Epic Games réduit rétroactivement ses bénéfices de l’Unreal Engine Marketplace

Epic Games réduit rétroactivement ses bénéfices de l’Unreal Engine Marketplace

Merci Fortnite !

L’avantage d’un moteur comme l’Unreal Engine d’Epic Games, c’est qu’il y a beaucoup d’utilisateurs. Il est donc logique de retrouver des personnes qui vendent des éléments à utiliser directement pour son projet. Epic a donc mis en place dès 2014 un marketplace pour surveiller un peu les transactions et les contenus, en récupérant une commission au passage.

Une bonne surprise pour le compte en banque

Et c’est justement cette commission qui va changer. Jusqu’à présent, la répartition était de 70% de l’argent pour le créateur de l’asset et 30% pour Epic Games. Seulement entre l’omniprésence du moteur et les bénéfices records de Fortnite, l’éditeur ne semble plus savoir quoi faire de son argent. Ce qui représente une occasion inespérée pour les petits créateurs de l’ombre puisque la part d’Epic vient d’être réduite à 12%. Mieux encore, ce pourcentage devient rétroactif. Ainsi, ce sont toutes les ventes depuis l’ouverture du Marketplace qui sont concernées et les développeurs remboursés. Pour l’occasion, on a également appris que le moteur avait atteint les 6,3 millions d’utilisateurs. Et désormais, plus de 1500 créateurs mettent régulièrement en vente du contenu à disposition des autres pour leurs projets.

De quoi tenter d’attirer une partie du public d’Unity qui reste largement privilégié. Ce dernier est beaucoup plus simple d’accès pour les jeux plus modestes et ceux qui tentent simplement d’apprendre le métier. Ce sont ceux qui ont le plus besoin d’outils contrairement au public de l’Unreal Engine qui présente plus d’ambitions dans les titres AA et AAA. Epic Games fait de réels efforts pour pousser son moteur après de ce public plus large. Le mois dernier, la société remettait encore un million de dollars de bourses à des créateurs utilisant le moteur. Tout comme il distribuait gratuitement l’ensemble des assets du feu MOBA Paragon. Dans ce cas, comme dans celui du taux du Marketplace, le patron Tim Sweeney assume parfaitement le rôle du succès de Fortnite dans ces décisions généreuses. Et personne ne viendra s’en plaindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *