Jim Ryan devient le président et CEO de Sony Interactive Entertainment

Jim Ryan devient le président et CEO de Sony Interactive Entertainment

Il prend alors la place de John Kodera, qui occupera alors une nouvelle fonction.

La restructuration interne est visiblement devenue monnaie courante chez Sony. Alors que John Kodera succédait à Andrew House pour le poste de président au sein de Sony Interactive Entertainment il y a à peine plus d’un an, voici qu’il cède déjà sa place à une autre personnalité bien connue de l’entreprise.

Ça bouge en interne

À compter du 1er avril, c’est désormais Jim Ryan qui reprendra le poste de président et de CEO. Jusqu’ici, il était connu pour avoir été à la tête de la division européenne de PlayStation, et il officiait depuis quelques mois en tant que vice-président de Sony Interactive Entertainment. Voici sa première déclaration suite à cette annonce :

C’est un grand honneur d’être nommé en tant que Président et CEO de Sony Interactive Entertainment. J’ai vu l’entreprise PlayStation grandir et énormément changer depuis les premiers jours, et j’espère être capable de mettre cette expérience à bon escient, en renforçant les fondations du pôle “Game & Netrwork”, et en faisant évoluer le divertissement qu’apporte PlayStation à sa communauté passionnée et engagée. En travaillant avec John (Kodera) et l’équipe SIE à travers le monde, je m’engage à renforce les relations avec nos associés, et à continuer à offrir l’expérience ultime de divertissement qui fait que PlayStation est le meilleur endroit pour jouer.

Ce changement, décidé par Kenichiro Yoshida, le président et CEO de Sony Corporation, ne veut pas dire pour autant que John Kodera est laissé de côté, bien au contraire. Il est désormais chargé de se concentrer sur le Playstation Network et ses services, afin d’améliorer l’expérience utilisateur.

À l’heure où tout le monde vidéoludique attend de pied ferme la nouvelle génération de consoles, ce type de changement démontre bien que les choses commencent à s’accélérer du côté de l’industrie. Le reste de l’année risque d’être mouvementé, notamment chez Sony, même s’il ne faudra pas compter sur la présence du constructeur lors du prochain E3.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des