Google insiste, non, Stadia n’est pas mort et ne va pas fermer

Google stadia

Depuis que Google a revu ses ambitions à la baisse concernant Stadia, en fermant ses studios internes, on ne peut pas dire que le service remporte un franc succès, même si la technologie est très appréciée par l’industrie. La semaine dernière, des rumeurs annonçant la mort prochaine et quasi immédiate du service se sont fait entendre, mais Google a mis fin aux spéculations en répondant directement aux interrogations des usagers.

Pas de fermeture en vue à la fin de l’été ?

C’est le compte Killed by Google, réputé pour ses informations sur les services fermés par Google, qui a lancé la rumeur. Il mentionnait une fermeture de Stadia d’ici la fin de l’été, ce qui était forcément surprenant étant donné que des jeux sont déjà prévus pour sortir sur la plateforme après cette date, comme Skull & Bones.

Google a choisi de répondre à ces rumeurs via un nouveaux tweet à un usager, en déclarant :

« Soyez assuré que nous nous efforçons d’apporter en permanence de nouveaux jeux de qualité sur la plateforme et sur Stadia Pro. Faites-nous savoir si vous avez d’autres questions. »

Le compte Twitter de Stadia s’est même moqué des déclarations de Killed by Google en parodiant son message, afin d’annoncer que Wavetale était jouable gratuitement jusqu’à aujourd’hui.

Bref, Google Stadia n’est donc pas encore tout à fait à l’article de la mort, même si son futur en tant que service n’est pas radieux. On attendra maintenant les prochains mois pour voir si une fermeture prochaine est envisageable ou non, mais pour l’instant, pas de quoi s’inquiéter à priori.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.