Baltzar – La Guerre dans le Sang : Notre avis sur le tome 4 de Meian

Baltzar - Tome 4 - Couverture - Avis - Review - Critique littéraire

Depuis septembre de l’année dernière, votre serviteur ici présent est tombé amoureux d’une série de mangas : Baltzar. A l’époque, un article de présentation sortait, suivi trois mois plus tard par un avis sur le troisième tome. Dès lors, quoi de plus normal que de continuer notre petit bonhomme de chemin en parlant du quatrième volume, disponible depuis fin février ?

Éditer par Meian, ce manga de Nakajima Michitsune nous plonge dans un univers réaliste et froid qui n’est pas sans rappeler l’Europe de la fin XVIIIe, début XIXe siècle. Dans cette histoire, le soldat Baltzar est promu commandant et envoyé au Baselland afin d’y devenir instructeur dans une école militaire. Ce pays est un allié du sien mais souffre d’un retard militaire très important. Son but est simple, aider ce pays à redresser la barre tout en cherchant à ouvrir les portes à sa propre nation pour des discussions politiques plus importantes.

Baltzar - Tome 4 - Acheter sur Amazon
212 Pages - 02/12/2020 (Publication Date) - Meian (Publisher)
6,95 EUR

Après trois premiers tomes très qualitatifs, il est donc important pour l’auteur de confirmer et proposer une suite au moins au niveau de ce qui s’est fait précédemment. La tâche peut sembler ardue, mais les premières pages de cette suite ne laissent présager que du bon. Du coup, plongeons immédiatement ensemble dans ce quatrième volume où Baltzar et Reiner ont beaucoup à faire pour parvenir à leurs fins.

Une intrigue toujours au sommet de la qualité

Baltzar - Tome 4 - Pages - Avis - Review - Critique littéraire

A force d’intrigues politiques, Baltzar et le second prince Reiner sont parvenus à faire tourner la situation en leur faveur, du moins jusqu’à l’arrivée dans les négociations de l’Empire d’Erzreich, puissance crainte à travers le monde. Entre Rudolf, Franz et ce nouvel obstacle, nos deux compères ont donc beaucoup à faire s’ils veulent parvenir à compléter leurs objectifs. D’ailleurs le troisième tome se terminait sur un revirement de situation très inattendu, où le prince Reiner demandait à Baltzar de lui venir personnellement en aide dans une mission périlleuse : détrôner Franz pour prendre sa place.

C’est donc là-dessus que commence cette suite, où notre commandant préféré parvient à convaincre Reiner de la folie que représente une telle intrigue. A eux deux, ils pourraient pas grand-chose. Une entrevue secrète va donc avoir lieu entre l’état-major et le prince afin de négocier une alliance secrète entre la patrie de notre cher Baltzar et ce prince ambitieux. Et, dans le même temps, le parfait antagoniste que représente Rudolf continue d’agiter le pays afin de pousser les alliés de Baltzar hors des terres du Baselland. Les mauvaises passes s’enchaînent pour le Royaume de WeiBen et l’intervention à venir d’une énième partie en place du Royaume de Holbaek ne présage rien de bon pour notre héros.

Cependant, n’imaginez pas que ce quatrième tome est aussi rythmé que les trois précédents, du moins pas toujours. Cette suite se présente avec quelques moments de calme, comme les négociations entre le prince et ses potentiels alliés. Négociations thermales, partie de chasse, c’est une mise en situation calme qui permet aussi et surtout de voir comment s’organisaient les réunions diplomatiques à l’époque dont s’inspire l’auteur ici. Mais cette mise-en-bouche teintée de plénitude n’était pas faite pour durer.

En effet, l’intrigue va ensuite retrouver sa tension qui lui va si bien. Holbaek déclare la guerre à la patrie de Baltzar et un âpre conflit débute alors. Et face à la puissance maritime du voisin du nord, WeiBen va pouvoir compter sur quelques visages connus des tomes précédents. L’occasion pour Nakajima Michitsune de nous présenter encore un peu plus les étudiants de l’académie militaire ?

Jongler entre calme et tension

Baltzar - Tome 4 - Pages - Avis - Review - Critique littéraire

C’est bel et bien le cas, puisque l’auteur nous en montre un peu plus sur les six cadets les plus souvent présents. Par exemple, Paul Breitner bénéficie d’un peu plus de temps sous le feu des projecteurs, son passé étant mis à jour. Leur participation à l’effort de guerre permet aussi à Baltzar de mettre en marche un plan savamment bien pensé pour redorer l’image de l’alliance WeiBen/Baselland grâce à l’utilisation des médias qui mettent les jeunes étudiants en avant. Notre héros ne perd donc pas de sa superbe dans cette suite, démontrant encore sa supériorité intellectuelle et stratégique.

Si les différents personnages étaient déjà intéressants et attachants, ce quatrième tome ne fait qu’accentuer cette tendance. Les jeunes cadets continuent de se former sur le front, apprenant à diriger les troupes et à prendre des décisions difficiles, tandis que Baltzar joue des coudes pour parvenir à redorer l’image de sa nation sur fond d’une guerre WeiBen-Holbaek survenue alors que la menace de l’empire Erzreich pèse toujours. Les thématiques sont donc toujours les mêmes : stratégie militaire, diplomatie, intrigues géo-politiques et éducation.

Cette recette fonctionne toujours autant. Ce quatrième numéro est immersif et se lit de bout en bout sans que l’intérêt du lecteur ne puisse défaillir. On sent que l’auteur sait où il emmène son lectorat, en jonglant entre temps de pause et hausse d’intensité à la perfection. Sans compter que cette suite se termine, une nouvelle fois, sur un événement important qui ne manque pas de soulever l’inquiétude et l’interrogation chez celles et ceux qui suivent ces folles aventures. Le cinquième tome est attendu avec une grande impatience quand on voit ce qui a lieu dans les dernières cases de ce livre.

Faut-il craquer pour le tome 4 de Baltzar – La Guerre dans le Sang ?

Baltzar - Tome 4 - Pages - Avis - Review - Critique littéraire

Dès lors, oui, il faut saluer le travail du mangaka qui a abattu un travail impressionnant pour fournir une suite de grande qualité. D’ailleurs, on retrouve même un petit chapitre spécial en fin de tome, où l’auteur nous présente les maisons closes de l’époque. Rien de salace ou de gênant, tout est même plutôt tourné avec humour. Une petit idée intéressante qui ne manque pas de faire sourire puisque cela rallonge le plaisir de lecture.

Cela, sans oublier le coup de crayon qui reste impeccable. Tout est propre, soigné, et offre ainsi une expérience de lecture très agréable pour la rétine. Les phases de combat sont, par ailleurs, toujours aussi bien exécutées. Bref, que du bon de ce côté-là.

Acheter Baltzar : La Guerre dans le Sang sur Amazon

Ainsi, nous pouvons conclure en disant que ce quatrième tome de Baltzar – La Guerre dans le Sang est excellente. Tant par l’intrigue que par son aspect visuel, ce quatrième volume égale largement ses prédécesseurs, voire les dépasse assez aisément. Bref, les propriétaires des trois premiers adoreront sans aucun doute de continuer cette lecture !

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.