Gamescom : On a joué à Dakar 18, nos impressions

A la gamescom, nous avons également pu nous plonger dans la peau d'un pilote de Rallye-Raid avec Dakar 18.
Temps de lecture : 4 min.

Cela fait un sacré moment que nous n’avions plus du tout vu un jeu vidéo officiel de Dakar. Et bien désormais c’est chose faite, car Dakar 18 pointe le bout de sa truffe bientôt. Nous avons pu tester le jeu le temps d’une longue session de jeu, et cette mouture 2018 est-elle prometteuse ?

Des marques aux équipes… tout est officiel !

Dakar 18 preview

Dakar 18 devrait sûrement ravir les aficionados de cette compétition de Rallye-Raid. Il faut rappeler d’ailleurs que le soft est développé par le studio portugais qu’est Bigmoon Entertainment. Côté licence, les développeurs ont visiblement réussi à en attirer pas mal, et sachez qu’on se retrouve avec plus de 21 équipes officielles. Au niveau des véhicules officiels, nous en aurons également une belle palanquée.

Déjà, le titre de Bigmoon Entertainment part bien, et les développeurs mettent aussi l’accent sur les environnements très ouverts lors de nos diverses étapes à parcourir. Effectivement, le soft propose pas moins de 18000 km² à parcourir, rien que ça. Le terrain de jeu sera en somme assez immense, et il faut également rappeler que Dakar 18 nous proposera la possibilité de parcourir les 14 étapes du Dakar, nous faisant passer par le Pérou, la Bolivie, mais aussi l’Argentine.

Pour le contenu pur et dur, le soft devrait s’avérer plus que correct à sa sortie. D’ores et déjà, nous pourrons choisir plus de cinq types de véhicules – voitures, motos, camions, quads et SSV -, et un mode solo sera de la partie et devrait être assez trépidant, où il faudra passer les nombreuses étapes du Dakar. D’ailleurs, sachez qu’il y aura une sauvegarde automatique à chaque étape du Dakar, histoire de ne pas perdre sa progression en cours. Du multijoueur en écran splitté et en ligne seront aussi bel et bien présents. C’est une bonne chose pour le mode multijoueur en écran partagé, étant donné que cela ne court pas les rues ces temps-ci…

Du réalisme qui semble à l’état pur

Dakar 18 preview

Une fois la petite présentation passée, nous avons pu enfin passer aux choses sérieuses en posant nos mains sur Dakar 18. A noter que sur cette session de jeu, nous avons joué au titre en mode simulation, et avec un volant pour plus d’immersion. Nous avons d’ailleurs pu faire une seule étape dans le soft, et il faut dire que le principe était aussi réaliste qu’une véritable épreuve de Dakar. Tout d’abord, sachez que l’on retrouve comme dans les diverses étapes du Dakar un road book, détenu par le co-pilote de votre bolide. Ce fameux road book indique en clair aux pilotes les prochains virages qu’ils devront effectuer à tels kilomètres par exemple. Le tout semble assez fidèle, et plutôt bien retranscrit pour le coup.

Dans la session de jeu, nous devions en fait effectuer une étape du Dakar, tout ce qu’il y a de plus classique. Comme dans chaque étape du Dakar qui se respecte, il fallait faire attention aux prochains virages à prendre avec le road book à notre disposition, et surtout atteindre les points indiqués, afin d’éviter de se prendre à chaque fois des pénalités. Le tout semblait assez bien respecté en terme de règles, et les fans du Dakar seront certainement aux anges.

Côté gameplay, la conduite ne nous a semblé pas forcément si mauvaise que cela. En mode simulation notamment, le bolide se laissait bien conduire comme il faut, et il fallait parfois faire attention au terrain du jeu. En effet, en allant trop vite votre bolide peut se prendre des dos d’ânes, et donc retomber violemment sur le sol. Comme nous l’a expliqué le développeur présent sur place, cela peut parfois endommager votre véhicule, qu’il faudra par la suite aller faire réparer. Il y aura donc en quelque sorte une localisation des dégâts à gérer forcément, et la physique de notre véhicule paraissait mine de rien assez crédible en l’état. Il y a même un moment où notre véhicule se coinçait littéralement dans la boue, et peinait à avancer. Il faudra bien entendu le tester longuement à sa sortie pour voir de quoi il en retourne, mais les sensations de conduite étaient assez agréables, avec une vue cockpit relativement bien foutue.

En ce qui concerne enfin l’aspect graphique du soft, Dakar 18 ne semblait absolument pas déplaisant visuellement parlant. D’ores et déjà, sachez que nous aurons une météo dynamique dans le jeu, reproduisant de façon assez bluffante la pluie notamment. Le monde ouvert proposé dans Dakar 18 tournait également sans le moindre petit ralentissement, et il faut dire que le travail achevé par Bigmoon Entertainment est clairement gargantuesque. Une chose est sûre, le moteur graphique employé par le studio tient largement la route, et nous fait profiter de quelques effets visuels qui seront certainement sympathiques. Evidemment il y a parfois quelques textures limites, mais cela devrait être largement acceptable côté visuel.

Un jeu officiel du Dakar qui semble prendre la bonne voie en terme de réalisme !

Même si nous aurions bien aimé en voir un peu plus au niveau de l'interface et donc de son contenu, Dakar 18 pourrait bien s'inscrire comme une simulation officielle relativement solide et prometteuse. On retrouve d'ores et déjà des véhicules, des marques officielles, ainsi que des équipes officielles du Dakar. On sent incontestablement la volonté de proposer un jeu officiel avec un gameplay proche du réalisme, avec une météo dynamique et une conduite qui semble tenir largement la route. Qu'on se le dise, tout semble assez fidèle à première vue, et il nous tarde d'en voir encore plus. Les fans du Dakar devraient certainement largement s'y retrouver, et il ne manque plus qu'à attendre sa date de sortie. Notre test interviendra sûrement le 11 septembre prochain sur PC, PS4 et Xbox One.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp