Tout ce qu’il faut savoir sur Borderlands

Tout ce qu’il faut savoir sur Borderlands
On fait le point avant de se lancer dans le nouvel épisode.

Borderlands 3 est sur le point de sortir, c’est donc l’occasion idéale pour revenir sur la licence de Gearbox dans son ensemble. Le but de ce dossier est de mettre à niveau les nouveaux joueurs en expliquant ce qu’est Borderlands, pourquoi c’est devenu populaire et lister les jeux à connaître. Donc désolé d’avance pour l’absence de Borderlands Legends sorti sur iOS et celle du MMO destiné au marché chinois qui a été annulé en cours de développement.

On ne va pas se risquer à faire un résumé détaillé des événements des jeux. Ce dossier deviendrait beaucoup trop long pour garder la trace de chaque personnage secondaire régulier. Et surtout avec un jeu Telltale comme dernier épisode, on ne sait pas encore exactement quels sont les choix qui sont devenus canoniques. Cela permet d’éviter le spoil mais on a tout de même mis les vidéos-résumés officielles pour les plus curieux.

C’est quoi Borderlands ?

Le meilleur des deux mondes ?

Borderlands : The Handsome Collection

Le moyen le plus simple de décrire le gameplay de Borderlands, c’est le terme looter-shooter. En effet, il s’agit d’un jeu de tir à la première personne mais qui se repose beaucoup sur des mécaniques de RPG. On peut traverser les niveaux en dégommant tout au fusil à pompe comme dans un Fast FPS typique. Mais si les ennemis ont 15 niveaux de plus et que vous avez un équipement commun, leur souffler dessus fera autant de dégâts.

Il y a donc une notion d’expérience et de niveaux et il faudra faire en sorte de trouver le meilleur équipement possible. Il y a même des balles élémentaires auxquelles les ennemis sont plus ou moins sensibles. Les personnages ont d’ailleurs des classes distinctes avec une action spéciale et l’on retrouve également des arbres de compétences. Même après avoir choisi son chasseur de l’Arche, il est donc possible de le faire évoluer vers un gameplay que l’on n’avait pas prévu.

Borderlands repose aussi sur un système de quêtes. On peut tout à fait suivre la quête principale en ligne droite ou passer un peu plus de temps avec les PNJ en faisant leurs missions secondaires. Le découpage du monde se fait en zones. Il y a des zones assez ouvertes que l’on peut traverser en véhicule pour se rendre d’un endroit important à un autre et d’autres plus similaires à des niveaux ou des donjons.

Pourquoi les gens aiment Borderlands ?

Borderlands 2 Claptrap Fête Pizza

Présenté comme cela, Borderlands n’a rien de particulier. On peut donc se demander pourquoi il y a autant d’attentes autour du prochain épisode. La réponse est simple : on y retrouve un équilibre idéal entre ses deux parties et aussi de la coopération à quatre. Et surtout, c’est assez flexible. Gearbox a su trouver le moyen de faire un jeu fun où les amateurs de FPS et de RPG peuvent se retrouver.

L’écriture participe à cela. En effet, il peut être compliqué de profiter de l’écriture d’une campagne aussi frénétique quand on la fait en coop à quatre. Heureusement, le tout est assez simple pour que tout le monde suive à peu près sans être perdu. Mais cette simplicité permet tout de même une certaine profondeur. Faire attention aux dialogues et chercher les journaux audio pourront rendre une session de farm en solo beaucoup plus sympathique que prévue.

Et c’est l’une des autres forces de cet univers peuplé de personnages et de missions mémorables. Avec son humour régressif et son avalanche de violence et de références pop culture, Borderlands fait forcément penser à Deadpool. Si l’on supporte le fait qu’Étalon-du-cul soit un vrai nom de personnage, alors Borderlands nous fera rire très régulièrement. Et le fait que la série ait su soigner Beau Jack, son antagoniste principal, ne vient surtout pas gâcher cela.

Où se passe Borderlands ?

Borderlands

Dans l’univers de Borderlands, tout part des éridiens. Il s’agit d’une antique race extraterrestre à la technologie bien plus avancée que celle des humains. Ils ont disparu pour une raison inconnue et sans laisser de traces ou presque.

En effet, il existe des portails de téléportation secrets nommés Arches qui permettent d’accéder à des endroits qui contiennent de puissants artefacts. Sur la planète Prométhée, la société d’Armement Atlas a trouvé de simples traces de la technologie éridienne qui lui ont permis de prendre une longueur d’avance sur la concurrence.

Donc quand Atlas débute des recherches sur la planète Pandore, nombreux sont ceux qui espèrent atteindre la fameuse Arche avant eux. Dans le cas d’individus, on les appelle les chasseurs de l’Arche et ce sont leurs aventures que l’on suit dans les différents jeux.

La genèse

Le “père” du looter-shooter

Randy Pitchford Gearbox Borderlands

Le travail autour du projet qui deviendra Borderlands débute en avril 2005 sur une idée de Randy Pitchford, co-fondateur et président de Gearbox. Le principe est simple, c’est le mélange entre Halo et Diablo. Il faut dire que deux ans plus tôt, le studio s’est occupé du portage PC de Halo. Dans sa jeunesse et sa carrière de développeur amateur, Pitchford ne s’intéressait qu’aux RPG en tout genres. Puis Wolfenstein 3D est sorti, il est passé professionnel en travaillant sur Duke Nukem 3D et s’est spécialisé dans le FPS.

Il veut donc concevoir un titre avec l’excitation de l’action d’un jeu de tir mais également la satisfaction de la progression sur la longueur d’un jeu de rôle. Un mélange qui n’est pas du goût de tout le monde et surtout pas de l’analyste financier Michael Pachter. Ce spécialiste surtout connu pour se tromper la plupart du temps, fait un article pour prédire l’échec du jeu qui sort en même temps que Modern Warfare 2 et Dragon Age Origins. Selon lui, les amateurs de FPS achèteraient le premier et les fans de RPG le deuxième, ne laissant aucun public au mélange des deux.

Mais le concept de base avait déjà vite évolué. Après avoir présenté son projet aux développeurs, Pitchford a fini par décider que le genre principal de Borderlands serait le FPS. La plus grosse interrogation était donc le style graphique. Après de nombreuses hésitations, plusieurs mots-clés ont été choisis pour évoquer la direction voulue : sérieux, gritty, fantastique, rétro, réaliste et mécanique.

D’autres projets trop similaires

Borderlands E3 2008

Pendant près d’un an à partir d’octobre 2005, l’équipe prépare un prototype pour convaincre 2K de financer le développement réel. L’éditeur accepte et il faut désormais concevoir une démo qui sera dévoilée au public fin août 2007 à l’occasion du salon allemand Games Convention. À ce stade, le jeu ne compte que trois chasseurs de l’Arche. En effet, Brick ne fait pas encore partie de la bande. Les développeurs pensent en effet qu’il est plus intéressant d’avoir au moins un doublon lors des sessions en coopération. Et Lilith a le design du Commandant Steele.

Le développement se poursuit tout comme les apparitions publiques du projet mais l’équipe s’aperçoit qu’elle est dans une impasse. Dans ses études marketing, il ressort que les joueurs trouvent Borderlands trop similaire à Fallout 3 qui sort au moment de cette enquête. Il est également comparé à Rage, un jeu annoncé à quelques jours d’intervalle de Borderlands. Problème, Gearbox est déjà à 75% du projet et il est bien trop tard pour changer de cap.

De plus, le gameplay et l’univers sont de moins en moins cohérent avec le style graphique du jeu. C’est à ce moment-là qu’un autre co-fondateur, Brian Martel, décide de modifier le style graphique pour pouvoir se démarquer de la concurrence au moins au point de vue visuel. Reste à trouver comment changer tout cela sans le budget et avec une date de sortie déjà annoncée.

Le changement salvateur

Depuis, Gearbox parle de la trouvaille de la nouvelle direction artistique comme d’un éclair de génie de Martel qui se serait rendu compte qu’il suffisait de passer au cel-shading. Mais dans la réalité, il y a Codehunters, un court-métrage de Ben Hibon sorti deux ans plus tôt et aux similitudes beaucoup trop troublantes pour qu’il s’agisse d’un hasard. Hibon affirme même avoir été contacté pour rejoindre l’équipe et s’occuper des cinématiques.

Martel prépare sa version du jeu en secret pour la soumettre à l’éditeur qui accepte le changement. Et l’équipe profite du nouveau style pour appuyer le côté fantastique et RPG de Borderlands. La directrice artistique originale démissionne et quitte même le monde du jeu vidéo en général. Selon Martel, elle était déçue de voir l’abandon de son travail. Mais il est également possible qu’elle n’ait pas voulue être associée au plagiat de Codehunters.

Le jeu est reporté de quelques mois mais tout le monde est désormais plus confiant. Et à juste titre puisque ce sont principalement les changements de dernière minute qui attirent favorablement l’attention des critiques et des joueurs lors de sa sortie en octobre 2009. En deux mois, Borderlands s’écoule à deux millions d’exemplaires. Le bouche-à-oreille et la qualité des DLC font que les ventes ne faiblissent pas puisqu’il atteint les 3 millions en février 2010. En mai 2016, Randy Varnell, le créateur de Battleborn, évoque le chiffre de 7,8 millions pour parler des ventes totales du premier Borderlands.

Les différents épisodes de Borderlands

Au premier abord, Borderlands semble être un simple jeu où on flingue tout ce qui bouge pendant qu’on nous balance les répliques les plus stupides et les plus gores possibles. Alors c’est vrai. Cependant, entre le large panel de personnages et la narration pas toujours chronologique, il peut être compliqué de s’y retrouver.

Et c’est principalement Pre-Sequel qui vient compliquer le tout. Techniquement, il s’agit d’un jeu qui se déroule quelque part entre les épisodes 3 et 4 de Tales From The Borderlands mais où l’on suit quelqu’un qui raconte les événements qui se déroulent entre Borderlands 1 et 2.

En bref, voici l’ordre de sorties des Borderlands :

  • Borderlands
  • Borderlands 2
  • Borderlands: The Pre-Sequel
  • Tales from the Borderlands
  • Borderlands 2: Commander Lilith & The Fight for Sanctuary
  • Borderlands 3

Le premier épisode est bien le début de l’histoire mais ce qui suit est le passé de Pre-Sequel. Ensuite, nous avons Borderlands 2, les épisodes 1 à 3 de Tales From et le présent de Pre-Sequel. Puis on termine avec les épisodes 4 et 5 de Tales From et le DLC Commander Lilith de Borderlands 2. Parce que oui, on a simplifié la timeline en vous épargnant les DLC et les sauts dans le temps.

Borderlands (2009)

Dans Borderlands, l’existence de l’Arche de Pandore est confirmée mais il reste de nombreux problèmes majeurs. Il faut ainsi réussir à découvrir sa position exacte et rassembler les différentes parties de la clé pour l’ouvrir. Et comme cela ne suffit pas, il faut aussi survivre au phénomène qui tue ceux qui activent l’Arche.

On suit donc les aventures de Lilith, Brick, Mordecaï et Roland, quatre chasseurs de l’Arche épaulés par le robot Claptrap, l’archéologue Patricia Tannis et un mystérieux Ange. Face à eux, on retrouve la Lance Écarlate, une milice à la solde d’Atlas menée par le Commandant Steele.

Cet épisode pose les bases de l’univers et du gameplay de façon efficace. Cependant, le virage à la fin du développement ne lui permet pas d’exploiter tout son potentiel. Il en ressort donc un jeu sympathique qui profite notamment de ses DLC pour donner envie d’en voir plus. Ils marquent ainsi l’apparition de la très populaire Moxxi, d’Athena et surtout de la société Hyperion.

Borderlands 2 (2012)

Maintenant que la direction est connue dès le début du projet, Gearbox peut amener la formule à un autre niveau en engageant Anthony Burch. Dès son arrivée, il a un objectif simple : faire tourner le jeu autour d’un grand méchant au lieu d’un hypothétique trésor. C’est ainsi que naît Beau Jack qui s’épanouit dans cet univers axé sur l’humour et la violence.

Ce président d’Hyperion a su tourner la conclusion du premier Borderlands à son avantage pour prendre le pouvoir sur Pandore. Les Chasseurs de l’Arche ont fondé les Pillards Écarlates comme un mouvement de résistance contre Beau Jack. Ils ne sont plus jouables mais deviennent au passage des personnages à part entière au lieu de machine à balancer des punchlines.

Borderlands 2 se déroule cinq ans après le premier épisode et les nouveaux Chasseurs de l’Arche sont Maya, Zer0, Axton et Salvador. C’est Beau Jack lui-même qui les convie pour mieux tenter de les tuer. Les huit héros s’allient donc pour l’empêcher d’ouvrir une nouvelle Arche, se venger de lui et mettre fin à son règne de terreur.

Le jeu s’avère être un succès critique et commercial. Chacun de ses aspects est plusieurs crans au dessus de son prédécesseur. Que ce soit le gameplay nettement amélioré, le monde plus varié, les personnages secondaires plus intéressants (mention spéciale à Tiny Tina) et l’ambiance plus maîtrisée. Mais c’est surtout Beau Jack qui s’en sort le mieux et intègre le panthéon des antagonistes dans le jeu vidéo.

On n’évoquera que très rapidement l’existence de Borderlands 2 VR. Sorti en 2018, il s’agit ni plus ni moins d’un adaptation de ce second épisode en réalité virtuelle. Il est d’abord paru sur PlayStation VR avant une arrivée sur les autres casque PC. L’histoire reste la même, elle a simplement été adaptée pour la VR.

Borderlands: The Pre-Sequel (2014)

Après un tel succès, la pression est un peu trop forte pour Gearbox qui ne voit pas comment réussir à faire mieux. Le studio décide donc de se lancer sur d’autres projets sans pour autant faire reposer sa poule aux œufs d’or. 2K Australia est donc chargé de créer un jeu sur l’ascension de Beau Jack au pouvoir.

Après Borderlands 2, Lilith, Brick et Mordecaï capturent Athena pour l’interroger à propos de ses liens avec Beau Jack. Quelques années après les évènements du premier Borderlands, un développeur d’Hyperion nommé John engage quatre chasseurs de l’Arche pour trouver une Arche qui se situe sur Elpis, la lune de Pandore. Il s’agit d’Athena, Wilhelm, Nisha et Claptrap, tous déjà apparus auparavant.

Ils n’ont même pas le temps de rencontrer celui qui préfère qu’on l’appelle Jack qu’ils se font déjà attaquer. L’ennemi est le Colonel Zarpedon à la tête de la Légion perdue, une ancienne force armée de la société Dahl qui semble alliée avec les entités qui protègent les Arches. La Légion perdue prend le contrôle d’Hélios, la station spatiale d’Hyperion et commence à attaquer Elpis pour empêcher quiconque d’atteindre son Arche.

Les nouveaux employés de Jack vont donc tout faire pour reprendre Hélios, sauver Elpis et atteindre l’Arche pour leur patron. Cet épisode se différencie par le fait qu’il se déroule en majorité sur une lune. La gravité y est donc très faible et il faut surveiller son oxygène. Si on y ajoute les niveaux pas très inspirés et le fait que le jeu ne répond pas aux questions les plus intéressantes à propos du Beau Jack, on obtient un épisode plutôt décevant.

L’éditeur ne communique pas sur les ventes de cet épisode mais on suppose qu’elles ne sont pas à la hauteur des attentes. En effet, 2K Australia a fermé six mois après la sortie de son jeu, avant même de pouvoir finir les DLC prévus.

Tales From The Borderlands (2014 – 2015)

Tales From The Borderlands a la particularité de dévier totalement du gameplay habituel. C’est un effet un point ‘n’ click narratif développé par Telltale Games. Le studio était rentré en contact avec Gearbox à l’occasion de Poker Night 2 qui proposait Claptrap comme personnage jouable. Lors d’une cérémonie de remise de prix, les représentants des deux équipes étaient à des tables voisines et comme ils se connaissaient déjà, ils ont commencé à discuter et à réfléchir à un Borderlands par Telltale.

L’histoire se déroule après Borderlands 2. La défaite de Beau Jack a provoqué une guerre interne chez Hyperion. L’employé aux augmentations cybernétiques Rhys et son ami comptable Vaughn comptent bien profiter de la situation pour grimper au sein de la hiérarchie. Malheureusement pour eux, le rival de Rhys, Hugo Vasquez obtient la promotion tant espérée à sa place. Il a en effet trouvé la possibilité d’acheter une clé de l’Arche. Rhys et Vaughn se rendent donc sur Pandore pour l’obtenir avant lui mais ils le se doutent pas qu’il s’agit d’une arnaque des sœurs Fiona et Sasha.

Des bandits arrivent pendant la transaction et volent l’argent d’Hyperion détourné par Vaughn. Rhys parvient à le localiser en utilisant la technologie du Professeur Nakayama, un scientifique obsédé par Beau Jack. Cela intègre une IA de ce dernier dans le système de Rhys qui est donc hanté par ce Beau Jack fantôme. Le quatuor tombe ensuite par accident sur un entrepôt caché de la société Atlas qui les met sur la piste du Projet Gortys dont le but est d’ouvrir une autre Arche.

Tales From The Borderlands est un succès critique et d’estime. Telltale arrive parfaitement à saisir l’univers Borderlands tout en variant suffisamment sa formule habituelle. C’est notamment dû à l’alternance entre Rhys et Fiona qui racontent les évènements et se permettent parfois quelques libertés avec la réalité. Et même sans présence physique, Beau Jack s’y avère être beaucoup plus intéressant que dans le jeu qui lui est consacré.

Cependant, les ventes sont là aussi une déception pour Telltale. Le jeu n’est pas un échec commercial. Mais le studio pense à annuler la saison en cours de production pour se lancer dans un projet plus lucratif. Un accord est trouvé avec les employés pour qu’une équipe réduite puisse terminer les épisodes déjà achetés par les joueurs.

Borderlands 2: Commander Lilith & The Fight for Sanctuary (2019)

Quelques mois après l’annonce du tant attendu Borderlands 3, le deuxième épisode a eu droit à un DLC surprise. C’est Gearbox Québec qui s’est replongé sur le jeu 7 ans après sa sortie, probablement bien aidé par le fait qu’il ait été remasterisé. Et que les doubleurs des personnages étaient dans le coin pour enregistrer des dialogues pour la suite. Le but de cet DLC est de lier cette aventure avec Tales From et teaser le prochain.

Quelques mois après les événements de Tales From, les Pillards Écarlates stagnent. Ils savent ce qu’ils doivent faire mais ne savent pas comment s’organiser pour le faire. Le Colonel Hector profite donc de ce manque d’attention pour attaquer leur base Sanctuary à l’aide d’un gaz qui transforme les gens en plantes-zombies. Il récupère d’ailleurs au passage la clé de l’Arche dont il veut se servir pour répandre le gaz sur tout Pandore. L’équipe va donc vouloir trouver un moyen de le vaincre et de reprendre sa base.

En dehors de clins d’œil pour les fans, ce DLC n’est pas vraiment le chaînon manquant indispensable entre les différents jeux. Mais au moins, il permet de rassurer sur l’écriture après le départ d’Anthony Burch. On note d’ailleurs que le concept de gaz qui transforme les gens en plantes-zombies était celui du DLC annulé de Pre-Sequel. Vu que certains n’ont toujours pas digéré le Season Pass peut-être incomplet, proposer Commander Lilith & The Fight for Sanctuary gratuitement (les premières semaines) peut être pris comme un Mea Culpa de Gearbox.

Borderlands 3 (2019)

Le chemin qui mène à Borderlands 3 a été long. Mais aussi semé d’embûches. Gearbox n’a pas la meilleure des réputations entre son Duke Nukem Forever et son Aliens: Colonial Marines. Le patron Randy Pitchford s’illustre régulièrement par des déclarations, des affaires et des rumeurs gênantes. Et l’échec de Battleborn n’aide pas non plus. Nombreux sont ceux qui sont partis de Gearbox depuis Borderlands 2.

Les fans attendaient donc l’annonce d’une vraie suite avec beaucoup d’impatience mais tout autant d’inquiétude. Ce qui peut se comprendre vu la déception Pre-Sequel. Et le studio a un peu trop joué avec cette attente avec de multiples teasers pour dire que le développement avait débuté sans en dire plus. La délivrance a eu lieu en mars 2019 lors d’une conférence à l’image du Gearbox actuel, à savoir de nombreux problèmes techniques et un Randy Pitchford très gênant.

Le jeu semble aller dans la bonne direction mais beaucoup regrette son exclusivité temporaire Epic Games Store sur PC. S’il y a des tonnes d’informations déjà disponibles sur cet épisode, on évitera le spoil. On ne résistera quand même pas à l’envie de citer les nouveaux Chasseurs de l’Arche : Amara, Moze, Zane et FL4K. Ils accompagneront les Pillards Écarlates dans leur recherche de nouvelles Arches éparpillées aux quatre coins de la galaxie.

Cliquez ici pour acheter Borderlands 3 sur Amazon

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
35 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp