Les Coulisses de Devolver : Présentation et avis sur le livre de Third Editions

Les Coulisses de Devolver - Third Editions

Les Coulisses de Devolver, entre business et punk attitude.

Dans le monde de l’édition du jeu vidéo très policé, Devolver Digital fait partie de ces ovnis qui n’hésite pas à bousculer les codes. Véritable figure de proue en ce qui concerne la mise en avant des développeurs de jeux indépendants, Devolver a su batailler pour ses idées et pour les imposer au fil du temps dans le monde vidéoludique.

À l’origine du succès de Hotline Miami ou plus récemment de Gris, Pikuniku et Heave Ho, Third Editions a décidé de rendre hommage à cet éditeur en vous plongeant dans les coulisses de sa création et de son rayonnement actuel.

Fruit d’une enquête minutieuse des journalistes Baptiste Peyron, anciennement rédacteur à Console+ et Joystick, et Pierre Maugein, qui officie notamment chez Canard PC ou VideoGamer, Les Coulisses de Devolver balaie à travers un large spectre l’histoire de l’éditeur. Une trajectoire semée d’embûches mais qui à la fin aura été récompensée.

Comment cette petite entreprise, toute droit venue du Texas, a-t-elle réussi alors que tout semblait contre elle ? Cet ouvrage illustré va vous permettre de découvrir toute l’histoire de l’éditeur, à travers le témoignage de près de 40 personnes ayant gravité autour de la planète Devolver.

Devolver ou les artistes avant tout

Les Coulisses de Devolver

Aujourd’hui, en 2019, Devolver fait clairement partie des éditeurs en vogue. Et pourtant, le chemin a été long et rude, et l’existence même de cet éditeur aurait pu être compromise si les personnes à l’origine de ce dernier n’avaient pas insisté. Les chemins des différents protagonistes, fondateurs de l’entreprise, que sont Harry Miller, Mike Wilson, Rick Stults, Nigel Lowrie et Graeme Stuthers, se sont longtemps entremêlés avant d’aboutir en 2009 à Devolver.

L’ouvrage balaie dans un premier chapitre toute la genèse. D’abord tout petit conglomérat d’une poignée de personne sous le nom de Gathering of Developers puis par Gamecock Media Group, vous apprendrez qu’à force d’insistance et de persévérance, tout devient possible.

Et la philosophie des membres fondateurs de Devolver aura été le fil rouge de toute cette genèse : les jeux vidéo sont avant tout le résultat de l’imagination et du travail des développeurs et que c’est à eux d’être mis en avant et récompensés avant toute chose, et non pas les éditeurs. Mike Wilson, s’est d’ailleurs exprimé dans cet ouvrage sur ce versant de l’industrie du jeu vidéo, lors de la création du studio Gamecock :

Je les ai avertis que l’industrie du jeu vidéo était devenue comme Hollywood et que tous ses acteurs voulaient désormais être pris au premier degré, cette perspective me terrifiait […] Si on se lançait, la seule manière de procéder consistait à nettoyer l’industrie de toute sa pisse. J’ai choisi le nom de Gamecock pour nous rappeler à tous qu’on pouvait entreprendre cette épopée que si on ne prenait pas cette industrie au sérieux […] (et) pour renforcer cette idée que l’éditeur n’était pas la composante la plus important de l’équation.

C’est cette dernière phrase prononcée par Mike Wilson qui deviendra le leitmotiv de Devolver. Tous les choix effectués par les fondateurs, ainsi que ceux qui les ont rejoint en cours de route, sont toujours en adéquation avec cette philosophie. Sans pour autant tomber dans le pathos, cette philosophie de travail, voire de vie, laissera une liberté d’action et de création aux développeurs, plutôt rare dans cette industrie qui parfois musèle les artistes.

Et que dire de l’apparition de Steam il y a maintenant un bon bout de temps, seul sur le marché à l’époque, qui a permis à Devolver Digital de pouvoir proposer un tas de pépites, à moindre coût puisque uniquement disponible en dématérialisé. Et, en accord avec la philosophie de l’éditeur, les parts des ventes attribués aux développeurs étaient bien plus élevées que chez les autres éditeurs. Couplez ça au paiement ultra rapide de Steam aux équipes en charge des jeux, et vous obtenez la recette idéale de la survie pour un promoteur de jeux indépendants. Et les fondateurs le précisent dans le livre, sans Steam, Devolver n’aurait jamais pu survivre.

Un ouvrage qualitatif et bourré de témoignages

Les Coulisses de Devolver

Comment parler de cet ouvrage sans préciser que la préface a été écrite par Mike Wilson, un des 5 fondateurs de Devolver Digital. Cette préface vous permettra de connaître l’homme sans qui Devolver n’existerait pas, la personne qui a eu les moyens de garder le bateau à flot : Harry Miller, l’actuel actionnaire majoritaire de l’éditeur, mais également membre de la première heure de l’équipe. Vous découvrirez que son destin dans le monde du jeu vidéo était à mille lieues du personnage, et que sa forte personnalité aura participé à l’identité de Devolver.

Que vous soyez un hardcore-gamer, un joueur plus occasionnel ou que vous n’y connaissiez strictement rien au monde du jeu vidéo, Les Coulisses de Devolver reste un ouvrage que tout le monde peut apprécier, et où chacun y trouvera son compte. Le néophyte aura tout un tas d’informations concernant le processus de fabrication d’un jeu vidéo, de son développement jusqu’à sa distribution. Vous apprendrez également beaucoup sur les liens entre le développement d’un jeu et son édition.

Quant aux joueurs, qu’ils soient occasionnels ou complètement addict, vous apprendrez à travers de très nombreux témoignages la naissance de jeux cultes, comme celui qui aura fait la renommée de Devolver : Hotline Miami. Sorti dans nos contrées il y a maintenant 7 ans, ce shoot’em up avec sa vue de dessus a fait l’unanimité et a même débarqué sur Nintendo Switch tout récemment. Et pour toutes les personnes qui ont adoré ce titre, vous apprendrez énormément de choses sur son développement et sur ses concepteurs : Jonatan Södeström et Dennis Wedin.

Acheter Les Coulisses de Devolver sur Amazon

Faut-il craquer pour Les Coulisses de Devolver ?

Les Coulisses de Devolver

Que ce soit pour la qualité de l’ouvrage, ainsi que pour le travail des deux journalistes, la réponse est un grand oui ! Que vous soyez un joueur assidu des jeux Devolver Digital ou pas, Les Coulisses de Devolver permet de s’instruire sur les coulisses du développement et de distribution d’un jeu vidéo, avec un soupçon de sauce punk texane.

Les 224 pages de l’œuvre passeront à une vitesse grand V, tant la mise en page et l’ajout d’illustrations nombreuses et de qualité sont agréables pour nos yeux. Et que dire des couvertures, que ce soit pour l’édition First Print, comme l’édition classique, qui proposent une palette de couleurs variées, et qui attirent l’œil dès les premières minutes.

Déjà disponible sur la boutique Third Editions ou chez les vendeurs habituels, il faudra compter 29,99 € pour l’édition standard, 34,90 € pour l’édition First Print qu’il faudra vous dépêcher de vous procurer en raison du tirage limité. Idéal pour toutes personnes qui s’intéresserait au monde du jeu vidéo, sans pour autant avoir des connaissances du milieu, Les Coulisses de Devolver vous permettra de découvrir cet éditeur à l’identité forte, qui compte bien continuer à mettre les développeurs indépendants en avant.

12 Shares
avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Copy link