jetez simplement un coup d’oeil à la bibliographie et vous serez surpris du nombre de ressources utilisées, toutes plus variées les unes que les autres. Même si l’auteur ne considère pas son œuvre comme une encyclopédie de JoJo’s Bizarre Adventure, le moins que l’on puisse dire c’est qu’il s’agit là d’une analyse vraiment complète de l’œuvre d’Araki.

Avant tout, ce livre édité par Third Editions s’adresse aux fans de la saga JoJo et du manga en général. Vous y apprendrez tellement de choses l’univers, les personnages ainsi que la création de ce manga, que vous n’aurez qu’une hâte : y retourner pour profiter de l’analyse de l’auteur et voir l’œuvre avec un œil neuf. Attention, si vous n’avez pas lu la totalité des mangas (ou visionné l’anime en intégralité), vous risquez de subir quelques spoilers. Nous vous conseillons de terminer le visionnage ou la lecture de JoJo avant de vous lancer dans la lecture de ce livre.

Avec ses 256 pages, JoJo’s Bizarre Adventure : Le diamant inclassable du manga se lira à une vitesse grand V. N’ayez pas peur, le livre ne contient que peu d’illustrations. Pour autant, vous allez le dévorer assez rapidement, tant l’analyse est fine et passionnante.

Disponible en édition standard à un prix de 29,99€, vous pourrez également la trouver en édition First Print pour 5€ de plus. Malheureusement, à l’heure où nous écrivons cet article, cette dernière est actuellement en rupture de stock.

Acheter JoJo's Bizarre Adventure sur Amazon

Les amoureux de JoJo’s Bizarre Adventure se doivent de se procurer cet ouvrage, tant il est complet. Noël approchant à grand pas, si vous manquiez d’idées sur votre liste au Père Noël, n’hésitez pas à rajouter le livre de Frederico Anzalone…

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Copy link