Gamescom : On a joué à Battlefleet Gothic Armada 2, nos impressions

La gamescom 2018 nous a permis de pouvoir tester le fameux Battlefleet Gothic Armada 2 sur le stand de Focus Home Interactive.
Temps de lecture : 4 min.

Il aura fallu attendre pas moins de deux ans avant que Battlefleet Gothic Armada 2 ne soit annoncé. Contrairement à son prédécesseur, qui était déjà très bon, la suite va tenter de monter le niveau encore plus haut. Est-ce de bon augure sur cette première impression ?

Des batailles spatiales dans l’univers de Warhammer, qui dit mieux ?

Battlefleet Gothic Armada 2 Preview

En matière de contenu d’ores et déjà, les p’tits gars de Tindalos Interactive semble avoir étoffé un peu plus ce second volet, contrairement à son prédécesseur. Dans la version démo que nous avons pu faire, il n’était possible de ne faire que des parties en 1v1 contre l’I.A. seulement. Néanmoins, on a pu voir notamment qu’il y avait pas moins de plus de 12 factions jouables à savoir les Orcs, les Eldars, l’Imperial, l’Adeptus Astartes, le Chaos, les Corsair, l’Asuryani, les Drukhari, les Necrons, les Tyranids, ou encore les Tau en version Merchant ou Protect. Le contenu devrait largement contenter les fans de la franchise Battlefleet Gothic. Au passage, il était aussi possible de choisir sa propre sous-faction. Soit l’une des nouveautés en somme, et il faut savoir que cela changeait plus ou moins vos compétences.

Enfin, et avant de nous lancer à l’abordage mais dans l’espace, il fallait choisir votre skill principal pour votre capitaine de bord. Là encore, le choix était assez gargantuesque. Rien que sur cette interface, le contenu en est déjà conséquent, et c’est la même chose pour choisir sa flotte. En effet, il y avait encore un choix monstrueux de ce côté-là, et on peut déjà se demander si le contenu des trois futures campagnes du mode solo de Battlefleet Gothic Armada 2 n’en sera pas encore plus gigantesque que ce que nous avons pu voir ! Il faudra donc attendre septembre pour en avoir la réponse, et voir de quoi il en retourne par conséquent.

A l’abordage !

Battlefleet Gothic Armada 2 Preview

Une fois que nous avons passé un bon nombre de temps à choisir notre classe, nos compétences et notre flotte, il était grand temps de partir à l’abordage. Le soft nous emmenait directement sur un bête mode domination. Notre but était de capturer des points d’intérêts et une fois capturés, vous marquez des points. La partie ne se termine uniquement qu’une fois que vous avez atteint le nombre de points indiqués.

Dans ses diverses mécaniques de gameplay, on retrouvait à peu de choses près ce que nous avons déjà vu dans le premier volet. En effet, avant de commencer une partie par exemple, il est possible de placer où bon vous semble vos flottes, bien avant de partir à l’attaque des points d’intérêts. Une fois cela effectué, on était bon pour sélectionner nos flottes, et les faire avancer à la façon d’un STR, tout ce qu’il y a de plus classique.

En matière de nouveautés par contre, il semblerait que ce soit un peu famélique au niveau du gameplay pur. Néanmoins, les combats restent toujours sympathiques à observer, et procurent un sentiment de jouissance à chaque flotte détruite, surtout qu’il est possible comme dans le premier volet, d’endommager des parties bien spécifiques des navettes spatiales. On peut même tuer les équipages dans ce dernier en attaquant ledit bolide, et rendre par conséquent ce dernier totalement hors service, étant donné qu’il n’y aura plus personne à bord. Egalement, l’interface a été retravaillée, et on peut toujours sélectionner nos compétences, régler la distance de tir pour nos flottes, et j’en passe.

En fait, le gameplay conserve en somme ses bases solides, mais il faudra également faire assez attention au moral de vos troupes sur chaque navire. Nous avons vu que ce dernier peut assez vite tomber si vous vous faites attaquer, ou que vous perdez énormément de personnes dans votre équipage. Du coup, cela peut amener à des mutineries si votre jauge de moral est à zéro. En revanche, il est possible d’exécuter le malotru ayant pris le contrôle du navire, afin de finalement en reprendre le contrôle. En clair, il y a pas mal de détails à prendre à compte sur ce second volet, qui semble légèrement plus pointilleux, et surtout d’une difficulté assez corsée. Les fans de jeux de stratégie n’ont qu’à bien se tenir pour le coup.

Visuellement parlant, le titre de Tindalos interactive semble avoir fait des efforts avec l’Unreal Engine 4. Le premier volet était déjà sympathique en matière de détails mais là, Battlefleet Gothic Armada 2 semble avoir fait quelques efforts pour proposer des décors plus riches avec des arrière-plans plus détaillés, et un aspect graphique qui s’est un peu amélioré. Le soft était également optimisé aux petits oignons sur la démo. Très franchement, nous avons déjà hâte de pouvoir y toucher à sa sortie, fixée en ce mois de septembre sur PC uniquement.

Des bases solides, mais on attend d'en voir encore plus !

Dans cette suite sous la houlette des Français de Tindalos Interactive, les bases sont véritablement solides. Par contre, on pourra peut-être être déçu par le trop peu de nouveautés en matière de gameplay notamment. Cela dit, le contenu que le soft risque de proposer à sa sortie sera plus que gargantuesque avec les divers modes multijoueurs, ou bien encore les trois campagnes à jouer. En tout cas, il est plus que certain que le soft devrait largement contenter les amateurs de STR fantastique, et surtout les fans de Warhammer avides de difficulté. On a été globalement convaincu par le soft malgré son côté chiche en nouveautés de gameplay, et on vous donnera une réponse définitive dans notre test lors de sa sortie en ce mois de septembre sur PC.

Matheus

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp