Aperçu : Planet Zoo – Premières impressions sur la bêta

  • PC

De quoi se faire une petite idée du jeu final.

Si le nom et l’écriture de Planet Zoo ne vous semblent pas inconnus, c’est sûrement parce que vous avez entendu parler de Planet Coaster auparavant. En effet, les deux jeux sont développés et édités par le même studio, Frontier Developments, qui nous avait déjà impressionné lors de notre test de Planet Coaster.

Les différents modes de jeu

Planet Zoo menu

Après la phase de personnalisation d’avatar, semblable à son prédécesseur, le menu du jeu vous propose deux modes dans cette version bêta : Scénario et Franchise.

Dans le premier mode, seul le scénario faisant office de tutoriel est disponible. De quoi se faire une idée des fonctionnalités de base du jeu, en bénéficiant d’un doublage français qui semble de qualité. Plus de 10 scénarios restent à découvrir dans la version complète. Ils se dérouleront aux quatre coins de la planète avec une difficulté croissante.

Le mode Franchise, lui, permet de lancer sa propre franchise constitué de plusieurs zoos, et donne accès à des fonctions telles que l’échange d’animaux avec d’autres joueurs, directement en ligne. Au départ pensé pour ne se jouer qu’au moyen d’une connexion internet, un communiqué récent de Frontier Development a promis aux joueurs un mode similaire mais accessible hors ligne.

Enfin, on aperçoit le mode Bac à sable, adoré par une grande partie de la communauté des joueurs de jeu de gestion : de l’argent en illimité pour laisser place à la créativité.

Tout pour le bien-être des animaux

Planet Zoo éléphants

Le bien-être est au centre de l’attention : il passera par l’alimentation, le social, l’habitat en lui-même, ou encore l’optimisation de celui-ci. Chacun de ces sujets est lui-même composé de divers points, à ajuster pour combler vos bêtes (plus ou moins exigeantes). Une jolie encyclopédie est également mise à disposition, permettant d’être au courant de toutes les informations relatives aux différentes espèces comprises dans le jeu. Un article consacré aux diverses données disponibles pourrait être rédigé, tellement elles sont nombreuses et variées.

Maltraiter ou ne pas vous occuper suffisamment de vos animaux vous attirera certains ennuis. Cela peut partir d’une simple amende, jusqu’à l’apparition de manifestants, équipés de pancartes, motivés à défendre la cause animale. Il faudra garder un œil sur l’arrivée de l’inspecteur du zoo, afin d’esquiver les réprimandes.

L’aspect gestion reste très important dans le jeu. Vous n’êtes pas à l’abri de la faillite, et vous connaîtrez souvent le déficit pendant la création de votre zoo. Les recherches ne manquent pas non plus à l’appel : vous pourrez choisir de la consacrer aux animaux en eux-mêmes, aux maladies qu’ils sont susceptibles de développer, ou encore aux services (restauration, buvettes…) pour enrichir votre zoo.

Un plaisir à jouer ?

Planet Zoo écran bien être

La créativité sera toujours au rendez-vous, à l’image de ce qui était déjà possible dans Planet Coaster. Les bâtiments seront une nouvelle fois personnalisables, avec un workshop alimenté par les créations des plus imaginatifs.  Au début, nous aurions tendance à nous concentrer sur nos animaux et à la personnalisation de leurs enclos, mais une fois les mécaniques bien en tête, le soucis du détail nous envahi, et l’appel à la personnalisation de tout le zoo retenti.

Les commandes sont simples, intuitives, on découvre au fur et à mesure les petites particularités du jeu qui devraient faire son charme. C’est visuellement perfectible, mais les animaux restent réalistes -et tellement mignons- variant de taille, ou encore de couleur. Pour tous les bugs que l’on peut actuellement rencontrer (crash, mode franchise parfois inaccessible, textures…), la version finale reste à attendre avant de se prononcer.

Le plus dérangeant doit être l’activité des soigneurs : vos pauvres bêtes ont leur gamelle vide et sont affamées; les soigneurs (censés les nourrir) mettent énormément de temps à arriver pour, finalement, repartir sans les remplir… Est-ce un bug? Un incompréhension lors de notre test pour la bêta? Espérons que ce soucis soit réglé ou éclairé pour la version complète, afin d’éviter d’éventuelles pertes…

Planet Zoo sera disponible pour tous le 5 novembre sur Steam, au prix de 44,99, € pour la version Standard. La version Deluxe, à 54,99 €, comprend (en plus de l’accès à la bêta) des animaux, des illustrations ainsi que des bandes-son inédites.

Vivement le jeu complet

Frontier Developments avait déjà impressionné avec Planet Coaster, son jeu de gestion de parc d'attraction. Ils réitèrent en proposant un Planet Zoo complet, très centré sur le bien-être animal et amenant à la personnalisation des enclos. Cette bêta ne donne un accès que limité aux modes de jeu, ainsi qu'aux éléments qui seront disponibles pour l'aménagement du zoo, mais ce petit aperçu suffit à confirmer mon intérêt.

Iman

Cette preview a été réalisée à partir d'une version commerciale

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
Copy link